café

  • HANNUT > LE CAFÉ LE FORUM MENACÉ DE FAILLITE

    Elle pourrait être prononcée ce mercredi par le tribunal de commerce 

    En cas de faillite, il y aura un nouveau repreneur.

    Le café Le Forum de Hannut est dans une mauvaise passe. La SPRL Horeca Fun qui l’exploite est citée ce mercredi à comparaître devant le tribunal de commerce de Huy pour faillite.  

    Depuis août 2013, l’établissement implanté rue Zénobe Gramme est exploité par Quentin Lacanne. D’après nos informations, le Hannutois, qui est également le patron du café des Sports à Hannut, connaîtrait des difficultés financières.

    Sa société Horeca Fun basée à Villers-le-Peuplier est citée par le SPF Finances à comparaître ce mercredi devant la division hutoise du tribunal de commerce de Liège pour faillite.

    Si celle-ci est prononcée, Quentin Lacanne n’aura alors tenu que trois ans à la tête du bistrot le plus emblématique de Hannut.

    En 2013, il partait pourtant confiant. « Ce qui m’a poussé à reprendre le Forum? Un peu de folie et aussi une question de rentabilité », nous confiait-il, emballé, à l’époque. Son ambition était de refaire de ce café le lieu de rendez-vous des jeunes. « Notre objectif n’est pas de fermer à 6 h du matin » , insistait-il aussi. Une manière de rassurer les riverains très remontés sur les anciens gestionnaires qui avaient transformé les lieux en boîte de nuit. C’est d’ailleurs à cette époque que le bourgmestre avait décrété un couvre-feu et pris un arrêté de police imposant une heure de fermeture aux cafetiers.

    Autant de promesses qui ont été tenues.

    « L’Horeca marche bien »

    Il y a quelques mois, Quentin Lacanne avait confié la tenue du Forum au Waremmien Kevin Streel qui avait entrepris des travaux pour les 50 ans du bistrot.

    En cas de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

  • NOUVEAUTÉ: LE CAFÉ OÙ L’ON VIENT TRAVAILLER À LIÈGE

    L’Office Café a donc récemment ouvert ses portes au numéro 26 de la rue Souverain-Pont, à Liège. 

    Voilà donc un nouveau lieu de travail et complexe événementiel en cité ardente. Son principe ?

    On ne paie pas pour ce qu’on consomme mais bien pour le temps qu’on y passe. Des boissons chaudes et des en-cas sont disponibles à volonté pour tout qui a envie de venir travailler ou tout simplement faire une pause dans une atmosphère cosy et design. 

    À l’origine du projet, il y a Alice Caterina, juriste de formation, qui, depuis toujours, avait envie de se lancer en tant qu’indépendante. «Le concept existe à Paris, c’est l’Anticafé», explique-t-elle. L’Anticafé se veut espace de partage, entre le café et l’espace de coworking (lieu où on vient travailler et échanger des idées avec les gens présents). «Mon idée, c’était d’apporter le concept à Liège. On paie selon le temps qu’on a passé dans l’établissement. C’est la seule chose qu’on paie», ajoute-t- elle. 

    Sur place, pour un prix modique, le client a à sa disposition des boissons chaudes (cafés, thés…) et un café gourmand composé d’encas sucrés (muffins, tranches de cake, cookies…) et salés (toasts, tapenades…). Dans le futur, l’Office Café pourrait même proposer une formule de lunchs (payants), en partenariat avec … Lire la suite ici ....

    Source > LAURENCE BRIQUET sur http://www.jobsregions.be

  • HANNUT: BAGARRE ENTRE DEUX BANDES AU CAFE LE FORUM

    2115004368_B974503635Z_1_20150112183059_000_GCB3PBVB6_1-0.jpg

    Bagarre entre deux bandes au café le Forum, une batte de baseball saisie par la police

    La police de la zone Hesbaye-Ouest est intervenue ce vendredi au café le Forum à Hannut.

    Il s’agissait d’un affrontement entre deux bandes qui avaient visiblement des comptes à régler ensemble.

    L’une provenait de la région, l’autre du Brabant wallon. Les policiers ont réussi à rapidement calmer les choses, il n’y a pas eu … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1188456

  • HANNUT: 475 EUROS D'AMENDE POUR JOSÉ, LE PATRON DU CAFÉ LE SQUARE QUI LAISSE SES CLIENTS FUMER

    167669657_B972552858Z_1_20140423204328_000_GMU2B3N8R_1-0.jpg

    José André, le patron du café le Square à Hannut a été condamné ce mercredi à payer 475 euros d’amende. Le motif : il laisse fumer ses clients dans son établissement.

    « Je suis le propriétaire de mon café », avait-il expliqué devant le juge Marchal. « Je ne veux pas interdire à mes clients de fumer à l’intérieur, d’abord parce que je considère que cela fait partie des libertés individuelles et qu’on n’a pas à me l’interdire. Mais aussi, parce que je ne me sens pas légitime pour faire la police dans l’établissement. Je ne suis pas policier. Je n’ai pas l’autorité pour interdire quoi que ce soit ».

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce jeudi.

    Source > Rédaction en ligne de DT sur > http://www.sudinfo.be/991305

    Nos articles précédents

    Article du 21/08/2012 > CE CAFETIER LAISSE SES CLIENTS FUMER, MALGRÉ L'INTERDICTION > ICI

    Article du 31/05/2013 > «JE REVENDIQUE LE DROIT DE FUMER DANS MON CAFÉ!» > ICI

    Article du 28/03/2014 > LA SAGA HANNUTOISE DE JOSÉ ANDRÉ PATRON « DU SQUARE » CONTINUE > ICI

  • LA SAGA HANNUTOISE DE JOSÉ ANDRÉ PATRON « DU SQUARE » CONTINUE

     

    1303401304_B972336550Z_1_20140327085557_000_GV126483R_1-0.jpg

     

    Un patron de café hannutois au tribunal, accusé de laisser fumer ses clients: "Je n'ai pas le pouvoir de leur interdire!"

    José André est le patron du Square à Hannut. Depuis que la loi est passée interdisant aux clients de fumer dans les cafés, il a toujours refusé de s’y plier. Et c’est pourquoi, il a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Huy. Il se défend : « Je laisse les gens fumer, je n’ai pas le pouvoir de les en empêcher ».

    José André ne s’en laisse pas compter. Pour ce gérant de café, la liberté individuelle, ce ne sont pas de vains mots. Et selon lui, l’interdiction de fumer dans tous les cafés de Belgique porte atteinte à sa liberté.

    « Je ne suis pas fumeur. Mais je le dis, on peut fumer dans mon établissement. Je considère qu’il est normal de pouvoir décider, en tant que propriétaire et gérant d’un café, si oui ou non, je laisse mes clients allumer une cigarette  ».

    C’est en ces termes que José s’est exprimé hier, devant le tribunal correctionnel de Huy. « On me demande d’interdire aux gens de fumer chez moi. Mais je n’ai aucune autorité pour le faire. Je ne suis pas policier, je ne peux pas sanctionner ceux qui le font, donc je ne comprends pas que la loi m’y force. Ce n’est pas logique ».

    José a donc affiché un autocollant sur la porte de son café. Il y est inscrit que les gens qui entrent choisissent délibérément d’entrer dans un lieu où ils côtoieront le tabac. « C’est le député Philippe Goffin qui me l’a fourni. Je l’ai mise là pour faire comprendre aux gens le point de vue que je défendais. Je n’incite personne à fumer, évidemment ».

    Article du 21/08/2012 > CE CAFETIER LAISSE SES CLIENTS FUMER, MALGRÉ L'INTERDICTION > ICI

    Article du 31/05/2013 > «JE REVENDIQUE LE DROIT DE FUMER DANS MON CAFÉ!» > ICI

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce jeudi.

    Source > Rédaction en ligne de DT sur > http://www.sudinfo.be/970595

  • DÉFÉRÉ AU PARQUET DE HUY APRÈS AVOIR SORTI UN COUTEAU DANS UN CAFÉ DE HANNUT

    images.jpg

    Un jeune Braivois de 25 ans a été déféré dimanche au parquet de Huy après avoir sorti un couteau dans un café du centre-ville de Hannut (province de Liège).

    Dans la nuit de samedi à dimanche, un jeune homme se trouvant sous l’emprise de l’alcool dans un café de la Grand-Place de Hannut a sorti un couteau avant de se retourner vers une jeune femme qu’il ne connaissait pas. Il aurait pointé son arme contre le torse de celle-ci.

    Mis dehors de l’établissement, il a appelé lui-même les policiers pour se plaindre d’avoir été molesté par le serveur du café.

    Le Braivois de 25 ans a été privé de liberté et déféré dimanche au parquet de Huy. Regrettant son geste, il a été remis en liberté.

    Source  Belga Via > http://www.sudinfo.be/900541

  • HANNUT: LE PATRON DU SPIKE AU TRIBUNAL PARCE QU'IL FUME DANS SON CAFÉ

    2110679667_B971358802Z_1_20131106225052_000_G851FPCRR_1-0.jpg

    « Si j’interdis aux clients de fumer, je peux mettre la clé sous la porte ».

    Éric De Backer s’est retrouvé au tribunal de Huy, ce mercredi.

    Pas parce que c’est un homme malhonnête, mais tout simplement parce qu’il refuse d’arrêter de fumer dans son établissement, le Spike à Hannut. Il ne veut pas, non plus, empêcher ses clients d’y griller une petite cigarette.

    Il risque de payer une amende de 300 euros.

    Source > Rédaction en ligne de N.B. sur > http://www.sudinfo.be/852682

  • HANNUT : L'EX PATRON DU RACING BAR CONDAMNÉ POUR UNE BAGARRE AU FO2

    1068684504_B971273135Z_1_20131023191510_000_GAC1DOL2G_1-0.jpg

    Jean-François, l’ancien patron du Racing Bar à Hannut a été condamné hier à une peine de 150h de travail pour une bagarre au FO2.

    Lui et deux de ses amis ont été reconnus coupables d’avoir donné des coups à deux jeunes lors d’une soirée. Il aurait voulu donner une leçon aux cafetiers concurrents.

    Il aurait voulu régler ses comptes avec le FO2 et ses gérants.

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme d’hier jeudi.

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/841966