créashop

  • Imprimer

    SIX NOUVEAUX COMMERCES CRÉÉS À HANNUT CENTRE GRÂCE À CRÉASHOP.

    L'opération Créashop, initiée et financée par la région wallonne, vise à contribuer à la redynamisation des centres villes en octroyant une aide financière substantielle aux porteurs des projets désireux de s'installer dans une cellule vide.

    Cette aide est à justifier au travers des coûts des aménagements pour rendre attractif le nouveau commerce.

    Monsieur Olivier Leclercq, échevin des Affaires économiques et président du jury de sélection "Créashop Hannut", se réjouit du succès et de la réussite de cette initiative. En effet, il y a un an lors du lancement de l'opération, nous nous étions fixés comme objectif d'accompagner 4 projets pérennes. Après trois réunions du comité de sélection, 6 projets ont été retenus et ce n'est pas fini, d'autres sont en cours d'élaboration.

    Ces 6 projets rencontrent les critères fixés pour l'obtention de la prime. Pour rappel ces critères touchent aux aspects suivant :

    • L'installation du projet dans une cellule vide dans le centre de Hannut.
    • La viabilité du projet et la solidité du plan financier.
    • Le caractère original et qualitatif du projet (soit par le choix des produits proposés, soit par la manière de présenter ou de vendre ses produits, par l’aménagement du magasin, par l’intégration de la notion de durabilité…).
    • L'accessibilité du commerce : tous les jours, selon des horaires habituels, à l’exception du ou des jours de repos hebdomadaires.
    • La réponse aux besoins de la zone (réponse à un besoin des consommateurs du centre-ville ou apport d’une plus-value à l’offre commerciale).

     Notons la diversité des projets soutenus tant au niveau des secteurs d’activités, qu’au niveau répartition sur les différents axes de notre centre-ville. Ainsi parmi les 6 projets on en retrouve:

    • 3 dans le secteur HoReCa,
    • 1 dans le secteur de l’équipement de la personne,
    • 1 dans le secteur du loisir «artistique » avec la relance d’un atelier de photographie,
    • 1 dans le secteur de la formation avec l’ouverture d’un centre d’apprentissage des langues

    Quatre de ces projets sont situés rue Albert 1ier, l’un place Henri Hallet et le dernier rue Zénobe Gramme.

    Voici donc une initiative concrète destinée à renforcer la densité commerciale en centre-ville, fonction essentielle à la vitalité de notre centre, poumon de notre entité.

    Comme évoqué plus haut, l'opération Créashop se poursuit. De nouveaux projets sont déjà en cours d'élaboration et leurs initiateurs seront invités à défendre les futurs concepts devant le jury de sélection dans les mois à venir.

    Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à contacter la gestion centre - ville (019/51 91 94 - martine@4280.be ) ou le bureau des Affaires Economiques de Hannut (019/51.91.91 - affaires-economiques@hannut.be ).

    La gestion Centre-ville sur Facebook > https://www.facebook.com/GCVhannut/

  • Imprimer

    HANNUT – COMMERCE > CREASHOP > LA PREMIÈRE PRIME ATTRIBUÉE

    À La Cocotte dorée, un des 2 candidats en lice

    En Wallonie, le projet Creashop vise à redynamiser le commerce dans les centres urbains.

    Comment ? En accordant une aide financière à l’installation. À Hannut, la première prime vient d’être accordée aux patrons de la Rôtisserie La Cocotte dorée, ouverte depuis deux mois rue Albert Ier.  

    Avec un taux de cellules commerciales vides de 10,3 %, Hannut n’est pas encore en situation de crise. Loin de là puisque la moyenne wallonne est de 17,1 %.

    Il n’empêche, comme d’autres villes wallonnes, elle est confrontée à des développements commerciaux en périphérie qui, à terme, peuvent constituer une menace pour la vitalité du centre.

    Depuis de nombreuses années, les autorités sont attentives à ce phénomène de « migration » qu’elles tentent de maîtriser au travers leur schéma de développement commercial.

    Avec Creashop, elles ajoutent encore un nouvel outil à leur arsenal. Ce projet initié … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 31/03/2018

    Un second commerçant, GOgreen, implanté rue Zénobe Gramme, et spécialisé dans les énergies renouvelables pour la maison (poêles à pellets, borne de recharges électriques individuelles, panneaux solaires) avait également déposé sa candidature. Elle n’a pas été retenue par le jury de sélection. « Nous les avons encouragés à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 31/03/2018

     « Nous aurons au moins deux à trois dossiers à analyser », se réjouit l’échevin hannutois.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 31/03/2018

    Envie de bénéficier d’une aide à l’installation de votre commerce ?

    CREASHOP C’est quoi > sur ce blog > JUSQU’À 6.000 € D’AIDE POUR OUVRIR UN COMMERCE À Hannut > Voir > http://hannut.blogs.sudinfo.be/apps

    Toutes les candidatures doivent être adressées à la Gestion Centre-Ville de Hannut (Place Henri Hallet, 27) qui centralise les demandes.

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/212393

  • Imprimer

    JUSQU’À 6.000 € D’AIDE POUR OUVRIR UN COMMERCE À HANNUT

    Redynamiser l’activité commerciale dans les centres urbains.

    c’est l’objectif ambitieux du projet Creashop initié par la Région wallonne. Hannut figure parmi les seize villes qui ont été retenues pour offrir jusqu’à 6.000 euros de prime à chaque porteur de projet commercial.

    Avec un taux de cellules commerciales vides de 10,3 %, Hannut n’est pas encore en situation de crise. Loin de là puisque la moyenne wallonne est de 17,1 %. Il n’empêche, comme d’autres villes wallonnes, elle est confrontée à des développements commerciaux en périphérie qui, à terme, peuvent constituer une menace pour la vitalité du centre.

    Depuis de nombreuses années, les autorités communales sont attentives à ce phénomène de « migration » qu’elles tentent de maîtriser au travers de leur schéma de développement commercial.

    Avec Creashop, elles viennent d’ajouter un nouvel outil à leur arsenal. Ce mardi, lors d’une conférence de presse, Olivier Leclercq, l’échevin en charge des affaires économiques, a en effet annoncé que la candidature de la Ville avait été retenue par la Région wallonne.

    Jury de sélection

    Le projet wallon Creashop vise clairement à rebooster les centres urbains. Il prévoit une aide financière à la création de commerces. Les primes accordées peuvent financer jusqu’à 60 % (un montant plafonné à 6.000 euros) des frais d’aménagement.

    Hannut a déjà reçu une première tranche de 25.000 euros, «  de quoi soutenir quatre projets  », s’est exclamé l’échevin qui a également précisé que «  chaque projet sera évalué et sélectionné par un jury sur base de plusieurs critères ». Tels : sa viabilité, sa solidité sur le plan financier, la qualité du commerce ainsi que son caractère original (choix des produits, aménagement du magasin, etc). «  Apporter une offre commerciale qui n’existe pas dans la zone sera aussi un plus », a surenchéri Martine Noël de la Gestion centre-Ville, à qui les candidatures doivent être adressées.

    La gestionnaire de la GCV fait partie du jury de sélection, au même titre qu’Olivier Leclercq, Nicolas Corthouts, le président de l’UCCH, J-L. Lemestre de l’Essor Hannutois ou encore Philippe Mottet, ancien directeur de banque. En tout, neuf personnes le composent.

    La Ville a déjà envoyé un courrier aux différents organismes bancaires afin que leurs représentants fassent connaître l’existence de cette prime auprès des candidats investisseurs.

    La sélection de la ville de Hannut étant récente, aucun candidat ne s’est encore manifesté. «  Si on pouvait accompagner un projet par trimestre, ce serait bien  », a conclu l’échevin Leclerq. précisant aussi qu’il n’existait aucun quota.

    Envie de bénéficier de la prime ? Envoyez votre projet commercial à Martine Noël, Place Henri Hallet, 27/1, à Hannut

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/134583

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    L’intégralité de l’article PLUS deux développements

    • (A l’ancien hôtel de ville > UN MAGASIN EPHÉMÈRE)
    • Dans les 5 ans  > Cherche une loco> sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 4 octobre 2017