colin

  • ILS CRÉENT UNE MAQUETTE DE LA GARE DE HANNUT

    Colin et son grand-père ont utilisé des matériaux de récupération pour construire leur maquette.

    Colin Feron (16) se passionne pour le modélisme.

    Depuis l’âge de 10 ans, il réalise des maquettes de toutes sortes avec son grandpère, André Feron (67). Récemment, ils ont décidé de prendre pour modèles les anciennes constructions de la ville de Hannut.

    En commençant par la gare des trains dans les années ‘60, un bâtiment qui abrite aujourd’hui les bureaux de la Maison de l’Emploi.

    «C’était compliqué parce que je ne pouvais travailler dessus que pendant les périodes de congés et de vacances scolaires», explique Colin Feron.

    Le jeune homme, qui s’intéresse énormément à tout ce qui se rapporte à la mécanique, est le premier à avoir eu l’idée de modéliser l’ancienne gare. «Nous nous sommes arrêtés devant ce bâtiment pendant une promenade sur le RAVeL et je me suis demandé à quoi pouvait ressembler la gare des trains.», raconte Colin Feron.

    Conserver la mémoire Depuis 1972, date du dernier train de voyageurs qui reliait Statte et Landen, les Hannutois ne voient plus passer le train et ont oublié la gare depuis longtemps. «C’est important de conserver la mémoire de la ville!», s’exclame André Feron.

    Le petit-fils et son grand-père se sont principalement documentés dans les livres et les vieux articles de journaux pour reconstruire la gare. Ils ont aussi effectué un véritable travail de terrain en interrogeant Melle Manette («une véritable encyclopédie de l’histoire de Hannut », précise André) et en étudiant les lieux.

    «C’est surtout mon grand-père qui s’est rendu sur le site pour repérer les différents éléments, prendre des mesures, etc. Nous avons aussi dessiné les plans de notre maquette», explique Colin Feron.

    Ils se sont ensuite concentrés sur la réalisation de la maquette en utilisant des matériaux de récupération, du carton, de la frigolite et de la plasticine. «Il suffit de découper, assembler et peindre les différents éléments », ajoute André Feron.

    En ce qui concerne la suite des événements, à savoir la destination de cette maquette, Colin hésite: «Nous avons envie de garder celle-ci mais il est possible que nous décidions de faire une nouvelle maquette avec de l’éclairage et du son pour pouvoir peut-être l’exposer dans la gare ou dans la maison communale.

    La saison 2016 du Hannut Tourisme Promotion pourrait aussi être une bonne occasion pour montrer notre travail».

    Source L.M.sur > http://num.vlan.be > WR01/16/