défection

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > cdH > PRÉPARER LE SCRUTIN MALGRÉ LES DÉFECTIONS

    Le président Cartilier se réjouit de l’émergence d’une relève après deux départs annoncés au sein du cdH

    Benoît Lutgen, président du cdH, et Benoît Cartilier, ont rencontré leurs partisans. Le président d’arrondissement évoque les départs de plusieurs élus et l’émergence de jeunes en vue des prochaines élections. 

    Le cdH de l’arrondissement a présenté ses vœux samedi Au Portail, salle située sur la commune de Remicourt, le jour de l’anniversaire d’André Lahaye, échevin local. Si le parti présidé par Benoît Lutgen traverse une période particulière depuis le … La suite pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

    L’élu hannutois, Benoît Cartilier, président du cdH de l’arrondissement, salue la présence de la soixantaine de mandataires et sympathisants à qui il s’adresse : « Malgré les départs annoncés, la relève … La suite pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

    Le parti agit dans plus de la majorité des communes de Huy-Waremme. » Benoît Cartilier souligne les quatre mayorats de l’arrondissement détenus par le cdH.

    Benoît Lutgen insiste sur … La suite pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

    … / … Le parti se réunit et le collectif reste une force, la retraite de certains laisse la place aux jeunes », reprend Benoît Cartilier qui conçoit son rôle de président comme un relais entre les sections, la base du parti et sa direction. « Je porte aussi la voix de l’arrondissement de ses élus au bureau du cdH, je relaie les préoccupations tant en interne que vers l’exécutif », précise le Hannutois. Benoît Cartilier présente trois enjeux pour l’arrondissement : « La santé publique, car le manque de médecins devient criant. La mobilité pour que la voiture ne demeure pas la seule solution, donc on réfléchit aux transports en commun et aux espaces de coworking. L’agriculture qui subit une transformation majeure. »

    Le cdH compte sur ces lignes de force pour les communales d’octobre 2018.

    « Les sections locales s’organisent pour le scrutin en fonction des spécificités de chaque commune. La fédération reste en appui. Aux jeunes et anciens de former des équipes au service des citoyens », conclut Benoît Cartilier.

    Source > Julien Marique sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491