défauts

  • LE RADAR DE COINTE TRAQUERA LES DÉFAUTS D'ASSURANCE

    2023572015.jpgLe 26 décembre, le radar de Cointe est passé en mode répressif. Depuis, il a en moyenne flashé 200 conducteurs en excès de vitesse par jour. Beaucoup moins que lorsqu’il était en mode préventif. Comme quoi, il remplit très bien son rôle dissuasif.

    «Nous sommes très satisfait de ce résultat. Lorsqu’il était encore en mode préventif, l’appareil comptabilisait entre 2.500 et 3.000 infractions quotidiennement. Nous étions dans cette moyenne le premier jour de la mise en service, puis les chiffres ont chuté pour tourner autour de 200. Le radar en mode répressif a clairement permis de faire diminuer la vitesse sur ce parcours», analyse Carlo Di Antonio, le ministre wallon en charge de la sécurité routière.

    L’homologation pour verbaliser les excès de vitesse n’est qu’une première étape pour le radar tronçon de Cointe. Le ministre Di Antonio a deux autres projets pour lui. Et notamment, grâce aux plaques, il pourra traquer les défauts d’assurance.

    Toutes les explications dans les journaux de Sudpresse ce samedi.05/01

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Vendredi 4 Janvier 2013 à 22h59 > Photo Sudpresse