cambriolage

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > CAMBRIOLAGES > TÉMOIN D’UN VOL ? APPELEZ LA POLICE !

    La zone de police Hesbaye-Ouest (qui couvre les communes de Braives, Burdinne, HANNUT, Héron, Lincent et Wasseiges) vient de lancer un appel à la population. Celui d’inviter les citoyens à… davantage communiquer !

    Est ciblée particulièrement ici la lutte contre les cambriolages. « On remarque en effet, en cette période de fin d’année, comme souvent, une hannut,blog,jcd,réaction,cambriolage,appelez la policerecrudescence des vols dans les habitations », a commenté le commissaire Pascal Dodion, chef de corps f.f., « Mais on constate aussi surtout que pas mal de personnes, qui sont témoins de faits ou d’agissements suspects en la matière, ont plutôt tendance à l’écrire sur les réseaux sociaux notamment qu’à nous en avertir.

    C’est un mauvais réflexe. »

    Car tout élément est bien entendu susceptible de faire avancer les enquêtes lancées et si des tournées de voisinage sont réalisées, des infos parfois cruciales ont tendance à ne pas être relayées aux services de police. « La localisation du fait, le moment, le profil d’un auteur aperçu, des caractéristiques liées à un véhicule (comme la couleur, la marque ou une partie de la plaque d’immatriculation)…

    Tout cela peut nous être très utile. Il ne faut … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 04/01/2018

    … / … « On préfère être appelé 10 fois de trop qu’une fois trop peu ! »

    N’ayez donc pas peur et… ouvrez l’œil !

    Télécharger le document en ligne sur > http://www.policelocale.be/files/5293/attachments

    Source > E.D sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 04/01/2018

  • Imprimer

    WASSEIGES - CAMBRIOLAGE « LE VOLEUR A POINTÉ SON PISTOLET DANS MA DIRECTION »

    Jamais, un seul instant, Justine Paris (26 ans) n’aurait pu douter de ce qui l’attendait quand elle est rentrée chez elle, vers 14h, ce mardi.

    « Je suis revenue plus tôt que prévu du travail » , explique la Wasseigeoise, habitante de la rue de la Brasserie. « Déjà, j’ai retrouvé le chien dans le hall: ce qui n’est pas normal. Quand j’ai ouvert la porte de la cuisine, je me suis retrouvée nez à nez avec deux hommes. Deux voleurs, qui avaient brisé la baie vitrée. En me voyant, surpris sans doute, ils ont pris la fuite…»

    Mais Justine Paris, sous le coup de l’émotion et dans le feu de l’action, a pris son courage à deux mains: elle a poursuivi les deux hommes jusque dans la rue. « Ils n’étaient ni cagoulés ni gantés. J’ai couru après eux, dans la rue, sur plusieurs mètres. Puis l’un d’eux s’est soudainement retourné et a pointé une arme à feu, style pistolet, dans ma direction. Il m’a alors dit: ‘Si tu fais encore un pas, je te tue.’»

    Pour l’heure, on ignore si l’arme … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

    … / … La zone Hesbaye Ouest, qui a constaté le fait, est également à la recherche d’un véhicule type Audi A3 break, de couleur grise.

    Outre cet événement déjà fort traumatisant pour la mère de famille, le préjudice finalement subi est aussi important. « Après un premier état de lieu, on l’évalue à environ 6.000 euros», commente son mari. Une PlayStation4, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/159897/

  • Imprimer

    HANNUT: IL MENACE LES PHARMACIENNES AVEC UN COUTEAU

    La pharmacie Hanquin, située rue Albert Ier à Hannut, a été victime d’un vol avec menace, ce lundi soir, à 18h27 précisément.

    Deux auteurs sont entrés dans la pharmacie et l’un d’eux s’est dirigé vers le tiroir-caisse.

    Les pharmaciennes présentes ont tenté de le faire déguerpir mais l’homme, non cagoulé, a sorti un couteau… Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de gsv sur > http://www.lameuse.be > Illustration Capture GOOGLE

  • Imprimer

    PREMIER CAMBRIOLAGE EN 32 ANS POUR LA FLEURISTE DE HANNUT

    Dans la nuit de dimanche à lundi, la fleuriste de la rue Albert Ier, à Hannut, Joëlle Leheureux, a été victime d’un cambriolage.

    Le ou les auteurs sont entrés par l’arrière, via une petite fenêtre de la buanderie.

    La commerçante dormait à l’étage mais n’a rien entendu. Elle a constaté qu’elle avait été cambriolée lundi matin en descendant dans son magasin. Les voleurs avaient emporté son portefeuille avec l’argent et les cartes bancaires. Ils avaient également fait main basse sur son fond de caisse.

    En tout, elle évalue son préjudice à plus de 300 euros.

    Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/1503861

  • Imprimer

    WASSEIGES: LE CAMBRIOLEUR NEUTRALISÉ PAR LE PATRON DE LA PÊCHERIE

    319497603.jpg

    Caché derrière son comptoir, Yannic Peeters a attendu que le voleur entre dans son établissement avant de le neutraliser

    Dans la nuit de vendredi à samedi, un individu s’est introduit par effraction dans la buvette de la pêcherie «L’Ambiance», à Meeffe. Mal lui en a pris, le patron de l’établissement se trouvait en embuscade au coin du comptoir et a neutralisé le voleur jusqu’à l’arrivée des policiers.

    Les pêcheurs de truites et autres clients de l’endroit savent combien le patron de la pêcherie «L’Ambiance» à Meeffe dans l’entité de Wasseiges, n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

    Excédé par plusieurs cambriolages dont son établissement a récemment été le théâtre, Yannic Peeters (52 ans) a décidé qu’on ne l’y reprendrait plus.

    Dans la nuit de vendredi à samedi, alors que sa voiture a précautionneusement été éloignée, le patron de la pêcherie meeffoise a installé un lit de fortune au pied du comptoir de son établissement.

    Peu après deux heures du matin, il est réveillé par un bruit sourd.

     «Quelqu’un était occupé à fracturer la porte arrière de la cafétéria à coups de masse et de pied-de-biche», se souvient-il. «Je n’ai pas réagi, je me suis posté accroupi au coin du comptoir, attendant patiemment de connaître les intentions de l’intrus.»

    Parvenu à ses fins, l’homme pénètre dans la buvette, n’imaginant pas un seul instant qu’il y était attendu.

    Ni une, ni deux, il ouvre le tiroir-caisse et empoche la monnaie qui s’y trouve. Il s’empare également d’un trousseau contenant toutes les clés de l’établissement et de ses annexes.

     «Lorsque j’ai entendu le tiroir-caisse se refermer, je me suis montré et j’ai aussitôt maîtrisé le gaillard qui semblait plutôt surpris», sourit-il. «Pour me protéger, je lui ai demandé de me remettre la massette qu’il avait utilisée pour casser la porte, ainsi que son téléphone portable. J’ai alors appelé la police.»

    Dans l’attente de l’arrivée de la patrouille, un ami du tenancier arrive à la rescousse.

     «Le cambrioleur attendait assis sur une chaise», poursuit Yannic Peeters. «Le voyant très paniqué, je lui ai proposé de boire quelque chose et lui ai servi un verre d’eau.»

    Occupés sur une autre intervention, les inspecteurs de la zone Hesbaye-Ouest débarquent sur les lieux dans la demi-heure.

     «Ils ont fouillé le cambrioleur, un jeune homme de 22 ans qui habite dans le quartier», précise encore le patron de la pêcherie.

     «La monnaie de la caisse et mes clés se trouvaient effectivement dans ses poches. Il a été menotté dans le dos et embarqué au commissariat.»

    Source DDH sur > http://www.sudinfo.be/839200

  • Imprimer

    HANNUT > ILS CAMBRIOLENT LA STATION D'ESSENCE ET SE CRASHENT

    1752921759.jpg

    Des malfrats ont tenté de cambrioler le shop de la station-service Texaco, rue de Landen, à Hannut. Durant la nuit de jeudi à vendredi, à 1h30, ils ont carrément démoli la vitre de la porte coulissante. Manque de chance pour eux, le magasin était équipé d’une alarme. Ils ont eu juste le temps de voler quelques fardes de cigarettes avant l’arrivée de la police Hesbaye-Ouest.

    Moins d’une heure plus tard, une patrouille a remarqué la présence d’un véhicule suspect dans les rues hannutoises. Le conducteur roulait à vive allure, ce qui a alerté les forces de l’ordre. Le combi n’a pas hésité à poursuivre cette voiture. Mais la course n’a pas été très longue. Après avoir pris l’autoroute, ces malfrats sont sortis à Lincent. Et c’est à ce moment-là que le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule. Il s’est encastré dans un poteau. Les trois malfrats n’étaient pas prêts à se laisser attraper pour autant… Ils ont tous les trois pris la fuite. Les policiers, ainsi qu’un maître-chien ont essayé de les arrêter.

    Malheureusement, les malfrats ont été plus rapides. Selon la zone de police Hesbaye-Ouest, il s’agissait bien des cambrioleurs de la Texaco, car ils transportaient des fardes de cigarettes dans leur voiture volée

    Source > http://www.sudinfo.be/707235 > Photo Ymages.be