dépots sauvages

  • HANNUT > DES CAMÉRAS CONTRE LES DÉPÔTS SAUVAGES

    Le Collège veut lutter contre ce véritable fléau dans les villages 

     Le projet d’acquisition de caméras pour lutter contre les dépôts clandestins sera débattu au conseil communal de Hannut ce jeudi soir.

    Si la situation s’est nettement améliorée dans le centre-ville, elle reste très critique dans les villages. Il y a quinze jours encore, des carcasses de mouton ont été déposées dans le bois Hardy.  

    En 2016, une septantaine de p.-v. pour dépôts sauvages a été dressée. « Pour les trois premiers mois de 2017, je n’en ai encore que deux », note Mélanie Courmont, l’agent constatateur environnemental, employée depuis un an et demi par la Ville de Hannut.

    Une tendance à la baisse qui ne s’explique pas seulement (malheureusement) par un meilleur sens civique.

    « Non, effectivement », déplore le bourgmestre Manu Douette. « Nous avons de plus en plus de difficultés à identifier les auteurs de ces dépôts clandestins. Ils sont plus malins et laissent moins d’indices ».

    Le problème se pose surtout dans les villages. Depuis les débordements nocturnes, la Ville a fait installer des caméras de surveillance dans le centre-ville. Les premières ont … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/03/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/03/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/59596