coiffeur

  • HANNUT > DEUX COIFFEURS S’ASSOCIENT POUR CRÉER UNE ACADÉMIE

    Vicky de chez ABC Coiffure s’allie à Carré VIP

    Après 22 ans de carrière à Hannut, Vicky de chez ABC Coiffure ferme son salon. Une envie de renouveau. Il s’associe ainsi à Sophie Chot qui tient le salon Carré VIP à Hannut où il compte bien laisser libre cours à sa créativité et revenir à ses premières amours : la formation. À deux, ils comptent prochainement ouvrir une académie pour coiffeurs.

    Vicky Wouters, le coiffeur Hannutois aux multiples talents, avait envie de nouveauté. « J’ai décidé de vendre mon salon ABC Coiffure et de m’associer à Sophie Chot de chez Carré VIP. C’est un bon salon mais la responsable aimerait redonner un petit coup de boost en termes de créativité et excentricité. C’est une chouette aventure, ça va me donner la possibilité de me consacrer pleinement à ce que j’aime et à ce qui me motive dans ce travail » , explique ce coiffeur.

    Ainsi comme dévoile l’artiste, il y a une différence fondamentale entre le beau et le très beau et c’est en cela que son art capillaire se différencie des autres. « Un artiste doit pouvoir laisser libre cours à son imagination et doit pouvoir se laisser porter en donnant pleinement de sa personne. Je ne tiens pas à faire comme tout le monde, à créer des coupes standards. J’apprends à connaître le ou la cliente et lui offre un service totalement personnalisé qui collera à ses envies, ses besoins et sa personnalité. » Avec ce créateur tout est permis, autorisé et même recommandé !

    Tel le undercut Tattoo. « Sous les cheveux longs, c’est parfaitement invisible… Ça ne se voit que si on a les cheveux relevés, donc pour celles qui ont peur de ne pas assumer leur côté rebelle lors d’un dîner en famille ou d’un entretien d’embauche, il suffit de lâcher ses cheveux et ce sera parfaitement invisible. Ça prend un peu de temps à réaliser mais le résultat est au top. » Ces dessins temporaires réalisés au rasoir permettent de dévoiler une partie de soi sans pour autant l’afficher à tout va.

    C’est pour ces nombreux … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 07/01/2017

    Source > CYNTHIA CHAROT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 07/01/2017

    L’article sur le Web > http://www.lameuse.be

    L’article au complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be