com'on

  • HANNUT: ILS SE MARIENT PENDANT ARGENTINE-BELGIQUE AVEC DES LUNETTES POUR SOUTENIR LES DIABLES ROUGES

    788748224_B973094762Z.1_20140706200357_000_GAL2PCOBM.1-0.jpg

    On connaissait les mariages en long, en court. Coupe du monde oblige, voici le mariage en… Com’On Belgium !

    Toute une suite portant les lunettes de l’opticienne hannutoise Claire Hardenne. Inédit

    L’idée revient à Catherine Doyen, la gérante depuis 2008 de la banque Fintro de la rue Albert Ier à Hannut. «  Mon frère Renaud est un fou de foot. Comme il se mariait ce samedi, le jour du match des Diables rouges en quart de finale, j’ai eu envie de lui faire une surprise  », explique la banquière.

    Elle a ainsi commandé une vingtaine de paires à Claire Hardenne. Pour la suite, elle a opté pour des montures en couleur (rose, jaune, rouge, vert) et pour les mariés, elle a évidemment craqué pour la version Gold. Logique. Pour préserver l’effet de surprise, elle a remis son petit cadeau aux invités ce samedi, soit le jour même de la cérémonie.

    Une chouette initiative pour immortaliser à jamais l’événement. Tous les mariés du monde souhaitent que le jour de leur union soit un moment unique. «  Mon frère n’a pas choisi de se marier le jour des quart de finale. des Diables. La salle de réception, à Beauvechain, était réservée depuis plus d’un an. Mais c’est sûr que dans 20 ans, Renaud se souviendra encore qu’il a épousé Marine le jour du quart de finale de la Coupe du Monde  », sourit Catherine.

    Ce hasard du calendrier a bousculé l’organisation de la fête. Ainsi, la location d’un écran pour la retransmission de la rencontre Belgique-Argentine n’était pas vraiment prévue au budget. Idem pour le timing de la journée qui fut un peu chahuté par l’agenda des Diables. «  La cérémonie à l’église de Jodoigne a lieu à 13h30. La réception quant à elle se déroule de 15 à 18h. Ce qui veut dire qu’à l’heure du match, à 18h, on passe à table. À mon avis, les discours vont être courts », nous confiait vendredi après-midi Catherine.

    Plutôt clairvoyante la sœurette...

    Source > M-C. Gillet sur > http://www.sudinfo.be/1049938 Photo DR

  • DEJA 35.000 PAIRES COM'ON BELGIUM VENDUES PAR L'OPTICIENNE HANNUTOISE

    10473207_10204000146505978_568495860833159406_n.jpg

    Avec les victoires successives des Diables rouges au Mondial, les ventes des lunettes Com‘on Belgium ne cessent d’augmenter.

    Sa créatrice, l’opticienne hannutoise Claire Hardenne surfe sur cet engouement et lance un nouveau modèle : la Gold. Soit une monture couleur or pour notre équipe sélectionnée depuis ce dimanche pour les 1/8es de finale.

    Commandez sur www.comonbelgium.be Livraison gratuite !!

    Retrouvez l’entièreté de l’article dans notre édition numérique.

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.lameuse.be/1-967

  • HANNUT: LES LUNETTES COM'ON BELGIUM ONT EGALEMENT UNE VERSION "FORZA ITALIA"

    1769782383_B972432765Z_1_20140407225906_000_G7928CU7V_1-0.jpg

    Pour soutenir notre équipe nationale, Claire Hardenne, jamais à court d’idées, a lancé en octobre dernier une paire de lunettes solaires 100 % Diables rouges.

    Succès oblige, l’opticienne hannutoise a depuis lors adapté la monture à d’autres équipes européennes et décliné son slogan Com’on Belgium en Forza Italia, Selecçào Das Quinas et Up ! Holland Up !

    Au Brésil… comme à Hannut (!), les préparatifs pour le Mondial 2014 vont bon train. Tandis que les cafetiers de la Grand-Place (en collaboration avec l’échevinat des Sports et la Gestion Centre-ville) peaufinent le programme du village foot (du 12 juin au 13 juillet), à deux pas de là, sur la place Gustave Detiège, l’opticienne Claire Hardenne, de l’atelier Style Optic, multiplie les déclinaisons des lunettes solaires qu’elle a créées en octobre dernier pour soutenir nos Diables rouges.

    «  Au départ », confesse-t-elle, «  je n’avais pas prévu d’adapter le produit à d’autres équipes de foot  ».

    La demande est venue de l’extérieur, de confrères opticiens. De La Louvière d’abord où la région compte une forte communauté italienne. Puis d’un quartier de Bruxelles à grosse implantation portugaise.

    > L’article au complet dans La Meuse Huy-Waremme de ce mardi.

    Source > Rédaction en ligne de DDH sur > http://www.sudinfo.be/979688