déjeuners

  • PETITS DÉJEUNERS OXFAM LES 11 ET 12 OCTOBRE, DANS VOTRE RÉGION !

    gocc1746.jpg

    Semaine du commerce équitable

    Dans notre région, les petits déjeuners auront lieu le dimanche 13 octobre à Hannut, au Collège Sainte Croix, rue de Crehen, 1 (de 8H à 12H) ;  à Waremme, au Collège Saint Louis, Avenue de la Régence, 30 (de 8H à 12H). Entrée : 5€/adulte et 3€/enfant.

    Pour cette édition des petits déjeuners, et à l’occasion des 50 ans, Oxfam-Magasins du Monde a décidé de mettre sous les projecteurs un produit que nous consommons quotidiennement, notamment au petit-déjeuner : le jus d’orange. Derrière ce jus de fruit apprécié, il y  a tout un secteur particulièrement touché par les disfonctionnements du système du commerce international. Aux petits déjeuners Oxfam, les citoyens pourrons s’informer et découvrir une coopérative de producteurs au Brésil, qui parvient à résister au système via la pratique du commerce équitable.

    L’orange : 99% de concentré de pouvoir

    dossier-cartel-orange.jpg

     

    Au Brésil, les petits producteurs subissent de plein fouet les travers de commerce international dont les règles ne profitent qu’à une poignée d’acteurs. Trois multinationales se partagent ce marché juteux.

    Ces dernières fixent les prix qu’ils payeront aux producteurs tout au long de l’année. Les uns après les autres, les paysans abandonnent leurs vergers, émigrent vers les zones urbaines ou se font engager en tant que travailleur par ceux qui ont causé leur perte.

    Relayer notre campagne et aidez-nous à rassembler le plus grand nombre de citoyens aux petits déjeuners Oxfam magasins du monde  !

  • PETITS DÉJEUNERS OXFAM LES 12 ET 13 OCTOBRE, DANS VOTRE RÉGION !

    Oxfam1.jpg

    L’heure de votre rendez-vous incontournable avec le commerce équitable approche: les petits déjeuners Oxfam auront lieu cette année le WE des 12 et 13 octobre, dans près de 200 lieux en Wallonie et à Bruxelles.

    Dans notre région, les petits déjeuners auront lieu le dimanche 13 octobre à Hannut, au Collège Sainte Croix, rue de Crehen, 1 (de 8H à 12H) ;  à Waremme, au Collège Saint Louis, Avenue de la Régence, 30 (de 8H à 12H).

    L’année 2013 d’Oxfam-Magasins du monde sera marquée par une nouveauté historique. Dès cet automne, nos magasins proposeront des produits issus de l’agriculture paysanne du Nord : lait, bière, jus de tomate, lentilles, confitures, huile de tournesol…

    Cette nouvelle démarche tournée vers les produits de l’agriculture paysanne au Nord sera au cœur des petits déjeuners Oxfam qui, cette année, clôtureront la semaine du commerce équitable. Les participants aux petits déjeuners pourront ainsi découvrir une autre manière de consommer responsable et durable, en associant des produits du commerce équitable et des produits locaux et européens.

    Oxfam.jpg

     

    A Waremme, quelques producteurs de la région proposeront leur production du moment.

    Mais pourquoi ce rapprochement avec l’agriculture paysanne du nord ? Au Nord, comme au Sud, la mondialisation des échanges agricoles et l’industrialisation croissante de l’agriculture précipite la disparition de centaines de milliers d’emplois paysans, et cause d’innombrables dégâts sociaux et environnementaux.

    Il faut agir pour maintenir et renforcer des agricultures paysannes (pratiques agricoles écologiques à petite échelle ayant pour vocation première de nourrir, en opposition à une agriculture industrielle centrée sur les gains et la productivité).

    Oxfam-Magasins du monde s’inscrit dans cette perspective, et concrétise cet engagement en proposant désormais des produits issus de l’agriculture paysanne durable du Nord.

    Chacun d’entre nous peut agir : reprenons le contrôle de notre alimentation ! Portons ce projet d’envergure de manière collective :

    •             Développons de nouveaux modes de production et de consommation : du champ à l’assiette et de l’assiette à nos poubelles, de nombreuses alternatives crédibles et durables existent (groupes d’achats communs, coopératives citoyennes, etc.) ;

    •             Influençons les acteurs locaux qui ont les moyens de favoriser le développement d’une alimentation saine et durable (en étant actifs en se faisant entendre dans les communes, les écoles, les organisations locales, etc.).

    •             Organisons et participons à des actions de sensibilisation et de mobilisation.