chutes

  • CHUTE DUES AUX MAUVAISES CONDITIONS ATMOSPHERIQUES

    jjd12.jpg

    L’émerveillement du paysage des premières gelées hivernales peut vite tourner au cauchemar si, une fois dans le tableau, vous glissez sur la chaussée glacée …..

    S’il est peu souhaitable, ce cauchemar peut pourtant être bien réel.

    Les conditions climatiques (et particulièrement les épisodes de verglas) contribuent à accentuer le nombre de blessures par chute.

    Et en matière d’accident, la preuve est un élément capital.

    Nous vous invitons dès lors à prendre connaissance des éléments repris ci-dessous.

    Lors de toute éventuelle déclaration de sinistre, il appartient à la victime de prendre les dispositions suivantes lors d’une chute sur sol glissant (trottoirs, parking non dégagés, etc.) :

    • vérifier la présence de témoin non apparenté et prendre ses coordonnées ;

    • préciser l’heure et le lieu exact de la chute (adresse, n° de la maison devant laquelle la chute s’est produite, nom des propriétaires, etc.)

    • prendre des photos des lieux

    • porter plainte auprès des services de police (en l’absence de témoin)

    • transmettre ces documents dès que possible auprès de sa compagnie d’assurance et/ou de la Ville

    Ces éléments seront capitaux dans la prise de position.

    Par ailleurs, nous vous rappelons qu’il appartient à chacun de dégager son trottoir sous peine de voir sa responsabilité engagée.

    L’effort de chacun, l’affaire de tous !

    Source > http://www.hannut.be

  • SKI DURANT LES VACANCES DE CARNAVAL: GARE AUX CHUTES!

    Comme chaque année, les Belges seront encore nombreux à privilégier la semaine de carnaval pour prendre d’assaut les pistes enneigées. Et c’est pendant les vacances de carnaval qu’on déplore le plus grand nombre de blessures dues au ski et au snowboard notre VAB-Assistance Voyages.

    images (3).jpgVAB-Assistance Voyage a analysé les lésions provoquées par les accidents de ski et de snowboard ces trois dernières années. Un bilan qui permet de tirer quelques conclusions intéressantes.

    C’est en effet pendant les vacances de carnaval qu’on déplore le plus grand nombre de blessures dues au ski et au snowboard. Et la majorité de ces accidents ont lieu le mercredi et le jeudi.

    Cette année, les vacances de carnaval tombent plus tôt qu’en 2011 et la neige est d’excellente qualité. il faut donc s’attendre à une grosse affluence sur pistes, mais pas forcément à une augmentation spectaculaire d’accidents et de blessures.

    Mais tout dépendra des conditions météo en altitude. En cas d’alternance de périodes de dégel en journée et d’épisodes de gel la nuit, les pistes risquent d’être verglacées, ce qui accroît les probabilités d’accidents.

    Plus de risques durant les vacances de Carnaval et le mercredi et le jeudiimages (4).jpg

    C’est pendant les vacances de carnaval qu’on déplore le plus d’accidents. Jusqu’à 2 à 3 fois plus que pendant les vacances de Noël et de Pâques.

    Sur 100 accidents de ski et de snowboard survenus pendant les vacances scolaires :

    • ·43 pendant les vacances de carnaval (1 semaine)
    • ·33 pendant les vacances de Pâques (2 semaines)
    • ·24 pendant les vacances de Noël (2 semaines)

    Le mercredi et le jeudi sont les journées les plus dangereuses sur les pistes

    En début de semaine, les skieurs se montrent généralement prudents. A partir du mercredi, et surtout le jeudi, la confiance s’installe et on se laisse aller à prendre plus de risques. Mais en même temps, la fatigue commence à se faire sentir. L’effet conjugué de ces phénomènes conduit inévitablement à plus d’accidents. En revanche, les samedis et dimanches sont plus calmes, puisque c’est le jour des départs et des arrivées et qu’il y a donc moins de monde sur les pistes.

    Lire la suite