distances

  • Imprimer

    HANNUT > SECURITE ROUTIERE > 4 ROUES >< 2 ROUES = PAS TROP PRÈS, S’IL VOUS PLAÎT

    Une action du GRACQ sur Hannut du 13 au 22 septembre

    Dépassé par un véhicule qui le frôle à grande vitesse, Matías perd le contrôle de son vélo, touche le trottoir et… se casse la figure. 

    Sonné, il rentre chez lui avec des ecchymoses et une roue tordue. Heureusement, tous les cyclistes ne terminent pas dans le décor après un dépassement dangereux, mais garder au moins un mètre de distance lors d’une telle manœuvre, c’est une règle qu’il convient de rappeler aux automobilistes.

    La vitesse et la masse d’une voiture provoquent un déplacement d’air susceptible de déstabiliser un usager plus léger si celui-ci est frôlé de trop près. Par ailleurs, un cycliste peut avoir à s’écarter de sa trajectoire pour éviter un obstacle (un nid de poule, une portière, etc.). Il convient donc à l’automobiliste de prévoir ces cas de figure, et d’adapter ses dépassements.

    En Belgique, faute d’infrastructure adaptée, il n’est pas rare pour un cycliste de se retrouver sur un tronçon inadéquat, soumis à la bonne conduite des automobilistes. Dans les cas les moins graves, les mauvais dépassements ne se contentent pas de provoquer un sentiment d’insécurité, ils dissuadent aussi certains de monter en selle.

    La distance de dépassement est une préoccupation dans d’autres pays. En Tasmanie, le gouvernement a réalisé une vidéo humoristique, où le respect de la distance de dépassement est comparé aux distances sociales (dans les thermes, le bus, aux urinoirs) : c’est une question de respect. Au Royaume-Uni, l’opération des forces de l’ordre « Be Safe, Give Space. » a rencontré un franc succès. Un policier circulait en civil à vélo et lorsqu’il se faisait dépasser de trop près, l’automobiliste fautif était arrêté plus loin pour recevoir… une leçon ! À l’aide d’un tapis éducatif, un agent de police lui (ré)expliquait les règles de dépassement au lieu de lui donner une contravention. Cette campagne a d’ailleurs séduit l’association cycliste Cycling UK, qui a mené une levée de fonds pour acheter des tapis didactiques pour les forces de l’ordre de tout le pays.

    Et chez nous ?

    Notre code de la route indique qu’un conducteur doit maintenir une distance latérale d’au moins un mètre entre son véhicule et le vélo qu’il dépasse. Toutefois, le GRACQ a profité d’une révision du code de la route pour réclamer la même règle qu’en France : 1 m de distance en agglomération et 1,5 m hors agglomération. Cela en ravira plus d’un, car selon une enquête IBSR, se faire frôler par les automobilistes arrive en troisième position des comportements irritants selon les cyclistes, surtout en Wallonie.

    Convaincu de l’importance de la thématique, et en collaboration avec l’AWSR et la FFBC, le GRACQ lance également une campagne de sensibilisation sur ce sujet. Elle est le résultat d’un processus participatif : le thème a été choisi en AG, et le message et les outils ont été déterminés par les membres lors d’une réunion et ensuite via un sondage envoyé à l’ensemble de nos locales. Résultat ? Une vidéo d’animation humoristique va être diffusée sur le web (nous comptons sur vous pour la relayer massivement !).

    Un autocollant a également été créé. Décollable sans laisser de traces, il permettra aux automobilistes de se montrer solidaires des cyclistes tout en diffusant le respect de la règle de dépassement. Posez-le dès aujourd’hui sur votre vitre arrière ! Vous n’avez pas de voiture ? Offrez l’autocollant à un ami, un voisin.

    Vous souhaitez en distribuer ? Contactez-nous (info@gracq.org). > Le site > https://www.gracq.org/ > Sur Facebook > https://www.facebook.com/gracq/

    MERTZ

     (Autocollants disponibles à l’administration communale de Hannut à partir du 13/09)

    À vous de jouer

    Distances de dépassement

    Respecter la distance autorisée lors d’un dépassement est essentiel pour garantir la sécurité des cyclistes, ici comme ailleurs. La législation diffère d’un pays à l’autre, mais on constate qu’en de nombreux endroits du monde, des associations cyclistes soulignent l’importance d’objectiver et de rappeler la règle. Respecter la distance légale, réduire sa vitesse, c’est un minimum.

    Vous êtes également sensible à cette problématique ? Le GRACQ vous propose d’agir !

    Basée sur les idées et les demandes formulées par nos membres et sympathisants, notre campagne « distance de dépassement » se compose d’outils, soit autant de leviers à actionner pour améliorer la sécurité sur les routes pour tous

    Identifions-nous 

    En posant à l’arrière de votre voiture l’autocollant « 1m », vous signalez aux cyclistes que vous les respectez, mais vous rappelez aussi la règle à tous les automobilistes qui vous suivent ou qui s’arrêtent derrière vous à un feu rouge ou dans les bouchons. Rien ne vous oblige à garder cet autocollant ad vitam… vous pourrez au moment souhaité l’enlever sans peine, car il ne laisse pas de trace sur la vitre !

    Source > Ph.L.-GRACQ Hannut