cannabis

  • HANNUT > 150h DE TRAVAIL POUR TRAFIC AVEC DES MINEURS

    Mi-mai, Anthony, un Hannutois de 23 ans, avait fait face au tribunal correctionnel de Huy dans le cadre d’une affaire de stupéfiants.

    Trois ans auparavant, alors qu’il était consommateur de cannabis, il a aussi « fourni » d’autres… jeunes des adolescents mineurs de plus de 12 ans !

    Anthony ne semblait pas avoir compris la gravité de ses actes, à l’époque. Il a affirmé ne pas avoir tiré de bénéfices de ces ventes mais les avoir utilisées pour « couvrir » ses frais personnels ». Il a écopé, ce mercredi, par le tribunal, une peine de 150 heures de travail.

    Source > E.D. sur votre journal en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal

    Notre article précédant sur ce blog & sur cette affaire > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • WAREMME: DÉCOUVREZ POURQUOI CE COUPLE DE QUINQUAGÉNAIRES SE RETROUVE DEVANT LE TRIBUNAL

    Un ex-couple de Waremmiens risque gros devant le tribunal correctionnel de Huy.

    Prévenu pour trafic de stupéfiants auprès de nombreux mineurs (âgés de 14 à 18 ans, en moyenne), des peines de 3 et 5 ans de prison sont requises à leur encontre.

    C’est à la suite d’une information qui lui a été communiquée que la police a mené une enquête autour d’un Waremmien de 50 ans.

    Ce dernier était soupçonné de dealer du cannabis à des mineurs, en région de Waremme, Huy et Hannut.

    Source > Rédaction en ligne sur site libre > http://www.sudinfo.be/1837987

    Un article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/77988

  • HANNUT – STUPÉFIANTS > LA PLANTATION DE CANNABIS MÈNE À UN TRAFIC DE COCAÏNE

    Des milliers de kilomètres pour la marchandise

    En avril 2016, la zone de police Hesbaye Ouest met la main sur une importante culture de cannabis à Villers-le-Peuplier. Au fil de l’enquête, c’est un incroyable trafic international de cocaïne qui va être mis à jour. Ce mercredi, la dizaine de protagonistes impliquée a fait face au tribunal correctionnel de Huy.

    Le 11 avril 2016, vers 4h du matin, plusieurs déflagrations sont entendues dans une habitation de Villers-le-Peuplier, au nº13 de la rue Aux Ruelles. Prévenue par le voisinage, la police a découvert, sur place, une culture de 500 à 1.000 plants de cannabis. Trois hommes d’origine roumaine ont aussi été interceptés dans la maison.

    Ce mercredi, ces derniers, âgés de 20 à 32 ans, ont fait face au tribunal correctionnel de Huy. Mais quatre autres prévenus se sont assis à leurs côtés. Au-delà du trafic de stupéfiants, on les suspecte de faux, usage de faux, port d’armes et vol d’électricité.

    L’un d’eux est, en fait, pointé du doigt comme étant le « boss » des trois Roumains, un Herstalien de 29 ans qui leur aurait proposé de bosser pour lui, sur des …

    ... La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce 04/05/2017

    … À leurs côtés, on retrouve aussi le propriétaire de la maison de Villers-le-Peuplier. Ce Hannutois de 48 ans, coiffeur de profession, a affirmé avoir …

    Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 04/05/2017 > Illustration N.L.

    Un article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/77540

    Notre article précédent du 11 avril 2016 > HANNUT: DES COUPS DE FEU SUITE À LA DÉCOUVERTE D'UNE PLANTATION DE CANNABIS À VILLERS-LE-PEUPLIER > sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/04/11

  • MARDI 26 > CONFÉRENCE DÉBAT > CANNABIS & AUTRES PRODUITS

    sans-titre.jpg

  • COFFEE SHOPS : LA « CARTE CANNABIS » INTRODUITE CE MARDI AU SUD DES PAYS-BAS

    bank-of-ganja-186x116.jpgLa « carte cannabis », visant à réserver l’accès des coffee shops aux seuls résidents des Pays-Bas, doit être introduite mardi dans le sud du pays, mais des propriétaires de ces établissements ont d’ores et déjà indiqué qu’ils braveraient la nouvelle législation. Les propriétaires des coffee shops sont en effet opposés à la « carte cannabis », craignant un important manque à gagner et donc de devoir se séparer d’une partie importante de leur personnel.

    Source > Sudpresse > Publié le Mardi 1 Mai 2012 à 08h51 > internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga)