crète

  • RÉGIME MÉDITERRANÉEN …. OUI > MAIS ENCORE FAUT-IL POUVOIR SE LE PAYER !

    a-85974.jpg

    Promouvoir les bienfaits du régime méditerranéen (ou régime crétois), c’est très bien, mais tout le monde ne peut pas en profiter.

    Cette équipe italienne (université de Campobasso, dans le sud du pays) a analysé des informations portant sur quelque 13.000 personnes, afin de cerner l’association entre le revenu et les habitudes alimentaires, singulièrement l’adhésion au régime méditerranéen, profondément ancré dans la culture de ces populations et dont on sait qu’il présente de nombreuses vertus pour la santé. Question : l’augmentation du coût des principaux produits alimentaires et l’appauvrissement progressif conduisent-ils à délaisser les comportements alimentaires traditionnels et sains (et contribuent-ils à la progression de l’obésité) ?

    Le constat est sans appel : « Nous observons que ce sont les personnes à plus faible revenu qui montrent une adhésion moindre au régime méditerranéen par rapport aux groupes aux revenus plus élevés. L’alimentation est de moins en moins saine et équilibrée pour les plus pauvres, qui recourent beaucoup plus fréquemment aux plats préparés et à la malbouffe, souvent moins coûteux que les aliments frais à préparer dans la tradition méditerranéenne ».

    Il est aussi démontré que des différences économiques même relativement faibles, dans un contexte régional homogène, entraînent des différences importantes dans les habitudes alimentaires et leurs effets sur la santé. Comme l’indiquent les auteurs, « c’est un nouvel appel à la discussion sur l’accessibilité des aliments sains à des coûts abordables, qui va dans le sens du droit à la santé pour tous ».

     [Source: British Medical Journal] Via > http://www.passionsante.be