don d'organes

  • LE SERVICE CLUB « SOROPTIMIST » DE HANNUT SENSIBILISE LA POPULATION AU DON D’ORGANES

    Les Dames du « Soroptimist » de Hannut étaient présentes lors des journées portes ouvertes « Pompiers/Police » de ce 11 septembre.

    L’action était de sensibiliser la population à l'importance de réaliser son inscription pour le don d'organes à l'hôtel de ville de votre entité.

    Chaque donneur peut sauver la vie de minimum 8 personnes.

    Comment procéder ?

    Rien de plus simple.> Il suffit t de vous présenter à votre administration communale (service Etat Civil), muni de votre carte d’identité. L’enregistrement de votre volonté (acceptation ou refus) se fait directement sur le registre national, et une attestation vous est remise, votre démarche s’arrête là !

    Certaines communes proposent également de télécharger en ligne un formulaire à compléter, mais, vous devez de toute façon, l’amener en personne à l’administration.

    L’information est ensuite enregistrée dans une base de données spécialisée de la santé publique à laquelle ont accès (de façon sécurisée, bien sûr) les hôpitaux autorisés à prélever les organes. Il est conseillé d’informer votre famille et votre médecin traitant de votre souhait, et de conserver l’attestation dans votre portefeuille.

    Pour toute information : dondorganes.hesbaye@soroptimist.be

  • HANNUT > CE MERCREDI 15 A 20H > CONFÉRENCE SUR LE DON D’ORGANES

     Projet1.jpg

    Le don d’organes c’est ce que pense votre coeur...

    L’idée est belle, mais sa réalisation est parfois plus délicate.

    En cas d’accident, de maladie,… touchant nos proches, nous avons toutes et tous un élan de solidarité… parfois difficile à concrétiser.

    Venez écouter des témoignages et vous informer sur les modalités du don d’organes.

     

    En 2005, l’OMS a fixé la date du 17 octobre comme journée mondiale du don d’organes.  Dans ce cadre et afin de sensibiliser la population à cette thématique, la Ville de Hannut a décidé d’organiser, en collaboration avec l’ASBL AIDONS, une conférence-débat le mercredi 15 octobre 2014 à 20h00 dans la salle de spectacle de l’académie de musique, rue des Combattants.

     

    Lors de cette soirée, vous pourrez entendre des témoignages de personnes greffées et en attente de greffe.  Un médecin coordinateur du service de transplantation du CHU de Liège sera également présent pour répondre à toutes vos interrogations.

     

    Il sera également possible, pour celles et ceux qui le souhaitent, d’officialiser ce geste citoyen.

     

    Dans le cadre de la journée mondiale sur le don d’organes, la Ville de Hannut, en collaboration avec l’asbl AIDONS, organise une conférence.

    Académie Julien Gerstmans de Hannut

    Vous pouvez vous inscrire à cette conférence au service social au 019 51 93 86 ou

    catherine.mathieu@hannut.be (participation gratuite)

  • ACTION DE SENSIBILISATION AU DON D'ORGANES > COMMUNIQUE DE PRESSE :

    az.jpg

    Au mois de juin dernier, le Parlement wallon adoptait une proposition de résolution à l'initiative de Hervé Jamar invitant les communes wallonnes à sensibiliser les électeurs au don d'organes dans les bureaux de votes le 14 octobre 2012.

    154931_315355808573636_1334328890_n.jpgA Hannut, l'opération a eu un réel succès puisqu'elle a amené 103 inscrits en plus. Mais qu'en est-il des autres communes et de la pérennité de cette action ?

    La demande d'organes est plus importante que l'offre et si la loi du 13 juin 1986 autorise le prélèvement d'organes chez tout citoyen domicilié en Belgique qui ne s'y serait pas opposé, dans la pratique, les familles peuvent refuser le don d'un proche décédé subitement. Une décision difficile à prendre en l'absence d'opinion exprimée par le donneur présumé. D'où l'importance d'accepter le don d'organes de son vivant.

    A un peu plus d'un an des élections régionales et fédérales, Hervé Jamar a interrogé le Ministre Furlan quant au bilan de cette première sensibilisation et à la possibilité de la renouveler lors de ce nouveau scrutin.

    En ce qui concerne le bilan de cette première opération, « l'administration ne dispose pas encore de données suffisamment précises quant au suivi des actions menées sur le terrain local » répond Paul Furlan. « Je ne manquerai pas de revenir vers vous dès que ces données seront disponibles ».

    Quant à la pérennité de l'action, le Ministre s'est montré très positif « ... moyennant l'assentiment des autorités fédérales, je suis très favorable à la pérennisation de cette action de sensibilisation lors de chaque scrutin ».

    Hervé Jamar ne manquera pas réinterroger le Ministre d'ici quelques mois afin de concrétiser cette nouvelle proposition pour le scrutin 2014.

    Source > Emilie Massi - Collaboratrice du Député-Bourgmestre Hervé Jamar