carnaval des ombres

  • DIMANCHE 02/02> THÉÂTRE - « LE CARNAVAL DES OMBRES » A HANNUT AVEC LE CCH

    205-carnaval_2.jpg

    Théâtre - « Le Carnaval des Ombres » par le Théâtre du Rideau le 2 février à 17h

    Un jour, il se fait traiter de Boche. « Ah tu viens des cantons rédimés, de chez les … ». Il hannut,blog,jcd,cch,spectacle,théatre,carnaval des ombresne sait pas quoi dire. Il sort à peine de l’adolescence. Il est belge, oui.

    Mais son grand-père et ses deux oncles ont été enrôlés de force dans la Wehrmacht. Le plus jeune allait avoir vingt ans. Comment meurt-on sous cet uniforme-là ? Dans le village où il est né, on ne parle pas de tout ça. On rit en wallon, on chante en wallon, on rêve en wallon. Mais parfois, sur les chemins de fête, l’alcool fracasse les digues, les corps tremblent d’une tristesse inexplicable… L’acteur Serge Demoulin rend hommage à sa région, ses racines. Avec délicatesse, humour et détermination, il dévoile un pan occulté de notre histoire : l’annexion des Cantons de l’Est par l’Allemagne nazie en 1940 et le silence de l’Etat belge.

    Qu’en dit la presse ? « Le Carnaval des ombres dévoile l'histoire cachée des ex-cantons de l'Est. ...Le premier intérêt du spectacle, mis en scène par Michael Delaunoy, est de mettre au jour, de clamer, un épisode caché de l'histoire de Belgique. ... Et à ce fond historique, la pièce ajoute sa quête personnelle, son errance psychanalytique vers la vérité. ...Pour que la vérité sorte, pour que les secrets de famille puissent être dits, il faut passer par le carnaval, le grotesque, le wallon, la mascarade....Et là, quand l'alcool coule, qu'on peut avancer masqué sous les tambours, la parole se libère.

    Serge Demoulin s'est emparé de cette forte histoire, la sienne, pour en faire un spectacle indispensable. Certes, on peut s'irriter au début du côté parfois excessif de la farce et du hannut,blog,jcd,cch,spectacle,théatre,carnaval des ombresjeu mais c'est la pudeur de ses sentiments qui le veut. Et cela permet de plus à l'acteur de se livrer à un one-man-show impressionnant d'une heure trente qui le laisse, à nu, devant nous, la pure émotion. » (Guy Duplat - La Libre Belgique - 15/03/2012).

    « Ce monologue habité revient sur un sujet historique méconnu, l'annexion des cantons de l'Est par l'Allemagne nazie en 1940. Sur scène, avec une émotion palpable mais maîtrisée, Serge Demoulin, Prix de la critique du meilleur comédien 2009 (Hamelin, Dom Juan), joue son propre rôle et retourne une vingtaine d'années en arrière. L'époque où, dans un bar, alors qu'il précise d'où il vient, on le traite de Boche. Incapable de réagir sur le moment, il reste avec des questions plein la tête. ...

    Dans Le carnaval des ombres, Serge Demoulin creuse ces questions. Y apporte des hannut,blog,jcd,cch,spectacle,théatre,carnaval des ombresréponses, issues de lectures et de rencontres... sans pour autant se faire polémiste. Son texte est un hommage, une réhabilitation, jamais une provocation. ...Grimé sans raffinement, vêtu d'une trop courte veste rouge estampillée Royale Printen (le nom de la fanfare dans laquelle le comédien joue... pour de vrai), Serge Demoulin y est presque méconnaissable, jouant de tout son corps, suant son maquillage blanc. Grand. (Adrienne Nizet - Le Soir).

    Place au THEATRE professionnel avec l’accueil d’une pièce proposée par le Rideau : Le Carnaval des Ombres, le dimanche 2 février à 17h  
    Visionnez un extrait en cliquant ici :
    https://vimeo.com/83873050

    hannut,blog,jcd,cch,spectacle,théatre,carnaval des ombresCe spectacle est accueilli par le CentreCulturel de Hannut, avec le soutien la complicité et la collaboration de AssPoPro, l’Association des Programmateurs Professionels. Droit d’entrée : 12€ (+26), 8€ (-26), 1.25€ (article.27). Infos et réservations : 019/51.90.63, www.CCHANNUT.be,  info@cchannut.be