diplome universitaire

  • DIPLOME UNIVERSITAIRE : UN SALAIRE A GEOMETRIE VARIABLE

    Le diplôme universitaire continue de garantir les meilleurs revenus, mais les différences entre filières restent très marquées.

    Par ailleurs, les employeurs semblent prêter une attention toujours plus grande aux compétences et à la capacité d’évolution : le déterminisme est donc loin d’être total.

    Le diplôme universitaire permet d’accéder aux meilleurs salaires : telle est sans surprise la tendance lourde qui continue de se dégager de notre enquête, à l'instar des années précédentes. Par rapport à celles et ceux qui n'ont pas de diplôme, la plus-value moyenne du master universitaire, comme mentionné dans notre tableau, est de 48 %. La différence est sensible également entre les universitaires et les diplômés de l’enseignement supérieur de type long (hautes écoles), ces seconds étant globalement moins bien payés que les premiers. De même, notre enquête révèle que si les plus hauts salaires sont réservés aux masters académiques, ceux qui sont « seulement » bacheliers universitaires gagnent tout de même plus que les bacheliers professionnels : ces derniers bénéficient d'un gain salarial de 25,5 % par rapport aux non-diplômés, alors que le gain s'élève à 34,6 % pour les bacheliers universitaires.

    Impact sur le salaire de départ

    Le niveau d’études reste donc déterminant dans le salaire. Cela reste particulièrement vrai dans … Lire la suite ici ...

    Source & Texte: julie luong sur > http://www.references.be

    Liens utiles > Enquête des salaires 2014 / Baromètre salaires