cartes voitures

  • UNE BIEN BONNE CHOSE ! > AVIS DE DÉCÈS POUR LES « CARTES VOITURES »

    Ceux qui placent ces cartes sur les vitres risqueront bientôt de lourdes amendes

    Le ministre wallon Carlo Di Antonio achève la rédaction d’un arrêté ministériel qui interdira le dépôt de ces cartes plastifiées sur les véhicules, que ce soit sur les parkings des grandes surfaces ou sur la voie publique.

    Leur simple vue vous met en rage ? Vous ne supportez plus ces petites cartes plastifiées glissées dans la vitre de votre voiture se proposant de vous la racheter au prix fort ? Vous n’êtes pas seul dans le cas, à voir le nombre de celles jetées rageusement à même le sol sur les parkings des grandes surfaces ou dans les principales artères. Mais, encore un peu patience : elles auront bientôt disparu.

    Carlo Di Antonio (cdH) a décidé de s’attaquer de front à cette pratique. Pour l’interdire. « Le texte nécessaire, dont nous achevons la rédaction, sera déposé le mois prochain sur la table du gouvernement wallon » , confirme sa porte-parole. « Si on tient compte de la nécessité de l’envoyer ensuite au Conseil d’État puis de le faire repasser en seconde lecture devant le gouvernement, nous tablons sur une entrée en vigueur l’an prochain » .

    Dans les faits, l’arrêté du ministre wallon de l’Environnement se base sur un décret de juin 2016. « Il nous habilite à prendre des mesures pour limiter la production de déchets de papier et de plastique provenant de publications gratuites, favoriser leur recyclage et lutter contre les problèmes de propreté publique liés à leur distribution » , rappelle son cabinet.

    Il précise : « Ce sont les tracts plastifiés déposés sur les véhicules en stationnement que nous visons ici, parce qu’ils représentent des déchets non dégradables. Le texte n’interdira nullement les petits flyers en papier annonçant une brocante ou une course à pied. Ces éléments annonçant des festivités locales doivent pouvoir continuer à exister. »

    Amendes et prison

    Toute la subtilité de ce … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 01/02/2017

    Source > CHRISTIAN CARPENTIER sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 01/02/2017