conversation

  • SAMSUNG MET EN GARDE CONTRE DES TV SUSCEPTIBLES «D'ECOUTER» DES CONVERSATIONS

    1014622035_B974734125Z_1_20150209123236_000_GIU3URVT4_1-0.jpg

    Samsung met en garde les propriétaires d’une télévision «intelligente» ou connectée (Smart TV) car, en cas d’activation de la fonction de reconnaissance vocale, l’appareil est susceptible de capturer des conversations et de les transmettre à une tierce partie, avertit le constructeur sud-coréen d’appareils électroniques dans les conditions d’utilisation de ses «SmartTV».

    Lire la suite ici ...

    Source > Afp sur > http://www.sudinfo.be/1208821

  • SE SORTIR D’UNE CONVERSATION DIFFICILE EN TROIS ETAPES

    Dispute_shutterstock_110459105.jpg

    Vous êtes confronté à une conversation houleuse avec un client, un collègue, ou votre patron ?

    Voici comment ne pas perdre vos moyens et transformer ce mauvais moment en un événement constructif.

    Face à une relation professionnelle en colère, on a souvent tendance soit à esquiver, soit à répondre sur le même ton agressif. Mais raccrocher le téléphone ou quitter la pièce sont les pires réactions envisageables, tout comme adopter le niveau d’énervement de la personne en face de vous.

    Que faire alors en cas de dispute ? Voici trois conseils à suivre pour faire face à une conversation difficile.

    1. Neutralisez la colère en deux phrases

    Pour anihiler l’agressivité de votre interlocuteur et le remettre dans un contexte de dialogue, agissez en deux temps. Tout d’abord, excusez-vous du fait que la personne soit dans un tel état (qu’elle ait raison ou non, pour elle, vous êtes la cause de sa colère) : Je suis désolé que cela te contrarie. Excuse-moi pour ce malentendu.

    Ensuite, invitez votre interlocuteur à trouver une solution à ce problème avec vous. « Regardons ce qui s’est passé et essayons de régler ça ». Quelque peu calmé, il devrait réaliser que le plus important dans un premier temps est de réparer les dégâts et que l’agressivité n’aidera en rien.

    2. Excusez-vous, si vous le méritez

    Ne vous excusez jamais pour quelque chose que vous n’avez pas fait. Mais si vous avez vraiment fait une erreur, une fois que vous vous en êtes rendu compte, mieux vaut vous excuser et accepter un blâme. Cela peut arriver à tout le monde de faire uneerreur de jugement ou d’inattention.

    Attention : cette technique marchera seulement si c’est la première ou la deuxième fois que vous faites cette erreur… Votre interlocuteur doit pouvoir penser que vous êtes sincèrement prêt à vous améliorer.

    3. Confrontez les harceleurs

    Les deux techniques précédentes s’appliquent à une personne en colère à un moment précis, mais charmante le reste du temps. Si vous êtes face à une personne qui vous réprimande constamment, vous intimide ou vous harcèle carrément, la confrontation se révélera plus efficace.

    Parlez-lui seul à seul et mettez-le face à son comportement sans perdre votre calme. Par exemple : Durant cette réunion, tu as dit que j’étais stupide. Cela m’a blessé et c’est inacceptable. Ne le refais plus jamais. 

    Votre harceleur réalisera ainsi qu’il a franchi une ligne, que vous ne niez pas l’importance de ses attaques et que la prochaine fois qu’il recommencera, il y aura des conséquences pour lui (par exemple, vous le confronterez directement dans la réunion).

    Source : inc.com > Texte: Magali Henrard sur > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > COMMENT ENGAGER UNE CONVERSATION AVEC SUCCÈS?

    07_996.jpg

    Parler de tout et de rien au boulot n’est pas donné à tout le monde.

    Il peut pourtant être très utile d’éviter les blancs embarrassants avec vos contacts professionnels. Voici quelques conseils pour toujours trouver le bon mot, que ce soit lorsque vous êtes coincé dans l’ascenseur avec votre patron ou pendant un entretien d’embauche.

    1. Dites bonjour en premier au début de la conversation. Si vous n’êtes pas sûr que votre interlocuteur se rappelle votre nom, redites-le spontanément. Souriez à la personne et serrez-vous toujours la main lorsque vous vous rencontrez. Vous rendrez ainsi l’ambiance plus informelle.

    2. Prenez votre temps pendant les présentations. Essayez d’enregistrer un maximum de choses sur votre interlocuteur. Vous pourrez ainsi y revenir plus tard dans la conversation.

    3. Maintenez un contact visuel pendant la discussion. Prenez activement part à la conversation en écoutant attentivement puis en donnant régulièrement votre avis. Ne regardez pas aux alouettes pendant que vous parlez.

    4. Posez quelques questions ciblées à votre interlocuteur. Vous aurez ainsi accompli la plus grosse partie de votre ‘small talk’: les gens aiment parler d’eux.

    5. Lorsque vous vous joignez à une conversation déjà entamée, attendez un moment avant de prendre la parole: vous aurez ainsi le temps de comprendre de quel sujet parlent les autres et éviterez de dire une bêtise lorsque vous parlerez.

    Spécifiquement pour vos entretiens d’embauche:

    6. Si le recruteur vient vous chercher à la réception, mieux vaut entamer une petite conversation le temps d’arriver au bureau où se tiendra votre entretien. Le sujet que vous aborderez importe peu. Ce qui compte, c’est que vous disiez quelque chose.  

    7. Laissez tant que possible la parole à votre interlocuteur. S’il ne dit rien, brisez la glace avec une question légère: "Cela fait longtemps que vous travaillez dans ce bâtiment?" ou "Il y avait peu de circulation pour arriver. Est-ce toujours le cas?"

    8. Si l’on vous propose une boisson, demandez du thé, du café ou de l’eau. Un soda n’est pas toujours disponible.

    Entretien d’embauche: que devez-vous éviter dans la conversation?

    1. Vous plaindre: de la circulation, du temps, des difficultés de parking, …

    2. Aller directement droit au but en commençant à parler de votre motivation à travailler pour cette entreprise: mieux vaut garder ces arguments pour l’entretien.

    3. Ne posez aucune question compliquée. Tenez-vous à des sujets simples et passe-partout.

    Source: Intermediair, debrafine.com via > http://www.references.be