couvre feu

  • PROLONGATION DU COUVRE-FEU À HANNUT: LES CAFETIERS ENVISAGENT D'ALLER AU CONSEIL D'ETAT

    Les cafetiers hannutois ne renoncent pas.

    Plusieurs cafetiers du centre-ville d’Hannut envisagent d’aller au Conseil d’Etat 1732525840_ID7646764_hannutconseiletat_101724_H3TZFJ_0.JPGpour annuler la décision prise par le bourgmestre de la localité de prolonger jusqu’au 10 décembre l’arrêté de fermeture des cafés. Une pétition a même été lancée sur internet.

    Le 24 février, un arrêté de fermeture des cafés du centre-ville avait été pris pour une période de deux mois par le député-bourgmestre après que des débordements aient été constatés durant les week-ends.

    Pour garder une certaine quiétude dans la localité et en concertation avec la police, le mayeur a décidé de prolonger l’arrêté. Le nouvel arrêté, signé mardi par le député-bourgmestre de Hannut, Hervé Jamar, impose aux tenanciers de ne plus servir de boissons dès 2h30 du matin à partir de ce vendredi 27 avril. L’accès aux débits de boissons sera interdit entre 3h et 7h. La consommation d’alcool sur la voie publique est, en outre, interdite. Les terrasses devront, quant à elles, être fermées entre minuit et 7h.

    Mécontents de la prolongation de l’arrêté, les tenanciers des débits de boissons et des restaurants ont lancé une pétition sur internet. Ils envisagent d’introduire un recours en extrême urgence devant le Conseil d’Etat pour annuler l’arrêté du bourgmestre. “ Nous allons nous concerter tous ensemble pour ne prendre qu’un avocat pour défendre nos intérêts ”, a indiqué un cafetier.

    Source > Sudpresse > Publié le Jeudi 26 Avril 2012 à 10h19

  • COUVRE-FEU À HANNUT: SIX ARRESTATIONS

    2057550709_ID7418269_bagarre_203824_H3PMAG_0.JPGCouvre-feu à Hannut: six arrestations administratives

    Pas de bagarre ce week-end à Hannut

    C’était le premier week-end d’application du couvre-feu à Hannut. Une vingtaine de policiers ont été déployés vendredi soir et samedi soir pour faire respecter la fermeture des cafés à 3h. Pas de bagarre, ni incident mais tout de même trois arrestations administratives

    “ Pas question de relâcher la bride ”, a indiqué le bourgmestre Hervé Jamar.

    >Plus d’infos dans votre éditions « papier » de ce lundi 27 février.

    Source > Sudpresse > Publié le Dimanche 26 Février 2012 à 20h40 >  TL/SUDPRESSE

  • COMPLÉMENTS D’INFO 2 > COUVRE-FEU À HANNUT

    Fini de terminer sa nuit du week-end dans les rues du centre. À 3h, tout le monde au lit!

    t-20120214-H3NW1C-0.jpgSuite des informations concernent les débordements du week-end, grosse colère du bourgmestre

    Les cafetiers tenus de respecter une heure de fermeture

    À Hannut, le week-end qui vient de s’achever s’est encore soldé par des bagarres. Ça suffit pour le bourgmestre Hervé Jamar (MR) qui annonce la tenue imminente d’un couvre-feu.

    “ Ce n’est plus tenable. Les policiers qui patrouillent à quinze tous les week-ends sont sur les rotules. Dans le centre, des boulangers n’osent plus ouvrir leur boutique avant 9h du matin. Et j’apprends que le “ Point Chaud ” sur la Grand-Place est obligé de prendre un sorteur le matin! On en arrive à des extrémités qui ne sont plus possibles ”, s’exclame furax le bourgmestre de Hannut, Qui siffle la fin de la récré.

    Depuis deux mois, la ville, si calme d’ordinaire, est confrontée à une vague de violence. Bagarres, tapages nocturnes et, depuis peu, vandalisme font courir les policiers de la zone. “ Nous avons décidé de prendre un arrêté fixant les heures de fermeture des cafés à 3h du matin, avec interdiction de servir des boissons alcoolisées à partir de 2h30. ” Voilà qui est dit.

    Pas trop méchant comparé aux mesures prises par sa ville voisine Jodoigne (1h du matin) ou Namur (1h du matin aussi). Pour donner encore plus de poids à sa décision, Jamar préfère parler de “ couvre-feu ”. “Même si bon, nous ne sommes quand même pas en guerre. ”

    Lire la suite