demandé

  • 24 HEURES PUZZLE 2017 > NOUS AVONS BESOIN DE DEMANDE DE BÉNÉVOLES > POURQUOI PAS VOUS !!! >

    Du MARDI 24/10 au MARDI 31/10, nous devons réunir des dizaines et des dizaines de volontaires pour porter toute l’organisation de cet événement d’envergure.

    Le mardi 24, nous recevons les clés d’un marché couvert   vide. En une semaine, nous devons le remplir, l’aménager, le garnir, pour ensuite le faire vivre le temps d’un week-end, et puis après, le vider de fond en comble pour le mercredi suivant ! Sans compter les annexes que sont les deux chapiteaux !

    Les tâches sont variées:

    1. Du mardi 24 matin au samedi 28 à 16 h : des aides pour le montage et l’installation du matériel (chapiteau, espace compétition, cuisine, bar, village du jeu, magasin, etc).
    2. Du samedi 28 à 14 h au dimanche 29 à 17 h : des aides pour le bar, la cuisine, les entrées, la surveillance et le contrôle de la compétition, la vente de puzzles, l’animation du village du jeu.
    3. Le lundi 30 et le mardi 31 : des aides pour tout démonter, ranger, nettoyer, transporter…

    Bref, il nous faut des gros bras et des petites mains !!!

    Et s’il nous faut aussi des volontaires pour surveiller le bon déroulement de la compétition et contrôler les performances de nos jouteurs, il nous faut aussi 124 juges-arbitres pour compter les pièces en place au moment du coup de sifflet final.

    Si vous pensez pouvoir nous consacrer du temps (un peu, moyennement ou beaucoup), le plus simple est de remplir le formulaire sur le site des 24 Heures (www.24hpuzzle.be) à la rubrique « volontaires ».

    Si vous n’êtes pas informatisés, ou si vous souhaitez de plus amples renseignements, vous pouvez bien entendu nous contacter au 019/51.31.25.

    Vous pouvez aussi nous aider en nous proposant vos productions « maison » pour le comptoir aux desserts. Dans ce cas, merci de signaler au préalable ce que vous comptez fournir).

    Déjà merci de rendre ces 24 Heures 2017 inoubliables !!

    Source > Jean DUFOUR

  • 24 HEURES PUZZLE 2017 > NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !!! > (DEMANDE DE BÉNÉVOLES)

    Du MARDI 24/10 au MARDI 31/10, nous devons réunir des dizaines et des dizaines de volontaires pour porter toute l’organisation de cet événement d’envergure.

    Le mardi 24, nous recevons les clés d’un marché couvert   vide. En une semaine, nous devons le remplir, l’aménager, le garnir, pour ensuite le faire vivre le temps d’un week-end, et puis après, le vider de fond en comble pour le mercredi suivant ! Sans compter les annexes que sont les deux chapiteaux !

    Les tâches sont variées:

    1. Du mardi 24 matin au samedi 28 à 16 h : des aides pour le montage et l’installation du matériel (chapiteau, espace compétition, cuisine, bar, village du jeu, magasin, etc).
    2. Du samedi 28 à 14 h au dimanche 29 à 17 h : des aides pour le bar, la cuisine, les entrées, la surveillance et le contrôle de la compétition, la vente de puzzles, l’animation du village du jeu.
    3. Le lundi 30 et le mardi 31 : des aides pour tout démonter, ranger, nettoyer, transporter…

    Bref, il nous faut des gros bras et des petites mains !!!

    Et s’il nous faut aussi des volontaires pour surveiller le bon déroulement de la compétition et contrôler les performances de nos jouteurs, il nous faut aussi 124 juges-arbitres pour compter les pièces en place au moment du coup de sifflet final.

    Si vous pensez pouvoir nous consacrer du temps (un peu, moyennement ou beaucoup), le plus simple est de remplir le formulaire sur le site des 24 Heures (www.24hpuzzle.be) à la rubrique « volontaires ».

    Si vous n’êtes pas informatisés, ou si vous souhaitez de plus amples renseignements, vous pouvez bien entendu nous contacter au 019/51.31.25.

    Vous pouvez aussi nous aider en nous proposant vos productions « maison » pour le comptoir aux desserts. Dans ce cas, merci de signaler au préalable ce que vous comptez fournir).

    Déjà merci de rendre ces 24 Heures 2017 inoubliables !!

    Source > Jean DUFOUR

  • CHAMPIONNAT DU MONDE DE KARTING > LE HANNUTOIS HAUMONT YOURI RECHERCHE DES SPONSORS !

    Le weekend du 20/08/2017 avait lieu la finale du CHAMPIONNAT de BELGIQUE ou, Haumont Youri (Pilote Karting X30 Shifter) a terminé à la 2ème place de championnat de Belgique.

    Ce qui lui donne la 3ème place au classement général du Championnat national et un ticket pour représenter la Belgique au CHAMPIONNAT du MONDE en catégorie x30 Super Shifter (Kart avec boite à vitesse) et qui aura lieu sur le circuit du MANS du 9 au 15/10/2017 .

    Mais pour cela il doit rassembler un budget de +/- 5000€ de quoi couvrir les frais de location moteur, les prestations d’un mécanicien, les pneus etc……

    Haumont Youri est à la recherche de différents sponsors de quoi réunir cette somme, versement possible au compte BE65 0635 5582 5896

    Haumont Youri  Avenue Albert 1er > 4280 Hannut

    Merci pour lui

  • WALLONIE > EMPLOI : LES SECTEURS QUI EMBAUCHENT LE PLUS

    Offres d’emploi reçues au Forem en 2016 : + 37 %  

    L’emploi wallon a connu une nette embellie en 2016, selon le Forem. Celui-ci relève que les offres d’emploi qu’il a reçues en 2016 ont augmenté de 37 % par rapport à 2015. Et il détaille les secteurs qui ont été le plus dynamiques l’an passé.  

    Quels sont les secteurs qui embauchent en Wallonie ? Le Forem vient de sortir une nouvelle étude sur le marché de l’emploi avec une foule de chiffres clés. Et parmi ceux-ci, les offres d’emploi qu’il a reçu. On parle ici des offres reçues entre janvier et décembre 2016.

    L’an passé, le Forem a reçu 168.448 opportunités d’emploi, soit une hausse de 37 % par rapport à 2015. Avec un secteur qui progresse de manière spectaculaire : tout ce qui concerne les activités financières. Cela recouvre notamment des emplois dans des banques ou des assurances. Ce secteur a proposé 4.903 emplois en 2016 via le Forem, soit une augmentation de 95 % par rapport à l’année précédente. Le deuxième secteur en plus forte augmentation a été en 2016 celui des administrations publiques.

    Les propositions d’emploi y ont grimpé de 64 %. Deux secteurs liés aux services figurent donc en tête des plus grosses progressions. Aux troisième et quatrième places, on trouve la production et la distribution d’énergie (+60 % d’opportunités) et la construction (+ 46 % d’offres). Viennent ensuite les industries manufacturières, les transports et communications, l’immobilier, l’horeca, l’agriculture.

    Ceux qui embauchent le plus

    Si l’on prend les offres d’emploi en chiffres absolus (et non plus en augmentation par rapport à 2015), ce sont les industries manufacturières qui arrivent nettement en tête. Mécaniciens, opérateurs sur machines, bureautique… près de 30.000 opportunités en 2016.

    Vient ensuite le secteur du commerce (commerce de détail, alimentation, équipement de la personne, réassortisseurs…) et de la réparation automobile, avec 25.000 offres.

    Il précède tout juste l’immobilier et le service aux entreprises (24.600 opportunités). Puis on trouve la construction qui, avec plus de 14.000 offres, reste un gros pourvoyeur d’emplois en Wallonie. De même que le sont les secteurs de la santé (10.700), de l’ éducation (8.200) et des services collectifs et de l’ aide aux personnes (6.000).

    Selon le Forem, tout … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/03/2017

    Source > BENOÎT JACQUEMART sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/03/2017

  • LA LÉOPOLD 7, BRASSÉE À HÉRON, A SOIF DE BRASSEURS: DEUX POSTES À POURVOIR

    La bière brassée à Couthuin, la Léopold 7, connaît un succès croissant et se déguste jusqu’en Afrique du Sud.

    La brasserie de Marsinne vient d’engager un commercial, mais ne trouve pas de brasseurs malgré deux postes à pourvoir.

    « Nous cherchons deux brasseurs, mais, depuis trois mois, nous ne trouvons personne pour intégrer la brasserie de Marsinne  », lance … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne& Photo de TVA sur > http://www.lameuse.be

  • HANNUT > GESTION CENTRE-VILLE > APPEL À LA CANDIDATURE – FÊTE DE LA MUSIQUE

    L’appel à la candidature pour la fête de la musique à Hannut a débuté.

     Pour les inscriptions ou renseignements : culture@hannut.be

     A vous de jouer!

  • COLRUYT GROUP: 300 POSTES À POURVOIR D'ICI MARS 2016

    Le service logistique de Colruyt Group, ce sont plus de 6.000 personnes et une croissance continue 

    Colruyt Group engage dans le secteur de la logistique.

    Environ 300 postes supplémentaires sont à pourvoir d’ici le mois de mars 2016. Des profils variés sont recherchés : du préparateur de commande au team leader en passant par l’opérateur. 

    300 postes supplémentaires en quelques mois, ce n’est pas rien ! Et pourtant, c’est ce que Colruyt Group propose pour son service logistique. «Nous sommes actuellement 6.000 et nous poursuivons notre croissance », annonce Lionel Delaby, team leader à Ollignies. 

    Parmi les profils recherchés d’ici mars 2016, nous retrouvons 25 team leaders, 5 gestionnaires de stocks et/ou plannings, des préparateurs de commandes, des opérateurs, et de nombreux autres collaborateurs. 

    Les teams leaders doivent gérer une équipe de 40 personnes. Ils remplissent un rôle de coaching pour faire grandir les membres de l’équipe mais aussi détecter les talents afin de Lire la suite ici ...

    Source > SABRINA BERHIN Sur > http://www.jobsregions.be

  • LES SOINS DE SANTE EN QUETE DE PERSONNEL QUALIFIE

    Si les entreprises du secteur pharma comme les acteurs des soins de santé affichent de vrais besoins de main-d’œuvre, les exigences qu’ils affichent sont élevées. Et le nombre de diplômés, parfois, très insuffisant. C’est le cas, notamment, dans le domaine des soins infirmiers spécialisés.

    C’est heureux, on vieillit! Du moins si l’on se place du point de vue de celles et ceux qui ambitionnent une carrière dans les soins de santé. Car ce sont bel et bien les besoins générés par une population vieillissante qui suscitent la forme du secteur, qu’il s’agisse des entreprises appelées à développer de nouveaux médicaments ou des organismes actifs dans les soins au sens strict, comme les hôpitaux. Les salariés de ces diverses organisations étant eux aussi vieillissants, ce sont donc deux réels appels d’air qui y justifient les demandes de main-d’œuvre qualifiée.

    Les participants au salon Jobs 2015, qui se déroulera le 20 octobre prochain à l’Axisparc de Mont-Saint-Guibert, pourront s’en convaincre, ayant l’opportunité d’y rencontrer les recruteurs de quelques géants pharmaceutiques établis dans la province du Brabant wallon, mais aussi des PME en croissance dont les besoins en profils pointus sont eux aussi importants.

    Du côté des soins de santé, Références a choisi cette semaine d’épingler une formation qui mène encore, assurément, à l’emploi: le bachelier en soins infirmiers. «Même si l’on ajoute à nos diplômés ceux de la Haute École de la Province de Liège, ce n’est pas suffisant pour couvrir la demande en région liégeoise, confirme Claudine Bultot, directrice de la catégorie paramédicale de la Haute École libre mosane (Helmo). La pénurie de personnel infirmier est certes moins forte qu’il y a quelques années, mais il n’en reste pas moins vrai que les besoins ne sont pas totalement satisfaits.»

    Le propos est confirmé par le directeur du département infirmier du CHU de Liège, Éric Maclot, qui redoute par ailleurs les effets de l’allongement annoncé de la durée du cursus de trois à quatre ans, qui pourrait générer un regain de tension si aucun nouveau diplômé ne devait se présenter sur le marché de l’emploi pendant une année. «Mais c’est surtout du côté des spécialisations que les problèmes de recrutement sont désormais les plus criants», affirme-t-il, citant notamment les spécialisations en gériatrie, en bloc opératoire ou en soins intensifs.

    La voie tracée vers l’emploi? À coup sûr, pour autant qu’on ait la vocation. «La moitié environ des inscrits en première année nous quittent à l’issue de celle-ci, constate Claudine Bultot. Celles et ceux qui réussissent sont des jeunes qui, fondamentalement, apprécient les contacts humains, qui sont motivés par l’idée de se rendre utile, d’aider des personnes en difficulté à retrouver l’autonomie, la santé.»

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    Liens utiles > soins de santé / Evoluer / Soins de santé