canabis

  • HANNUT > DU CANNABIS CHEZ ELLE > 18 MOIS AVEC SURSIS

    Axel (23) et Pauline (23) vont pouvoir souffler.

    Leur maman, Rose, une Hannutoise habitant dans une villa à Lens-st-Remy, ne terminera finalement pas derrière les barreaux.

    Cette mère de famille aux abois avait, en 2012, loué son garage à un vendeur de cannabis pour 1.000 euros par mois.

    Elle l’avait rencontré lors du marché de Noël de Liège. « La seule condition était que je ne pose pas de question », avait-elle expliqué le 8 septembre dernier au tribunal correctionnel de Huy devant lequel elle devait répondre de détention et participation à un trafic et vol d’électricité.

    Ce qui avait motivé son geste ? Le bien-être de ses enfants. « Au début, je pensais qu’il s’agissait d’un cas de recel et, quand j’ai découvert les plantations, j’ai d’abord pris peur avant de me dire que ce n’était que pour 6 mois. De plus, j’ai deux enfants que j’élève seule et des difficultés financières. » Un contexte qu’Axel et Pauline ont très vite compris.

    Lors de l’audience, le substitut du Procureur du Roi avait requis … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 06/10/2016

    Source > C.L. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 06/10/2016

    Lire notre article du 08 septembre sur le sujet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • HANNUT > ELLE LOUE SON GRENIER 1.000€/MOIS À UN VENDEUR DE CANNABIS

    Une mère de famille hannutoise risque 2 ans de prison pour avoir aidé à la culture de 325 plants 

    L’appât du gain a été plus fort que tout pour une famille vivant à Lens-st-Remy (Hannut).

    Rose a loué en 2012 son grenier à des cultivateurs de cannabis au prix de 1.000 euros par mois et ce, pendant 5 mois. En tout, 325 plants ont été découverts lors d’une perquisition en août 2012. Aujourd’hui, Rose risque 2 ans de prison.

    C’est le mercredi 8 août 2012 que le calvaire commence pour une famille vivant dans une villa située rue Jérôme Lambrechts à Lens-st-Remy (Hannut). Et pour cause, les enquêteurs de la police de Hesbaye-Ouest ont fait la découverte de 325 plants de cannabis. Une culture entière était installée dans le grenier de Rose, propriétaire et mère de famille. Les enquêteurs avaient pu mettre la main sur ce petit trafic grâce à un courrier anonyme qu’ils avaient reçu dénonçant la situation.

    Rose avait accepté de louer son grenier à des cultivateurs de cannabis au prix de 1.000 euros par mois. Une sacrée rentrée d’argent pour cette mère de famille aux abois.

    C’est lors du marché de Noël de Liège, où Rose tenait un stand avec son compagnon Nicolas, qu’elle a rencontré Jonathan. Celui-ci lui a fait une proposition plutôt alléchante. « La seule condition était que je ne pose jamais de question », expliquait-elle ce mercredi matin au tribunal correctionnel de Huy devant lequel elle devait répondre de détention et participation à un trafic de stupéfiant et de vol d’électricité au préjudice de Resa. Sur la porte du grenier, il y avait un cadenas, c’est ce qui a mis la puce à l’oreille à cette mère de famille. Lors de l’audience, Rose a avoué : « Je n’ai pas … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce 08/09/2016

    Source > C.L. dans votre journal LA MEUSE H/W de ce 08/09/2016

  • HANNUT: DES COUPS DE FEU SUITE À LA DÉCOUVERTE D'UNE PLANTATION DE CANNABIS À VILLERS-LE-PEUPLIER

    Il est près de 4h30 du matin ce lundi lorsque la police est appelée à intervenir au numéro 13 de la rue Les Ruelles à Villers-le-Peuplier.

    Plusieurs coups de feux ont été entendus et du cannabis aurait été retrouvé sur place.

    Les riverains de la rue Les Ruelles, à Villers-le-Peuplier ont été réveillés en pleine nuit vers … Lire la suite ici ...

    Source & illustration > C.L. sur > http://www.sudinfo.be

  • HANNUT: UNE CULTURE DE CANNABIS A ETE DECOUVERTE DANS LA MAISON INCENDIEE

    1546508617_B974015260Z_1_20141110135454_000_GQ43EI286_1-0.jpg

    Une culture de cannabis a été mise au jour samedi matin lors d’une intervention incendie dans une habitation de Merdorp (Hannut).

    Le cultivateur présumé n’a pas encore pu être identifié.

    Un incendie d’origine accidentelle s’est déclaré … Lire la suite ici ...

    Source > belga sur > http://www.sudinfo.be/1144307

  • AGENDA > CONFÉRENCE DÉBAT > CANNABIS & AUTRES PRODUITS ...

    sans-titre.jpg

  • HANNUT: LA PRODUCTRICE DE CANNABIS RESTE EN PRISON

    1237486826_ID7993468_cannabis_191136_H40LFZ_0.jpgLe cannabis avait été découvert dans le grenier de cette maison

    Premier article sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2012/08/10/hannut-400-plants-de-cannabis-saisis.html

    La femme, arrêtée ce mercredi, pour s’être adonnée à la culture de plusieurs centaines de plants de cannabis restera derrière les barreaux. Elle a comparu, ce vendredi matin, devant la chambre du conseil de Huy. Cette instance a décidé de la garder en prison.

    >Retrouvez l’article complet dans l’édition Huy-Waremme d’hier samedi

    Source > Sudpresse > Publié le Samedi 11 Août 2012 à 12h26(D.DH.)

  • HANNUT: 400 PLANTS DE CANNABIS SAISIS

    765114422_ID7986402_cannabis_102149_H40JD0_0.jpg400 plants de cannabis ont été saisis cette semaine dans un village de Hannut. 4 personnes seraient impliquées dans cette affaire. C’est la police de Hesbaye-Ouest qui a été mise au courant du dossier.

    Plus de détails dans la Meuse-Huy Waremme de ce vendredi.

    Publié le Jeudi 9 Août 2012 à 10h23 Photo: AFP.

  • LES COFFEE SHOPS NÉERLANDAIS BIENTÔT FERMÉS AUX BELGES

    Cannabis: les coffee shops néerlandais bientôt fermés aux Belges

    1967200533_ID7453634_p-20010124-011k3z_182549_H3PZC3_0.JPGÀ partir du 1er mai 2012, ces lieux seront réservés aux Néerlandais. (D.G)

    Mauvaise nouvelle pour les consommateurs belges de cannabis habitués à faire leurs emplettes aux Pays-Bas. Dès le premier mai 2012, les fameux coffee shops, où la vente et la consommation d’herbe sont tolérées, seront inaccessibles aux non-Néerlandais.

    Force est de constater que cette mesure fait tout sauf l’unanimité. Tant les consommateurs belges que le milieu associatif lié à la problématique des drogues regrettent la décision du gouvernement néerlandais.

    “ L’herbe disponible dans les coffee shops est de bien meilleure qualité et donc moins nocive pour la santé que celle qui se négocie actuellement au marché noir ”, explique Antoine Boucher de chez Infor-drogues.

    L’association des coffee shops de Maastricht, paradis des consommateurs étrangers de cannabis, parle quant à elle d’une perte de l’ordre de 120.000 euros pour le tourisme de la ville.

    Plus de détails dans les journaux du groupe Sudpresse d’hier mardi 7 mars.

    Source > Sudpresse > Publié le Mercredi 7 Mars 2012 à 07h25