clichés

  • LES QUATRE DÉFIS DE LA FORMATION

    Lutter contre les clichés, développer l’alternance, devenir partenaire des entreprises et s’ouvrir au digital

    Les formations ont la cote. De nombreux demandeurs d’emploi voient en elles une porte d’entrée sur le monde du travail. Et ils ont raison. Les professionnels du secteur partagent leurs opinions dans le domaine avec JobsRégions.

    Les centres de formation sont unanimes : les demandeurs d'emploi se pressent de plus en plus à leurs portes. «Il y a une pression plus grande due à la menace d’exclusion du chômage, rapporte Julien Hubert, chargé de relations chez Sovalue. Au moins, pendant la formation, il n’y a pas de risque d’exclusion…»

    Du coup, les formateurs veillent de plus en plus à mesurer la motivation réelle des candidats. La plupart des centres prévoient dès lors un entretien individuel avant l’entrée dans un programme. Au centre d’enseignement et de recherche pour l’environnement et la santé de Liège par exemple, la motivation est l’élément déterminant dans la sélection des candidats.

    TROP DE CLICHÉS … > PARTENAIRE DES ENTREPRISES … Lire les détails ici ...

    Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

    Formation / emploi / Sovalue / Henallux / ORES / Bruxelles Formation / Technocampus / Cefora