critique

  • 9 CONSEILS POUR ACCEPTER LA CRITIQUE

     

    critique.jpg

    Pas toujours facile de faire face aux remarques de votre patron ou de vos collègues, aussi constructives soient-elles. Pourtant, vous pouvez en tirer beaucoup de choses positives pour votre carrière.

     Alors, comment faire pour accepter la critique?

     1. Détendez-vous

    Souvent, la critique fait mal car on sait qu’elle est juste. Ne vous braquez pas, respirez un grand coup : cela ne veut pas dire que vous êtes fondamentalement mauvais dans tout ce que vous faites. Personne n’est parfait ! Relativisez, et ne vous énervez pas.

    2. Admettez la vérité

    "Cela fait mal à entendre, mais j’accepte ton reproche". L’honnêteté face à la critique est une des plus grandes qualités professionnelles, qui prouve votre grandeur et votre maturité. Prouver à votre patron que vous pouvez sans problème vous remettre en question sera toujours très apprécié.

    3. Ne réagissez pas tout de suite

    Rien ne vous empêche de répondre tout de suite. Et parfois, mieux vaut ne pas réagir à chaud. Cela évite de s’emporter et permet de prendre le temps de savoir ce que l’en ressent face à cette critique, et si elle est vraiment justifiée ou non. Signifiez à votre interlocuteur que vous l’avez bien écouté et compris, mais que vous allez y réfléchir et lui répondrez à tête reposée.

    4. Mettez les choses au clair

    "J’ai encore réfléchi à ce que tu m’as dit l’autre jour, et il y a un point que je voudrais éclaircir…"Même si le sujet était plus ou moins clos, n’hésitez pas à le remettre sur la table s’il continue de vous perturber. Mieux vaut dissiper les éventuels doutes qui pourraient vous déranger, voire gangrener votre vie professionnelle.

     5. Soyez compréhensif

    Cela peut vraiment améliorer vos rapports avec la personne qui vous critique. Pensez que cela n’a pas dû être facile pour elle de vous faire cette critique honnête, et qu’elle le fait dans votre intérêt. Don’t shoot the messenger !

     6. Evaluez votre interlocuteur

    A l'inverse, vous trouvez que la critique est injuste ? Faites preuve d'esprit critique pour analyser votre interlocuteur et tentez de deviner ses motivations. Vous vous méfiez de la personne en face de vous? Sans paraître sur la défensive, exprimez votre désaccord avec son reproche. Prenez le temps de réfléchir (point 3) et argumentez ensuite calmement pour démontrer pourquoi vous n'acceptez pas cette critique.

     7. Ne vous laissez pas faire

    Votre patron vous critique systématiquement et très sévèrement tout ce que vous accomplissez ? Ne vous remettez peut-être pas complètement en question. Sollicitez l’avis d’un autre supérieur hiérarchique, demandez-lui du feedback sur votre travail, ou renseignez-vous auprès de vos collègues pour savoir s’ils subissent les mêmes remarques que vous. Si c'est le cas et que votre travail est jugé bon par d'autres, plaignez-vous de votre chef à son supérieur: il existe aussi de mauvais patrons, malheureusement.

     8. Connaissez vos droits

    Gardez à l’esprit que vous avez toujours le droit d’être traité avec respect, peu importe à quel point vous avez gaffé. Les critiques doivent toujours être formulées de manière constructive et polie.

    Il est également bon de savoir si vous pouvez être viré pour avoir commis une erreur.

    9. Demandez des précisions

    Si l'on vous dit que votre travail laisse à désirer, demandez plus d’informations sur les points précis que vous devez améliorer, et les objectifs que vous devrez atteindre. Cela ne sert à rien d'essayer de vous corriger dans le vide.

     A votre interlocuteur tout d’abord, pour cette opportunité de vous améliorer. A vous ensuite, car vous pouvez être fier si vous avez géré la situation avec professionnalisme.

     Lire aussi

    Source: Daniellelaporte.com Via > http://www.references.be

    critique.jpg