ce qui augmente

  • DÉJÀ DES MAUVAISES NOUVELLES > 2017 : CE QUI AUGMENTE

    Il va falloir ouvrir le portefeuille: transports, médicaments et amendes en hausse l’an prochain

    L’année 2017 vous sera-t-elle favorable ? On vous le souhaite sincèrement…

    Mais elle ne sera pas toujours indolore pour votre portefeuille, car vous n’échapperez pas à quelques augmentations, certaines même dès le 1 er janvier. La liste que nous vous présentons ici n’est d’ailleurs pas exhaustive. Diesel, transports, médicaments ou amendes routières : petit tour d’horizon de ce qui augmentera dans les prochains mois. 

    Commençons par la voiture. Le gouvernement a approuvé quatre mesures visant à augmenter les amendes et à en améliorer la perception. Les amendes pénales vont être augmentées, ce qui signifie que le multiplicateur de l’amende que le juge inflige passera de « fois six » à « fois huit ».

    Par ailleurs, à partir du 1er janvier, toutes les amendes de roulage seront augmentées de 5 %. Il a aussi été décidé d’accroître l’efficacité de la perception des amendes routières.

    Autre mauvaise nouvelle pour pas mal de Belges : la fiscalité relative aux voitures de société va être revue à la hausse. En cause, l’adaptation annuelle de l’indice de référence de la « propreté » des voitures (depuis 2012, le taux d’émission de CO2 du véhicule entre dans le calcul de l’avantage en nature). L’augmentation devrait se situer entre 1 et 3 %.

    Et il ne faut pas oublier la fiscalité accrue sur les voitures de société et les cartes d’essence qui entrera en vigueur au 1er janvier.

    La taxe poubelle augmentera dans certaines communes wallonnes

    Cela ne touchera pas tous les Wallons, mais il apparaît que de nombreuses communes risquent de revoir à la hausse la « taxe poubelles » en raison de l’augmentation du coût du traitement des déchets et de la diminution des subsides (la collecte des papiers/cartons n’est plus subsidiée).

    Hausse de 3 % du prix des maisons d’ici la fin de 2017

    C’est une estimation faite par l’agence de notation Standard & Poor’s. Selon elle, le prix moyen d’une habitation sera 3 % plus cher à la fin de l’année prochaine.

    Proximus sera de 1 à 2€ plus cher

    Il n’en a pas fait une grande publicité (prix disponibles sur www.proximus.be/tarifs), mais l’opérateur va augmenter 99 tarifs au 1er janvier. La hausse sera assez légère, entre 1 et 2€ par mois en moyenne. De son côté, Orange indique qu’il n’y a pas d’augmentation prévue chez eux, alors que Base/Telenet affirme « évaluer les prix de façon constante et à le communiquer à leurs clients »…

    Assurances hospitalisation : toutes (ou presque) vont augmenter

    La plupart des primes d’assurance hospitalisation seront plus chères en 2017. Dès le 1er janvier, la Mutualité Chrétienne a annoncé une augmentation de 15 % (répétée en 2018) de la prime de son « Hospi + 200 » (hausse moindre pour « Hospi + 100 » soumise à l’indexation).

    Du côté de Partenamut, les primes des contrats « Hospitalia » et « Hospitalia Plus » augmenteront de 5,58 à 6,10 %. Partenamut introduire 150 € de franchise par hospitalisation en chambre particulière dans les hôpitaux réclamant des suppléments d’honoraires supérieurs à 200 %. Solidaris (la mutualité socialiste) prévoit une augmentation à hauteur de 1,8 % pour les chambres doubles et de 4,3 % pour les chambres particulières. Ethias n’annonce pas de hausse tarifaire l’an prochain… au-delà de l’indexation. Rien de prévu non plus chez DKV. Enfin, chez AG Insurance, les primes qui ont été indexées de près de 7 % cette année rattraperont, bien sûr, une partie des affiliés en 2017.

    Les antibiotiques vont avoir du mal à passer…

    C’est l’une des mesures du dernier conclave budgétaire : l’année prochaine, les antibiotiques vont coûter plus cher. Le ticket modérateur passerait de 11,80 € à 14,70 € maximums pour ces médicaments. Cela ne concernera pas les antibiotiques donnés à l’hôpital.

    Diesel : la hausse continue…

    Le gouvernement veut freiner l’usage du diesel et le rendre aussi cher que l’essence.

    En 2017, on devrait encore connaître une hausse de 2€ sur un plein de 50 litres de diesel, couplée à une baisse de 1,30€ sur le même plein d’essence.

    Transports publics : ce sera plus cher le 1er février

    Un billet de train standard vous coûtera (en moyenne) 2,60 % de plus.

    Aux TEC, les billets achetés à bord des bus augmenteront de 30 cents. Le prix des abonnements annuels sera adapté à l’inflation.

    Les frais bancaires vont augmenter

    Plusieurs banques ont annoncé leur intention de revoir le tarif de leurs services à la hausse.

    Prix de l’eau gelé

    Bonne nouvelle tout de même : le prix de l’eau devrait être gelé tant en Wallonie qu’à Bruxelles… Et on peut même espérer voir les accises sur l’alcool baisser après l’effet désastreux, sur les rentrées financières de l’Etat, de la dernière augmentation… Buvez toutefois avec modération, car les amendes de roulage, elles, seront 5 % plus chères !

    Source > Sudinfo > 7Dimanche du 25/12/2016