burnout

  • DE PLUS EN PLUS DE BURN-OUT CHEZ LES JEUNES

    burnout.jpg

    Le burn-out est généralement associé à la cinquantaine bien tapée. Il semble toutefois que des travailleurs de plus en plus jeunes doivent combattre ce phénomène... C’est un constat du site néerlandais Spitsnieuws.nl.

     Barbara Martens, fondatrice de l’entreprise de coaching Gingermood, a déclaré au site que 18% des 243 personnes en burnout qu’elle a accompagnées avaient moins de 33 ans. La cause de cette nouvelle "tendance" est selon elle la situation complexe où les jeunes travailleurs se retrouvent souvent. D'un côté ils ont une piètre image d’eux-mêmes et peu de confiance en eux, mais de l'autre ils ont de très hautes attentes envers leur vie future.

    "La génération Y, née après 1980, voit dans les médias des gens beaux et de leur âge, qui sont heureux et couronnés de succès. Ils comparent ensuite cela avec leur propre vie, qui ne s’y apparente pas" ajoute Martens.

    Le travail en lui-même n’est pas une cause

    Un peu auparavant, la fondation néerlandaise de la promotion de la qualité de la santé en entreprise (SKB) a mené une enquête sur la vitalité sur près de 20.000 travailleurs. Elle en a conclu que les jeunes avaient souvent affaire au surmenage et à l’épuisement, qui sont souvent les signes avant-coureurs d’un burnout.

    Jan Prins, directeur de la SKB, s’en préoccupe beaucoup. "Les jeunes grandissent avec l’idée qu’un tapis rouge est déroulé sous leurs pieds, que tout est possible et que s'ils travaillent dur, ils atteindront le sommet" a déclaré Prins à Spitsnieuws. "Malheureusement, en réalité, ce destin est réservé à quelques chanceux."

    La cause du nombre croissant de burn-out chez les moins de 33 ans n’est selon eux pas à imputer au travail en lui-même. "Ce n’est en tout cas pas le résultat de notre enquête. Mais les jeunes de cette génération doivent faire beaucoup. Et ils sont aussi continuellement

     

    Source > http://www.references.be