dns

  • VÉRIFIEZ SI VOTRE ORDINATEUR A ÉTÉ CONTAMINÉ PAR DNS CHANGER OU, LE 9 JUILLET, IL SERA BLOQUÉ

    virus.jpgEnviron 1.700 ordinateurs belges encore contaminés par le programme malveillant DNS Changer n’auront plus accès à internet dès le 9 juillet si leur utilisateur n’intervient pas pour se débarrasser du virus

    La CERT. be, l’équipe fédérale d’intervention d’urgence en sécurité informatique met en garde les internautes. Quelque 300.000 ordinateurs dans 100 pays seraient encore infectés.

    Le FBI américain fermera définitivement le 9 juillet le serveur temporaire qui intercepte la redirection des PC contaminés par le virus DNS Changer. Les ordinateurs infectés ne pourront alors plus accéder à internet.

    En Belgique, environ 4.000 ordinateurs ont été contaminés par DNS Changer, dont 1.700 le seraient encore actuellement, avance CERT. be.

    L’équipe fédérale d’intervention d’urgence en sécurité informatique invite dès lors les Belges à consulter le site www.dns-ok.be pour s’assurer qu’ils ne sont pas concernés. Si leur ordinateur est contaminé, les utilisateurs seront invités par le site à suivre une série de conseils pour se débarrasser du virus.

    Le site, lancé par CERT. be, a déjà accueilli plus de 1,3 million de visiteurs uniques, dont 2.000 étaient effectivement infectés. “ Ce qui est positif, c’est qu’un si grand nombre de personnes aient contrôlé leur ordinateur et que seul un nombre limité d’ordinateurs semble avoir été contaminé par DNS Changer ”, estime le coordinateur de l’équipe fédérale, Christian Van Heurck.

    Le programme malveillant DNS Changer renvoie automatiquement les utilisateurs sur des copies de sites web réputés afin de voler leurs données et de leur montrer toutes sortes de publicités grâce auxquelles les cybercriminels gagnent de l’argent

    Source > Sudpresse > Publié le Vendredi 6 Juillet 2012 à 13h30 Photo News

  • FACEBOOK INACCESSIBLE DANS DE NOMBREUX PAYS

    Facebook inaccessible dans de nombreux pays: une attaque ou une simple panne?

    206827705_ID7454732_web-fb_080629_H3PZMM_0.JPGInquiétude chez les accros à Facebook, ce mercredi matin. L’accès au réseau social est aléatoire. De nombreux internautes n’y ont plus accès dans de très nombreux pays. Les Belges sont également touchés. Quelle en est la cause? La conséquence du virus DNS Changer? Ou une "simple" panne?

    Le réseau social Facebook a été paralysé durant quelques heures mercredi matin par une panne. Celle-ci aurait touché plusieurs pays comme la Belgique, la France, l’Allemagne, les Pays Bas, la Russie ou l’Afrique du Sud.

    Cette panne a concerné le site www.facebook.com et ses déclinaisons pour mobiles m.facebok.com ainsi que les applications mobiles pour Android, iPhone ou BlackBerry, signale ZDnet, un site consacré aux technologies.

    Liée au virus DNS Changer?

    On ignore actuellement si la panne est liée au virus “DNS changer”.

    Ce virus, qui est l’œuvre de pirates informatique estoniens, redirigeait les utilisateurs vers des copies de sites web afin de voler leurs données et de leur envoyer des publicités.

    Le danger avait été écarté par le FBI qui avait neutralisé le virus mais laissé les serveurs, sur lesquels les gens étaient redirigés, actifs. Mais les fédéraux américains ont annoncé la fermeture de ces serveurs le 7 mars, ce qui aurait pour conséquence de priver les ordinateurs infectés de connexion internet.

    A la fin février, le CERT (Computer Emergency Response Team) dénombrait déjà quelques 750.000 ordinateurs belges scannés via le site www.dns-ok.be dont seulement un millier était contaminé.

    Source > Sudpresse > Publié le Mercredi 7 Mars 2012 à 10h35 > AFP