cours

  • ATELIER « GARANCE » DE HANNUT > PROCHAINEMENT > OUVERTURE D'UN COURS DE CROQUIS ET DE PEINTURE TOUTES TECHNIQUES

    Ouverture d'un cours de croquis et de peinture toutes techniques dès le 4 septembre 2017.

    Dates : 04/09/2017 > Durée : 3 trimestres > Les lundi, de 19h30 à 21h30

    Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes et se clôturent le 15 juillet.

     Pour s'inscrire, appeler le 0494 67 99 91 - Madame Perrette.

    LES COURS POUR ADULTES DE 16 Á 99 ANS

    Le tarif est de 65,00 € par mois

     Ou 150,00 € l'abonnement trimestriel (-10%)

     Ou pack trimestriel cours/atelier à 200,00 € (un atelier du SOIR par semaine, le mardi ou le jeudi soir, tous deux de 19h30 à 21h30).

    L'association projette d'ouvrir un cours pour ados également.

     Pour aller plus loin, il nous faut savoir si des personnes sont vraiment, sérieusement intéressées.

     Si c'est le cas, répondez au test suivant > https://www.survio.com/survey/d/D5N1X8M1L2A1B5N2V?preview=1

    Le site de l’atelier > https://etif37.wixsite.com/ateliergarance

    Sur Facebook > https://www.facebook.com/garance.hannut

  • PROCHAINEMENT À HANNUT > DU 22 AVRIL AU 24 JUIN > FORMATION – HORTICULTURE GÉNÉRALE.

    40 périodes du 22 avril au 24 juin.de 08 à 12h

    Parce que rien n’est meilleur que de savourer les légumes de son jardin, et qu’il n’est pas nécessaire de posséder un terrain immense. Que ce soit en ville ou à la campagne, quelques mètres carrés suffisent pour planter des tomates !

    Redonnons du sens à ce que l’on mange, car rien n’est plus sensé et gratifiant que semer une graine et la voir pousser.

    Tout au long de la formation vous aurez l’occasion de découvrir et d’apprendre différentes notions tels que :

      • – multiplication des végétaux, greffes, bouturage, marcottage, semis,
      • – plantes ornementales, arbustes, massifs, rosiers,
      • – normalisation des végétaux et législation sur la distance de plantation,
      • – plantation des végétaux, mottes, racines à nues, en containers,
      • – entretien des végétaux, taille, fertilisation, travail du sol, traitements phytosanitaires,
      • – études et entretien des gazons, différents graminées, méthodes d’engazonnement.
      • – Biologie végétale :
        • anatomie et physiologie de la plantes
        • études d’échantillons végétaux sur place et en laboratoire.
    • – Agronomie :

     

      • propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol,
      • amendements basiques et organiques, fertilisation phosphatée et potassique, éléments secondaires.

    Ces techniques et ce savoir, vous permettront de gérer au mieux votre potager, de rentabiliser votre lopin de terre, ou peut-être de vous donner le goût à la formation et de poursuivre dans cette voie.

    Cette formation de 40 périodes s’organisera les samedis matin du 22 avril au 24 juin à concurrence de 4 périodes par matinée.

    Pour y participer, vous devez être détenteur du CEB ou passer un test d’admission comprenant une épreuve en français, en mathématique et grandeur du niveau CEB.

    Coût de la formation 55€ (exemptés : Demandeurs d’emploi (26€))

    Source > http://www.hannut.be/event/20818/

  • ENSEIGNEMENT > MOBILISATION POUR LE RETOUR EN FORCE DE LA MUSIQUE À L’ÉCOLE

    C’est écrit dans la « bible » du Pacte d’excellence

    Va-t-on assister au retour en force de la musique dans le programme scolaire ?

    Si la ministre n’a pas encore sorti de projet en ce sens, les travaux du Pacte d’excellence aimeraient bien développer, pour chaque élève, un parcours d’éducation culturelle et artistique tout au long du cursus scolaire. Et la musique y occuperait une place de choix !  

    Aller à l’école en chantant ? L’éducation musicale est dans les socles de compétences, mais aujourd’hui, on fredonne un peu en maternelles, on ne chante plus vraiment en primaire et on tâte à peine d’un instrument de musique au premier degré du secondaire. Insuffisant ? Oui, pour les experts qui insistent sur l’apport essentiel de la musique dans le parcours scolaire. En commençant par l’apprentissage de la langue.

    Bien-être des enfants

    « En chantant, l’enfant, allophone ou non, se familiarise avec la rythmique, la musicalité de la langue. Et la musique éduque l’oreille : s’il ne fait pas de différence entre le son d’un violoncelle et celui d’une trompette, comment l’élève distinguera-t-il plus tard le « p » et le « b » ? » interroge Hélène Stuyckens, musicienne et pédagogue (elle forme les enseignants) dans le dernier numéro du magazine « PROF ».

    Elle va même plus loin, affirmant que la musique peut être utilisée comme outil de bien-être, pour des rituels qui redynamisent, relancent la concentration. « Il est grand temps que la musique, proposée par des pédagogues musicaux créatifs et en réflexion, retrouve une place de choix à l’école », conclut-elle.

    « La musique peut être au service des apprentissages et du vivre ensemble », enchaîne l’UFAPEC. La « coupole » qui chapeaute les associations de parents de l’enseignement catholique prône l’idée de remettre la musique dans les écoles « et, pour ce faire, il faut vraiment travailler sur … La suite sur sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/01/2017

    Pour tous les élèves

    La nouvelle « bible » de notre enseignement note que « de nombreux cours de formation musicale en filière préparatoire (enfants de 5 à 7 ans), et dans une moindre mesure de chant d’ensemble sont organisés déjà aujourd’hui dans des écoles fondamentales à la sortie des classes, vers 15h30 ou 16h, à raison d’une période de 50 minutes (…) Ces cours pourraient être maintenus et organisés dans le temps et l’espace scolaires de l’enseignement obligatoire ».

    Ils seraient dans ce cas-là obligatoires pour tous les enfants.

    Pas sûr que ce sera la priorité première de la ministre (cdH) de l’Éducation, mais ce ne sera peut-être pas le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/01/2017

    Source > DIDIER SWYSEN sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/01/2017

  • COURS PARTICULIERS : GARE AUX DÉRIVES !

    INTERDICTION AU NORD, SIMPLE DISSUASION AU SUD

    En Flandre, on peut interdire aux profs de les donner à leurs propres élèves

    Faire payer un enfant pour lui réexpliquer le cours qu’on lui a donné en classe: bizarre, non?

    La directrice d’une école gantoise vient d’interdire à ses enseignants de donner des cours particuliers aux élèves de leur classe. « C’est absurde qu’on les paie une seconde fois pour donner cours, après l’école, à des enfants auxquels ils donnent cours en journée. » Absurde ? En tout cas pas très déontologique. Mais dans ce dossier des cours particuliers, vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

     « Je me souviens d’un enseignant qui, à la réunion de juin, donnait sa carte aux parents des enfants de sa classe qui avaient échoué. Il leur disait qu’il organisait des cours particuliers pendant les vacances », témoigne cet enseignant qui veut rester anonyme pour des raisons qui n’échapperont à personne. « Les parents savaient que c’était lui qui allait superviser l’examen de passage de leur enfant. Ils acceptaient bien souvent l’offre… »

    Des exemples d’enseignants qui donnent des cours particuliers à leurs élèves après l’école, cet enseignant dit en avoir à la pelle… mais pas aussi gratinés que celui-là. Il faut bien avouer que ce cas-ci est extrême. Là, on est bien au-delà d’un simple problème de déontologie !

    DISSUASION

    Déontologie. Le « grand mot » est lâché. Il est dans tous les discours. Dans celui de la ministre (lire par ailleurs). Dans celui des responsables du Segec aussi, le Secrétariat général de l’enseignement catholique. « Un grand nombre d’écoles dissuadent les enseignants de donner des cours particuliers aux enfants qui se trouvent dans leur classe. C’est une question de déontologie », explique le porte-parole du Segec. « Les directions le rappellent régulièrement aux enseignants. »

    Vous aurez noté que l’on parle ici de « dissuasion », pas « d’interdiction ». Cela n’a rien d’un lapsus, car RIEN n’interdit actuellement à un enseignant de donner des cours particuliers au domicile d’un de ses élèves.

    Il n’y a pas de code déontologie chez les enseignants. Il existe bien un « statut de l’enseignant », mais il n’y est écrit nulle part qu’il est interdit de donner un cours particulier à ses élèves. Ce qui fait dire à des acteurs de l’école que le directeur qui se risquerait à prononcer une telle interdiction se verrait bien démuni : comment pourrait-il la faire respecter ? Sur quelle base légale ?

    ECOLE INÉQUITABLE

    « On veut une école moins inéquitable ? C’est très bien, mais voilà une pratique extrêmement discriminatoire », enrage cet autre acteur de l’enseignement : « Permettre à un enfant … Lire la suite sur votre journal la MEUSE de ce lundi 07/11/2016

    Source > DIDIER SWYSEN sur votre journal la MEUSE de ce lundi 07/11/2016

  • HANNUT > CE VENDREDI 29 AVRIL > FORMATION > SURVIVAL OF TERROR

    SURVIVAL OF TERROR > UNIQUE EN WALLONIE

    Ce vendredi 29 avril à 19:00 - 21:00

    OUVERT A TOUS

    Tu as une seconde pour avoir la bonne réaction face à un tireur fou, une explosion etc...

    Introduction, théorie, mise en situation et de briefing

    Chaque dernier vendredi du mois de 19h à 21h

    Uds Krav Maga Hannut > Salle De Sport Du Lycée St Croix Notre Dame Rue Paul Brien 4 Hannut

    Contact > 0488/498809

    L’évènement sur Facbook > https://www.facebook.com/events/505383383005953/

  • HANNUT: DES COURS DE SURVIE AUX ATTENTATS DONNES DES CE MERCREDI PAR JEAN-FRANÇOIS BOWE, PROFESSEUR DE KRAV MAGA

    Difficile de savoir comment réagir lorsqu’on est témoin d’une explosion ou encore d’une attaque à mains armées.

    Suite aux récents événements et afin d’inculquer aux citoyens des bons réflexes, le Hannutois, Jean-François Bowe a décidé de donner des cours de « survival terror » dès ce mercredi.

    Les attentats de la semaine dernière ont choqué. Difficile de savoir comment on réagirait en cas de pareil drame. Aurait-on les bons réflexes ? Impossible de le … Lire la suite ici ...

    Source > C.L. sur > http://www.sudinfo.be Illustration > AFP

    UDS Krav Maga Sur Facebook > https://www.facebook.com/jeanfrancois.bowe

  • REPRISE DES ATELIERS-CUISINES DES FEMMES PRÉVOYANTES DE HANNUT

    Les Femmes Prévoyantes vous annoncent la reprise de l’atelier cuisine tous les 3èmes mardis du mois dès ce 15 septembre.

    Dans une ambiance amicale, venez-vous joindre à nous pour découvrir de nouveaux goûts et vous donner des idées pour cuisiner pour votre famille. C’est tellement bon.

    Local : rue de l’Eglise, 10 à Hannut.

    Coût : 15 euros, produits inclus.

    Inscriptions trois jours avant la séance chez Mimie Gerstmans : 019/51.14.42.

  • NOUVEAU A L'ECOLE SAINT-JOSEPH DE GEER: DES COURS DE PALEFRENIER DES SEPTEMBRE ….

    16093561_B976001656Z_1_20150706192502_000_GP64QG5RV_1-0.jpg

    Dès la rentrée scolaire prochaine, l’établissement secondaire d’enseignement libre spécialisé Saint-Joseph de Geer proposera un nouveau cycle de formation permettant aux jeunes qui le souhaitent de devenir palefrenier.

    Cette nouvelle section s’ouvrira grâce à un partenariat conclu entre l’école Geeroise et le Haras du Rivage, à Cras-Avernas (Hannut). «  Le rôle du palefrenier est … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de DDH sur > http://www.sudinfo.be/1326545

    Le site de l’école > http://www.saintjosephgeer.be/