célia satinet

  • PROJET D'AIDE AUX ENFANTS DU VILLAGE DE TOUBAB DIALAW AU SÉNÉGAL.

    Patro Célia.jpg

    Quelques jeunes filles du Patro de Hannut ont décidé de s'investir dans l'aide internationale et d'aller porter en juillet des colis de matériel médical au Sénégal.

    Dès aujourd'hui, soyez-vous aussi solidaires! 

    Dans ce cadre, nous organisons 3 après midi de récolte de dons et matériel, vente de bics...

    Les dates: 

    Le dimanche 16/2: après-midi jeux de société en collaboration avec le magasin Autre chose qui prêtera ses jouets (participation de 5 euros) et plaines de jeux pour les plus petits. 

    Samedi 22/3: récolte de matériel et plaines de jeux. 

    Dimanche 27/4: le Patro vendra des crêpes au  prix de 3 euros. Réservation obligatoire pour les crêpes. 

    Où ? Aux plaines de jeux couvertes du Pep's 10a rue J Wauters à Hannut. 

    Ces 3 après midi (de 14 à 17h), l'entrée aux plaines de jeux sera de 2 euros par enfant au lieu de 7 euros en temps normal à condition d'apporter un petit collis. Le matériel accepté: compresses, bandages, pansements, isobetadine en crème (pas de liquide). Ce matériel ne peut être périmé sinon il sera refusé à l'aéroport.

    Pour plus de détail sur l'action et les animations: Célia 0499/37 29 29 ou sur le site www.pepsclub.wordpress.com 

    Nous vous remercions de votre générosité.

    Source > C.S 

    TOUBAB DIALAW AU SÉNÉGAL. 

    Toubab Dialaw, à 45 minutes de route de Dakar a l'un des futurs les plus radieux de la Petite Côte. Aujourd'hui déjà, les villas se multiplient et les lieux de loisirs fleurissent un hannut,blog,jcd,enfants,aide,sénégal,patro,célia satinet,toubab dialawpeu partout. L'endroit est-il est vrai attirant. Alors que la côte sénégalaise est d'une monotone platitude, Toubab Dialaw offre un relief qui donne un petit goût de Côte d'Azur au site. La plage y est en outre propre, tranquille et chaude toute l'année. Un des attraits supplémentaires de la bourgade réside dans son accès difficile ! En effet, à moins d'avoir un véhicule personnel, impossible de s'y rendre malgré la belle route partant de l'axe principal Dakar-Mbour : aucun transport en commun ne désert le patelin exceptés quelques clandos ! Bref, si l'avenir touristique de Toubab Dialaw se confirme, il sera tout d'abord un tourisme local destiné aux Dakarois, principalement expatriés 

    Source & voir des photos > http://www.planete-senegal.com