brulures

  • Imprimer

    ATTENTION À CE QUE VOS ENFANTS SOIENT PRUDENTS S’ILS MARCHENT À PIEDS NUS

    Les enfants risquent de se brûler.

    Cela ne vous a probablement pas échappé, il fait chaud ! Par conséquent, le sol est, de quelle matière qu’il soit, plus chaud. Et cela peut s’avérer très dangereux pour certaines personnes, notamment les enfants.

    En effet, certaines matières absorbent plus la chaleur, comme les métaux, les tuiles, le sable ou encore le synthétique. Et cela peut être dangereux. Concrètement, les enfants qui ont du mal à marcher ont la plante de leurs pieds qui restent plus longtemps en contact avec le sol. Ils peuvent donc très vite avoir des brûlures : « Et leur plante est également plus sensible », explique un médecin dans un reportage de VTM Nieuws.

    Il existe donc bien des risques de brûlures, et celles-ci peuvent être sérieuses. Faites donc attention.

    Source en ligne libre > http://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > ATTENTION AUX BRULURES DUES À LA BERCE DU CAUCASE !!!!

    Toute la plante contient des substances toxiques qui sont activées par la lumière solaire et rendent la peau très sensible à l'action du soleil.

    Après un contact avec le suc de la plante et sous l’effet de l’exposition au soleil, des lésions de la peau se développent en quelques jours. La peau devient rouge, gonflée, et des grandes cloques mettent un à deux jours à apparaître. Les lésions ont l'aspect d'une brûlure qui peut être grave voire exceptionnellement mortelle.

    Après guérison, des taches brunes peuvent persister plusieurs mois: on parle d'hyperpigmentation résiduelle.

    En cas de contact de la peau avec de la sève > Voir « QUE FAIRE SUR LE SITE SOURCE » > http://www.brulures.be/index./berce-du-caucase/fr/

    Heracleum_mantegazzianum_001.JPGLa berce du Caucase en Wallonie

    La berce du Caucase est une espèce d'origine ornementale qui a été plantée pour ses vertus esthétiques et mellifères.

    Elle se disperse dans l'environnement et envahit les bords de route, les berges de rivière, les lisières forestières et les prairies gérées de manière extensive depuis une vingtaine d'année. Elle y forme des populations très denses qui prennent le pas sur la flore indigène. Cette ombellifère géante peut en outre occasionner de graves brûlures lors d'un contact avec la peau. Un plan de lutte a été mis en place depuis 2012 pour tenter d'enrayer sa progression en Wallonie.

    La berce du Caucase présente l'aspect typique des plantes de la famille des ombellifères (angélique, berce commune, carotte, cerfeuil, etc.). Comme ses consœurs, elle produit de grandes fleurs blanches disposées en rayons (ombelles). Mais la taille impressionnante de la plante (de 2 à 4 mètres de haut pour les individus en fleurs) et des fleurs (ombelle principale dotée de plus de 50 rayons) permettent de l'identifier à coup sûr. Ses feuilles profondément dentées et les taches pourpres sur la tige sont également très caractéristiques.

    Cette plante pluriannuelle ne fleurit qu'après … La suite du descriptif sur le site source > http://biodiversite.wallonie.be/fr/la-berce-du-caucase

    Son nom Latin > HERACLEUM MANTEGAZZIANUM > Toutes les informations sur > https://fr.wikipedia.org/wiki/Heracleum_mantegazzianum

    Illustration > Sudinfo