cdh

  • Imprimer

    HANNUT – RÉACTIONS DU CDH > LE PARC AQUATIQUE À PLOSPA : « TOUT, SAUF UNE SURPRISE ! »

    Le cdH de Hannut a rapidement réagi à l’annonce de l’attribution du marché du complexe aquatique au groupe Plospa

    « Cette décision est tout sauf une surprise dans la mesure où Hans Bourlon, cofondateur de ce groupe, avait déjà annoncé dans la presse en février 2017 le résultat du marché avant même qu’il soit lancé », a-t-il rappelé dans un communiqué de presse.

    Dès le départ, le cdH, s’est montré très réservé par rapport à ce projet de complexe aquatique, lui préférant une rénovation complète de la piscine actuelle. Comme à Waremme et Saint-Georges, rappelle-t-il.

    « Ce projet qui coûtera plus de 700.000,00 € par an aux Hannutois (500.000 euros au groupe Plopsa et 200.000,00 euros pour l’organisation des transports scolaires) implique la fermeture de la piscine actuelle et laisse sur le carreau plus de 65 classes des écoles du centre-ville qui se rendaient chaque semaine à pied à la piscine (du maternelle au secondaire). »

    Les craintes de parti d’opposition sont que, faute de temps, dû au déplacement plus long, les écoles « prennent à regret la décision de restreindre leurs cours de natation à leur plus stricte expression. »

    À plusieurs reprises, la majorité MR/PS a tenté de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    Source > Marie-Claire Gillet sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/02/2018

    L’article au grand complet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/187643

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > cdH > PRÉPARER LE SCRUTIN MALGRÉ LES DÉFECTIONS

    Le président Cartilier se réjouit de l’émergence d’une relève après deux départs annoncés au sein du cdH

    Benoît Lutgen, président du cdH, et Benoît Cartilier, ont rencontré leurs partisans. Le président d’arrondissement évoque les départs de plusieurs élus et l’émergence de jeunes en vue des prochaines élections. 

    Le cdH de l’arrondissement a présenté ses vœux samedi Au Portail, salle située sur la commune de Remicourt, le jour de l’anniversaire d’André Lahaye, échevin local. Si le parti présidé par Benoît Lutgen traverse une période particulière depuis le … La suite pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

    L’élu hannutois, Benoît Cartilier, président du cdH de l’arrondissement, salue la présence de la soixantaine de mandataires et sympathisants à qui il s’adresse : « Malgré les départs annoncés, la relève … La suite pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

    Le parti agit dans plus de la majorité des communes de Huy-Waremme. » Benoît Cartilier souligne les quatre mayorats de l’arrondissement détenus par le cdH.

    Benoît Lutgen insiste sur … La suite pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

    … / … Le parti se réunit et le collectif reste une force, la retraite de certains laisse la place aux jeunes », reprend Benoît Cartilier qui conçoit son rôle de président comme un relais entre les sections, la base du parti et sa direction. « Je porte aussi la voix de l’arrondissement de ses élus au bureau du cdH, je relaie les préoccupations tant en interne que vers l’exécutif », précise le Hannutois. Benoît Cartilier présente trois enjeux pour l’arrondissement : « La santé publique, car le manque de médecins devient criant. La mobilité pour que la voiture ne demeure pas la seule solution, donc on réfléchit aux transports en commun et aux espaces de coworking. L’agriculture qui subit une transformation majeure. »

    Le cdH compte sur ces lignes de force pour les communales d’octobre 2018.

    « Les sections locales s’organisent pour le scrutin en fonction des spécificités de chaque commune. La fédération reste en appui. Aux jeunes et anciens de former des équipes au service des citoyens », conclut Benoît Cartilier.

    Source > Julien Marique sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitales > http://huy-waremme.lameuse.be/180491

  • Imprimer

    HANNUT > LES HUMANISTES MINORITAIRES …

    À Hannut, pour la 1ére fois, il n’y aura pas de liste à coloration 100 % cdH

    Les élus locaux ont opté pour une liste d’ouverture. Une première qu’ils motivent par un besoin de mieux s’adapter à ce que souhaitent les citoyens. Mais rien à voir avec la perte de vitesse du parti dans les sondages, assurent-ils.

    Reste que dans les faits, du cdH passé, il ne restera pas grand-chose. S’agissant d’une liste d’ouverture, la liste sera rebaptisée. Les élus actuels, tous candidats à leur succession (Benoît Cartilier, Pascale Désiront, Sébastien Laruelle, Véronique Liénard) vont proposer H+. À confirmer !.

    Quant aux candidats, même si la liste n’est pas encore clôturée (il manque encore 3 femmes), les cdH étiquetés comme tels y sont minoritaires et ne représentent plus que 35 %.

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 13/01/2018

    Autres articles sur le sujet dans votre journal :

    Evrard n’exclut pas de rallier le PS > http://journal.sudinfo.be/journal.php#sudpresse/web,2018-01-13

    Le cdH DE HUY-WAREMME  À LA DÉRIVE > http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-13

    « Gros point d’interrogation » pour l’échevine Kunsch > http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-13

    Le cdH de Huy-Waremme à la dérive: Théo Blaffart s’en va aussi! > Pour les abonnés à la version digitale uniquement > http://huy-waremme.lameuse.be/176774

  • Imprimer

    HANNUT - POLITIQUE > ANNAÏG TOUNQUET (CDH) NE SERA PAS CANDIDATE EN 2018

    Pascale Désiront-Jacqmin, conseillère communale cdH à Hannut, poursuit toujours ses entretiens pour la constitution d’une liste d’ouverture pour les élections communales de 2018. « Cela avance bien.

    J’ai encore pas mal de rendez-vous jusqu’au 10 janvier. J’essaie de voir toutes les personnes qui m’ont sollicitée. »

    Selon la conseillère, le casting « hommes » est à 90 % figé. « C’est un peu plus difficile chez les femmes où nous avons moins d’engagement, comme candidate en tout cas », admet Pascale Désiront-Jacqmin. Qui doit aussi compter sur le départ de Annaïg Tounquet : en 2018, la conseillère de Cras-Avernas ne sera pas candidate, elle nous l’a confirmé par téléphone.

    Les motifs sont les mêmes qu’en 2016 lorsqu’elle a décidé de quitter le conseil communal pour se consacrer à ses études d’infirmière. Elle poursuit actuellement son cursus tout en travaillant parallèlement à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 19/12/2017

    Maman de deux garçons, Annaïg Tounquet s’est présentée pour la première fois aux élections en 2000, à la Province de Namur. En 2003, elle était candidate aux législatives, en 2006, aux communales de Hannut où elle n’a pas été élue. Il a fallu attendre le … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 19/12/2017

    Aujourd’hui, elle met sa carrière politique entre parenthèses mais n’exclut pas de revenir : « Il ne faut jamais dire jamais. »

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 19/12/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/168267

  • Imprimer

    VENDREDI 17 NOVEMBRE > BAL DE L’ARRONDISSEMENT HUY/WAREMME DU cdH

    Projet1.jpg

  • Imprimer

    HANNUT CE SAMEDI 21 OCTOBRE > SOUPER ANNUEL DU cdh LOCAL !

    Projet1.png

  • Imprimer

    SAMEDI 21 OCTOBRE > SOUPER ANNUEL ÉLUS ET LA SECTION LOCALE DU CDH DE HANNUT

    Projet1.png

  • Imprimer

    ÉLECTIONS 2018 > L’APPEL DU CDH DE HANNUT : « REJOIGNEZ-NOUS »

    Aucun candidat d’ouverture au cours des 3 dernières élections. La situation pourrait changer en 2018

    Au cdH de Hannut, la campagne pour les élections communales de 2018 a aussi commencé. Ce jeudi soir, réunis en assemblée générale, les militants de la section locale ont approuvé l’ouverture de la liste et du programme à des citoyens « porteurs d’un projet pour Hannut ».  

    Cette mission baptisée H+, comme Hannut Positif, a été confiée à Pascale Désiront-Jacqmin. La conseillère communale qui a succédé en 2013 à Annaïg Tounquet a trois mois pour la mener à bien.

    Entendez pour trouver la ou les perles rares dans Hannut qui ont envie de s’investir pour leur ville aux côtés des militants cdH dans un projet commun. Mais aussi une liste commune, sans nécessairement prendre sa carte de parti. Une première pour le parti. « Sur les deux ou trois dernières élections, nous n’avons jamais eu de candidats d’ouverture » , se souvient Benoît Cartilier.

    Pourquoi ce choix aujourd’hui ? « Pour sortir de notre zone de confort et se calquer sur les souhaits des citoyens. On le constate, le citoyen en a un peu marre d’une politique classique enfermée dans un carcan », répond Sébastien Laruelle, conseiller communal.

    « Parce qu’en démocratie, on a besoin que toutes les couches sociales soient représentées. On a besoin d’une aide-soignante, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 30/09/2017

    Pour l’instant, il se satisfait d’une première victoire remportée au sein de son parti. « Cette ouverture est un gros changement dans les mentalités de nos membres. Certains redoutaient de perdre … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 30/09/2017

    Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 30/09/2017

    Autre article sur cette page > Pascale Désiront  « J’ai accepté cette mission car elle me correspond » 

    Pascale Désiront-Jacqmin s’est présentée pour la première fois aux électeurs en 2006. En 2012, elle est devenue conseillère du CPAS, puis un an plus tard, en 2013, elle a succédé à Annaïg Tounquet, démissionnaire, au conseil communal de Hannut où ….

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/133050