deshydratation

  • EN ARRIVANT À L’ÉCOLE, TROP D’ENFANTS SONT DÉSHYDRATÉS

    hydratation-2-enfants-sur-3-deshydrates-arriv-L-5Il11b.jpgEn raison d’apports liquides insuffisants, voire inexistants, beaucoup d’enfants partent à l’école en état de déshydratation, heureusement légère pour la plupart.

    On ignore si ces résultats peuvent être extrapolés à l’ensemble de la population scolaire, mais ils inciteront néanmoins tous les parents à la vigilance. L’étude a été réalisée en France, dans la région de Rennes. Elle a concerné une quinzaine d’écoles primaires et quelque cinq cents enfants (autant de filles que de garçons), âgés de 9 à 11 ans.

    Les chercheurs se sont d’abord intéressés au dernier repas, petit-déjeuner ou, en l’absence de ce dernier, le souper de la veille : 10% des mômes rapportent ne pas prendre de repas – pourtant si important – le matin, et beaucoup n’avalent même aucune boisson. L’hydratation a été évaluée par analyse des urines : 63% de ces enfants se situaient au seuil d’une légère déshydratation, et pour 23% d'entre eux d’une déshydratation modérée.

    La raison, indique le Dr Boris Hansel (JIM) tient à des apports liquides insuffisants – voire inexistants - au petit déjeuner ; qui ne sont certainement pas compensés, le cas échéant, par l’hydratation apportée par les aliments solides. Les garçons sont plus concernés que les filles par ces insuffisances. On ajoutera que les recommandations européennes font état, pour les enfants âgés de 9 à 13 ans, d’une consommation hydrique de deux litres par jour (les trois quarts via les liquides).

    Un article sur le sujet a été publié dans la revue « Annals of Nutrition and Metabolism ». http://content.karger.com/ProdukteDB/produkte.asp?Aktion=Ausgabe&Ausgabe=240276&ProduktNr=223977

    Réagir à cet article > ICI

    Source > http://www.passionsante.be