braive

  • BRAIVES > ILS ONT ÉLIMINÉ LA BALSAMINE

    Depuis le début de ce mois, « Balsamine_de_l'Himalaya », une plante annuelle, a rejoint la liste des « Espèces Exotiques Envahissantes » reprise dans un règlement européen.

    Cette plante ne peut donc plus être détenue, vendue ou échangée de manière volontaire et les Etats membres doivent mettre en place des plans de gestion pour éviter sa propagation.

    4e.jpgDepuis le début de ce mois, la balsamine de l’Himalaya, une plante annuelle, a rejoint la liste des « Espèces Exotiques Envahissantes » reprise dans un règlement européen. Cette plante ne peut donc plus être détenue, vendue ou échangée de manière volontaire et les Etats membres doivent mettre en place des plans de gestion pour éviter sa propagation. « Les balsamines de l’Himalaya sont des plantes annuelles très dynamiques qui produisent de petites graines, jusqu’à 800 graines par plante, bien adaptées à la dispersion par l’eau.

    Ornées de jolies fleurs roses, elles peuvent atteindre de 2,5 à 4 mètres de haut et forment des massifs denses qui étouffent la flore indigène. Leur système racinaire, peu développé, joue également un rôle dans la fragilisation des berges de nos cours d’eau », explique Edmée Lambert du Contrat de Rivière Meuse Aval, qui coordonne les chantiers de gestion de la balsamine de l’Himalaya sur l’ensemble du bassin hydrographique (la Berwinne, le Geer, la Gueule, le Hoyoux et la Mehaigne).

    Cette année encore, le CRMA a mis en place des actions pour éliminer au maximum cette plante envahissante de nos berges. Ainsi, ce sont au total 8.000 € investis pour l’engagement de cinq étudiants, 163 km de cours d’eau parcourus, soit 326 km de berge et 232 « points noirs » traités.

    Les constats opérés sur le terrain sont encourageants. « Cet été particulièrement, les gelées tardives du mois d’avril suivies de la sécheresse ont eu un impact important sur … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/107715

    Une jolie plante...invasive et nocive pour l'environnement > https://www.rtbf.be/info

    Bonnes pratiques de lutte > http://biodiversite.wallonie.be

  • COLLISION SUR L'E42 À BRAIVES: LE MOTARD EST DÉCÉDÉ

    621859908_ID7748428_fumal003_111943_H3VXW6_0.JPGNouvelles de l’accident de ce matin

    Une collision spectaculaire entre une moto Harley Davindson et une Fiat Punto s’est produite ce matin, vers 9h à Fumal (Braives), à la sortie de l’autoroute, E42, sur la N63 (Huy-Hannut). Le motard, un Hutois de 67 ans, qui était grièvement blessé, vient de décéder, a-t-on appris auprès de la police.

    Autre accident similaire hier matin à quelques Km !

    Un sexagénaire hutois est décédé à l’hôpital des suites d’un accident qui s’est produit vendredi matin à la sortie de l’autoroute E 42, à la limite des entités de Braives et Villers-le-Bouillet, a-t-on appris auprès de la zone de police Meuse-Hesbaye.

    L’accident est survenu vendredi matin vers 9H00 dans la rue Sauvenière, à la sortie de l’E42. Une conductrice liégeoise, née en 1980, est sortie de l’autoroute au volant de sa voiture avant de brûler la priorité à un motard qu’elle n’avait pas vu. Le motard, un Hutois âgé de 66 ans, a été très grièvement blessé. Transporté au CHR de Huy, il y est décédé quelques heures plus tard.

    Plus de détails dans l’édition papier de demain !

    Source > Sudpresse > Publié le Vendredi 25 Mai 2012 à 15h00 > Photo prétexte (Belga)