burion

  • OUVERTURE DU PROCÈS DE L'EX AVOCAT HANNUTOIS SOUPÇONNÉ D'AVOIR DÉTOURNÉ 7 MILLIONS

    2103167513.jpg

    Le procès d’un avocat administrateur de biens, Jean-Luc Burion, débutera jeudi devant la 1ère chambre de la cour d’appel de Bruxelles. L’homme de droit, autrefois domicilié en région hannutoise, est prévenu d’avoir escroqué ses clients et d’avoir détourné un peu plus de sept millions d’euros de leurs fortunes.

    Me Jean-Luc Burion avait été inculpé en 2006 pour escroqueries, placé en détention préventive puis radié du barreau de Bruxelles. Ses maisons, ses terrains, ses collections de voitures et d’autres objets, représentant une fortune colossale, avaient immédiatement été confisqués.

    Cet avocat était spécialisé dans l’administration des biens de personnes placées sous tutelle, notamment des personnes âgées qui ne sont plus capables de gérer adroitement leurs finances.

    art_220062.jpgL’avocat est prévenu d’avoir escroqué des centaines de ses clients dont certains disposaient d’un patrimoine familial très important.

    Il s’est, selon l’accusation, largement servi dans les biens qu’il administrait, détournant des sommes énormes pour satisfaire l’une de ses passions: les voitures de course. Il avait aussi acheté une ancienne ferme à Hannut qu’il avait spécialement aménagée, pour un coût astronomique, afin d’y loger ses nombreux bolides.

    Au total, le prévenu avait détourné environ sept millions d’euros, d’après l’accusation.

    L’épouse de l’avocat, juge de paix en province de Liège, est aussi prévenue pour complicité dans les escroqueries et les détournements opérés par son mari. L’affaire impliquant une magistrate, c’est donc la cour d’appel qui est saisie du dossier.

    Source > http://www.sudinfo.be/723708