corbeau

  • HANNUT: L'ÉCHEVIN DOUETTE ATTAQUÉ PAR UN CORBEAU SUR FACEBOOK

    Manu.jpgL’échevin hannutois de l’enseignement Manu Douette (MR) accusé dans un courrier anonyme d’irrégularités dans le cadre d’une procédure de nomination d’un directeur d’école; son image détournée dans un profil Facebook: trop pour un seul candidat aux élections?

    Depuis quelques jours, Manu Douette doit faire face à une série d’attaques dont il se serait sans doute bien passé en cette période pré-électorale. Ce week-end, un inconnu a utilisé son image pour créer un profil Facebook et dire tout le mal qu’il pensait de son travail d’échevin de l’enseignement.

    Manu Douette a immédiatement réagi et le faux profil, signé François Pignon (du nom de l’anti-héros de “ Dîner de Cons ”, interprété par Jacques Villeret) a été retiré aussi vite qu’il n’était apparu sur la toile. “ Déjà retiré? Quel courage!, écrit l’échevin sur son mur qui propose à son attaquant de se présenter aux communales 2018 “ afin de défendre ses opinions autrement que via un faux profil Facebook ”.

    Dans le même temps, un courrier électronique visant à nouveau l’échevin hannutois est parvenu à notre rédaction. L’auteur, qui refuse de dévoiler son identité, y aborde le dossier ô combien sensible de la nomination d’un directeur temporaire pour les écoles de Hannut I et Hannut III. On sait que tous les candidats ont échoué. Un nouvel appel devrait être lancé dans les prochains jours.

    Dans le cadre de cette désignation, l’échevin est carrément accusé d’avoir commis des irrégularités.

    Pour l’échevin Douette, tout cela n’est que mensonge: “Je ne me suis jamais senti aussi droit dans mes bottes ”, se défend-il. Il assure avoir joué à fond la carte de la transparence. “ Pour le jury devant lequel les candidats devaient passer les examens, hormis le secrétaire communal, nous avons fait appel essentiellement à des personnes extérieures à Hannut. Je ne sais pas où il faut aller pour trouver un jury plus indépendant et plus honnête ”, s’insurge-t-il.

    En savoir plus sur votre journal La Meuse H-W

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Mardi 2 Octobre 2012 à 08h05