digipass

  • Imprimer

    UNE FOIS DE PLUS ! > MISE EN GARDE DU SPF ÉCONOMIE > ATTENTION À LA NOUVELLE ARNAQUE AU DIGIPASS

    Le Digipass est devenu un outil fort pratique, que ce soit pour faire une opération bancaire à distance ou passer des commandes sur certains sites. Mais la médaille a son revers.

    Le SPF Économie met en garde contre une nouvelle arnaque, qui utilise ce petit boîtier en apparence inoffensif pour collecter vos données, et détourner de l’argent. Le modus operandi est simple. Le quidam reçoit un mail ou un SMS lui signalant qu’il a payé deux fois une facture.

    Confirmer ? Non !

    Un lien y est joint. Il suffit de cliquer dessus pour arriver sur le site qui permettra de se faire rembourser.

    Une fois l’opération accomplie, un escroc vous appelle pour demander de confirmer le remboursement, en utilisant votre lecteur de carte bancaire. En réalité, il tente de la sorte de vous dérober vos données bancaires, et d’effectuer des paiements au départ de votre compte, avec votre plein assentiment.

    Le SPF Économie le rappelle : si vraiment vous avez payé deux fois une facture, le commerçant a juste besoin de votre numéro de compte – dont en général il dispose – pour effectuer le remboursement auquel vous avez droit. Un Digipass, lui, ne sert qu’à verser de l’argent, pas à en recevoir. Bref, ne l’utilisez jamais à cette fin, et que communiquez pas davantage le code signature qu’il affiche une fois votre code PIN rentré.

    Si, malgré tout, vous avez été victime de cette arnaque, prévenez votre banque dès que possible, déposez plainte à la police et signalez la fraude sur pointdecontact.belgique.be

    Source > Ch. C. sur votre journal de ce jeudi 19/07/2018

    Illustration Ph.N.> Sudinfo

    L’article au grand complet + une vidéo explicative pour les abonnés à la version digitale > http://www.sudinfo.be/id65669

  • Imprimer

    LA POLICE PRÉVIENT > VOICI LA DOUBLE ARNAQUE ... QUI A DÉJÀ FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES!

    Se faire arnaquer par des escrocs est déjà très traumatisant. Mais en redoublant d’ingéniosité, certains parviennent à escroquer une seconde fois leurs victimes...

    Prudence. Depuis plusieurs mois, les arnaques au digipass se multiplient. Face à la médiatisation du phénomène, les escrocs redoublent d’inventivité pour persuader leurs victimes.

    Au grand dam de certains retraités belges, comme le révèlent nos confrères du SoirMag dans leur dernier numéro.

    Ainsi, le commissaire Olivier Bogaert de la police fédérale a précisé au SoirMag comment des retraités se sont fait avoir... deux fois: «  Ces gens ont reçu un appel téléphonique pour leur vendre du vin  », explique-t-il. «  Prétendument des grands crus. À des prix dérisoires. Et ceux qui ont cédé ont reçu de la piquette après avoir payé ! Quelques semaines plus tard, la même bande repasse à l’attaque. Un interlocuteur se fait passser pour un fonctionnaire du SPF Économie. Il explique qu’une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de l’escroquerie au vin et que les malfrats ont été arrêtés. Les victimes ont droit à un dédommagement, explique l’escroc. Vous devinez la suite : arnaque au digipass !  »

    Lorsque les victimes ont leur digipass en main, les auteurs se connectent sur le site de la banque et débitent votre compte bancaire. «  Vos codes sont secrets et doivent le rester !  », rappelle régulièrement la police. Dernier conseil : si vous recevez un appel de ce genre, raccrochez tout de suite !

    Vous avez été victime d’une arnaque : ce qu’il faut faire !

    Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque à la consommation, ou si vous soupçonnez une arnaque, vous pouvez signaler les faits en ligne via le Point de contact du SPF Économie. Vous devez également déposer une plainte auprès de la police.

    Source > Rédaction en ligne libre > http://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    ATTENTION, UNE NOUVELLE ARNAQUE AU DIGIPASS A DÉJÀ FAIT PLUSIEURS VICTIMES: VOICI COMMENT LES ESCROCS S'Y PRENNENT!

    L’arnaque au digipass est un nouveau type d’escroquerie à la mode.

    La police vient d’ailleurs de lancer une nouvelle alerte. Le mode opératoire de ces escrocs est simple… et peut vous faire perdre beaucoup d’argent ! Voici comment ils procèdent.

    «  Voici une arnaque qui sévit actuellement et pour laquelle nous devons déplorer des victimes sur notre zone de police  », explique la zone de police Haute-Meuse sur sa page Facebook dans une communication partagée notamment par le bourgmestre de Dinant, Richard Fournaux (MR). «  Quelqu’un vous appelle au téléphone et se présente comme membre de la Commission Européenne.

    Cette personne vous explique que vous avez été victime d’appels intempestifs et que ces « sociétés harceleuses » avaient été condamnées par la justice. Suite à ces condamnations, le montant des amendes payées va être redistribué aux victimes dont vous faites partie. Pour ce faire, l’auteur vous demande de faire des manipulations sur votre digipass. L’appel est transféré à un complice qui vous explique la marche à suivre et les opérations bancaires à effectuer pour recevoir l’argent.  »

    En fait, les auteurs se connectent sur le site de votre banque et débitent votre compte bancaire. « Vos codes sont secrets et doivent le rester ! », rappelle la police ! Bref, si vous recevez un appel de ce genre, raccrochez tout de suite !

    Pour ce faire, l’auteur vous demande de faire des manipulations sur votre digipass. L’appel est transféré à un complice qui vous explique la marche à suivre et les opérations bancaires à effectuer pour recevoir l’argent. Suite à ces manipulations, les auteurs prennent le contrôle de votre ordinateur et débitent votre compte bancaire. Même une réaction rapide de votre part n’empêche pas le débit de votre compte > VOS CODES SONT SECRETS ET DOIVENT LE RESTER !

    Vous avez été victime d’une arnaque : ce qu’il faut faire !

    Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque à la consommation, ou si vous soupçonnez une arnaque, vous pouvez signaler les faits en ligne via le Point de contact du SPF Économie. Vous devez également déposer une plainte auprès de la police.

    Source libre de > Guillaume Barkhuysen sur > http://www.sudinfo.be/2004573

  • Imprimer

    ARNAQUE AU DIGIPASS > LE COUPLE SE FAIT AVOIR ET PERD 2.244 € !

    Ce n’est pas malheureusement pas un cas isolé 

     De nombreuses personnes ont récemment été victimes d’une arnaque par téléphone rondement menée. Des escrocs se faisant passer pour des employés du SPF Finances arrivent à réaliser des virements à votre insu.

    Ce couple de Fontaine-L’évêque, qui préfère garder l’anonymat, témoigne : « Nous avons été totalement mis en confiance. La dame expliquait tellement bien que nous avons été convaincus. Dans cette histoire nous avons perdu 2.244 €. »

     « C’est fini, nous ne ferons plus jamais confiance aux personnes par téléphone », a exprimé ce couple de Fontaine-l’Evêque qui a préféré garder l’anonymat. De fait, R., pourtant méfiant, et son épouse, ont été victimes d’une arnaque par téléphone rondement menée. « Le lundi 27 mars, j’ai été contacté par une dame qui s’est présentée comme employée du service contentieux du SPF Finances. Elle m’a informé que j’allais être dédommagé de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 10/04/2017

    C’est quoi un DIGIPASS > Voir le site de RTL info > http://www.rtl.be/info/belgique/economie/les-digipass-protegent-ils-vraiment

    Source > O.PÂQ sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 10/04/2017