chimie

  • PRÈS DE 500 JOBS VACANTS DANS LA PHARMA ET LA CHIMIE EN WALLONIE ET À BRUXELLES

    Quelque 440 emplois sont actuellement vacants dans le secteur de la chimie et des sciences de la vie (pharmacie, biotechnologies) en Wallonie et à Bruxelles, relève lundi une enquête de la fédération essencia auprès de ses membres.

    Les profils scientifiques et techniques sont particulièrement recherchés, principalement pour la recherche et le développement.

    Les sociétés de la pharma et de la chimie recherchent principalement des bacheliers en sciences (chimie, biotechnologie) pour les métiers de production et des masters en sciences pour des fonctions de production et de recherche et développement. Les ingénieurs civils, industriels et bio-ingénieurs sont également demandés avec plus de 60 postes ouverts, indique essencia dans un communiqué.

    Les pharmaciens, les docteurs en médecine et les docteurs en sciences sont aussi très recherchés, particulièrement dans la pharma.

    Avec 20% des fonctions ne requérant pas d’expérience, le secteur scientifique offre aussi des opportunités aux jeunes diplômés.

     «L’importante demande de scientifiques, docteurs et ... La suite sur http://www.sudinfo.be

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be Illustration Photonews

  • LA CHIMIE RECHERCHE CHAQUE ANNEE 2 600 NOUVEAUX COLLABORATEURS

    Chimie_2015_shutterstock_231681247.jpg

    Passer sa journée en blouse blanche au-dessus d’un erlenmeyer : voilà à quoi pourrait ressembler un emploi dans la chimie.

    La réalité est heureusement bien plus passionnante et variée.

    La chimie est omniprésente : dans votre voiture, chez vous, dans vos vêtements… Peu de gens ont conscience que l’industrie chimique a un tel impact sur notre vie quotidienne. Wouter De Geest, président et administrateur délégué de BASF Anvers : Le secteur chimique est un pilier économique de notre pays. Il représente plus de la moitié de tous les investissements dans la recherche et le développement et un tiers des exportations belges totales.

    L’entreprise chimique saoudienne ERS a annoncé cette semaine encore vouloir investir dans le port d’Anvers. L’entreprise ambitionne d’y installer un système de récupération des déchets, ce qui permettra assurément la création de nombreux emplois supplémentaires. Les entreprises chimiques occupent actuellement 87 800 personnes. À cela s’ajoutent encore 144 000 emplois indirects. La Fédération belge des industries chimiques Essenscia estime ainsi que 2 600 nouveaux travailleurs sont engagés chaque année. Et ce ne sont pas que des laborantins.

    À la recherche d’un emploi dans la chimie ? Cliquez ici pour consulter tous les postes vacants dans le secteur.

    Source & Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

    chimie > Postuler > Chimie secteur pharmaceutique & Sciences