bourgmestre

  • Imprimer

    HANNUT > RÉACTION DU BOURGMESTRE SUITE RÉACTION DU GRACQ … > ZONES AVANCÉES POUR CYCLISTES

    « Normalement, dans une quinzaine de jours » 

    Manu Douette, le bourgmestre de Hannut, n’a pas mal accueilli cette interpellation.

    « Envoyer une carte, je trouve ça très original et j’aime assez bien de voir les citoyens s’inquiéter de l’avancée des dossiers. En tout cas ici, je vais pouvoir rassurer le GRACQ. »

    Voir l’article d’hier sur le sujet > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Dès réception du courrier, Manu Douette s’est inquiété de l’avancée de ce projet : « Depuis juillet, le service travaux opère en effet toute une série d’aménagements des voiries. Ces zones avancées pour cyclistes en font partie. On m’a assuré que d’ici une quinzaine de jours environ, cela devrait être fait. Ce n’est donc pas un dossier qui a été abandonné », explique-t-il.

    La mobilité est douce est, le souligne-t-il, un sujet qui le tient particulièrement à cœur. Voilà plusieurs années d’ailleurs que ‘Hannut à vélo’ a été mis en place. « Pour rappel, nous sommes en train de créer un contournement lent avec près de 70km de voiries, dans les villages, qui ont été déclassées et interdites aux véhicules motorisés, sauf les fermiers.

    Dans l’hyper-centre où la densité routière est plus forte, cela fonctionnera par marquages au sol, dont ces zones avancées dont partie. Comme toutes les procédures, cela a demandé du temps mais cela ne saurait tarder. »

    Source de texte = E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 23/08/2018

  • Imprimer

    LA JUSTICE DE PAIX > MANU DOUETTE > « HANNUT AVAIT POURTANT PLUS D’ARGUMENTS QUE WAREMME »

    En raison de la séparation des pouvoirs, a estimé le ministre de la justice, les communes n’ont pas été consultées pour cette réforme.

    Il n’empêche, certains bourgmestres n’ont pas hésité à réagir. Et même à écrire à Koen Geens pour exprimer leur désapprobation. C’est le cas du bourgmestre MR de Hannut, Manu Douette. « Si je peux comprendre le besoin de faire évoluer les Justices de Paix et de faire des économies, il me semble qu’il y avait d’autres solutions à envisager », estime-t-il.

    Selon lui, le choix de fermer Hannut pour rapatrier une partie des affaires sur Waremme n’était pas le meilleur. « À Hannut, nous avons un bâtiment qui vient d’être rénové, nouveaux châssis, nouvelle isolation, et qui dispose de bureaux alors qu’à Waremme, la transformation est encore à faire et l’espace est plus réduit, m’a-t-on dit ».

    Pour ne pas mettre les deux communes en opposition, « ce qui n’est pas du tout notre intention » , la Ville de Hannut avait même suggéré la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    … / … autre argument avait aussi été avancé : celui de la population, avec ses 17.000 habitants, Hannut se classe désormais 2 e plus gros ville de l’arrondissement après Huy. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    Selon le bourgmestre, les citoyens ne semblent pas préoccupés par la fermeture du siège de Hannut. « Ils ne s’en rendent pas encore compte. Par contre, ils sont beaucoup plus inquiets de l’avenir du bâtiment de la justice de Paix. Surtout les riverains. »

    Propriété de la Régie des bâtiments, il est situé rue de Huy. Son sort n’est pas encore décidé.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/184341

  • Imprimer

    HANNUT > SAMEDI PROCHAIN LE 18 NOVEMBRE …

  • Imprimer

    ELECTIONS A VENIR > PORTRAIT DU CANDIDAT IDÉAL > CE QUE VOUS ATTENDEZ D’UN BOURGMESTRE

    Au fond, qu’est-ce que c’est, à vos yeux, un bon bourgmestre ?

    Qu’attendez-vous de lui en priorité ? C’est ce que nous avons demandé à nos sondés, en les priant de classer, dans l’ordre, les trois caractéristiques principales qu’ils attendent de celui (ou celle) qui dirigera leur commune dans les six ans qui suivent.

    Les résultats à cette question sont parfois un peu différents selon l’endroit où on habite.

    En Wallonie,

    Le bourgmestre idéal est celui qui :

    1. sait régler les problèmes de la commune (43 %) ;
    2. a une vision à long terme (34 %) ; 3. est accessible (33,7 %).

    Les citoyens qui habitent en région bruxelloise estiment, comme les Wallons, que régler les problèmes de la commune est la qualité première d’un mayeur (39 %) et aussi qu’il doit avoir une vision à long terme (36, 6 %). Mais sur la troisième marche du podium, ils attendent qu’il permette aux gens de se sentir à l’aise dans leur commune (30,6 %), bien avant son accessibilité (23,5 %).

    La commune plutôt que moi

    Nos sondés sont assez altruistes. Tous préfèrent que le bourgmestre règle les « problèmes de la commune » plutôt qu’il « écoute mes problèmes » (15 % de Bruxellois et 12,5 % de Wallons). Pas plus de 20 % des sondés (17 % en Wallonie et 18,9 % à Bruxelles) estiment qu’il doit « rencontrer les gens ». De quoi faire réfléchir celles et ceux qui se contentent de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/10/2017

    Source > F. DE. H. (avec Ch. C.) votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/10/2017 ou le .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • Imprimer

    HANNUT - JEU TÉLÉVISÉ > MANU DOUETTE AFFRONTERA SON PERSONNEL AU « 71 »

    Ce vendredi, en fin de matinée, le bourgmestre (MR) de Hannut, Manu Douette, affrontera le personnel communal hannutois sur le plateau du jeu « 71 », une émission diffusée sur RTL-TVi.

    Plusieurs bourgmestres de l’arrondissement se sont déjà prêtés au jeu, avec plus ou moins de succès.

    « Ce sont des citoyens hannutois participant régulièrement aux enregistrements qui m’ont inscrit au 71. RTL m’a ainsi contacté pour me dire que mon nom apparaissait souvent dans les suggestions et me proposait de jouer dans l’émission spéciale « bourgmestres ». J’ai accepté, surtout pour donner de la visibilité à ma commune », nous explique l’intéressé.

    Particularité : le mayeur se mesurera à ses employés et ouvriers communaux. « Chaque année, nous organisons une journée entreprise pour le personnel communal, pour resserrer les liens entre services. On s’est dit que ce serait sympa de la prévoir cette année en allant au 71. Un appel interne a été fait, et les 70 candidats ont été rapidement trouvés. » Précisons que les citoyens qui ont inscrit Manu Douette au casting font également partie de l’aventure. Et pour les employés/ouvriers qui ne participent pas? « Ils vont visiter la RTBF! Ce sera une journée fort télévisuelle », rit le mayeur.

    Vendredi donc, le personnel participant embarquera dans deux cars extérieurs à la commune, direction le plateau de RTL. Le bourgmestre essaie de ne pas trop stresser. « J’espère que je pourrai répondre aux questions.

    Le 71 passe à une heure où je ne suis pas souvent à la maison. J’ai donc commencé à enregistrer quelques émissions que je regarde après. » En cas de victoire, les sous seront reversés à l’association hannutoise APIC (La Passerelle, Inter-Actions) …………….

    Source > A.G.sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 05/10/2017

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/135059

  • Imprimer

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE « EXPRESS » DU cdh DE HANNUT > OUBLI DE DÉCLARATION DE MANDAT DU BOURGMESTRE

    En réunion de crise ce vendredi, le CDH de Hannut a pris acte avec beaucoup d’inquiétude de l’oubli du bourgmestre de rentrer sa déclaration de mandat auprès de la Région Wallonne.

    C’est un oubli lourd de conséquences puisque le Gouvernement pourrait décider son inéligibilité pour la prochaine législature communale.

    « C’est une affaire que nous prenons vraiment avec gravité et sérieux en vue des prochaines élections. Le Bourgmestre est maintenant poursuivi par le Gouvernement Wallon et, comme il risque une condamnation, nous le voyons s’envoler dans les sondages dans les prochaines semaines. »

    En effet, comme à la présidentielle française, un bon candidat doit au moins être mis en examen pour obtenir le vote populaire et pouvoir se revendiquer de la persécution  des pouvoirs publics.

     « Nous l’avons tout de suite remarqué sur Facebook où les messages de sympathie  ont directement abondé. Le bourgmestre prend ainsi un avantage considérable avant les élections communales de 2018 ».

    « Ne te laisse pas faire eux ils oublient bien de nous dire ce qu'il gagne sur notre conte »

    « Ne te laisse pas faire même si je ne suis plus de Hannut je tiens avec toi »

    « In extremis c'est pas trop tard Donc je vois pas pourquoi la presse fait un article là-dessus ! Une page à remplir sûrement »

    « Tout ça c'est encore une GROSSE connerie de la Région car un mandataire doit déjà renvoyer une déclaration de mandats à la cour des comptes à Bruxelles chaque année .Donc cela fait double emploi !!!!!! »

    Les messages laissés sur Facebook ne laissent aucun doute sur la sympathie générée par cet oubli et les poursuites engagées.

    Par solidarité avec le bourgmestre et en vue de se positionner au mieux dans la course électorale, les mandataires CDH de Hannut ont également décidé d’oublier de rentrer leur déclaration de mandat pour les 2 prochaines années, ce tant à la région Wallonne qu’à la Cour des comptes.

    Dorénavant, ils s’associeront dans une s.a. de droit public afin de percevoir les jetons de présence et ainsi maximiser leurs profits.

    Les bénéfices de ces jetons de présence seront réinvestis dans une pêcherie au Katanga avec, nous l’espérons, l’aimable soutien de la société Nethys et consorts.

    Nous espérons ainsi regagner la confiance des électeurs que notre respect de la légalité et notre éthique avaient pu décevoir.

    En comptant sur votre soutien et sur tous les poissons générés par notre pêcherie au Katanga, salutations avrilesque à tous.

    Le site officiel > http://declaration-mandats.wallonie.be/

    Source > CB cdh Hannut avec complicité de l'éditeur

  • Imprimer

    DERNIÈRE MINUTE > WASSEIGES: THOMAS COURTOIS EST BOURGMESTRE

    La jeunesse va pouvoir faire ses preuves à Wasseiges !

    Ce mardi, Joseph Haquin, le doyen des bourgmestres de l’arrondissement a quitté ses fonctions volontairement. C’est Thomas Courtois (MR), un Wasseigeois de 36 ans qui reprend le flambeau. Dans le paysage politique, deux « nouvelles » têtes : Vincent Renson et Monique Renson-Jacquemart.

    Le premier conseil communal de 2017 démarre fort à la commune de Wasseiges ! Il n’a pas eu lieu dans la salle des mariages comme à son habitude, et pour cause, l’ordre du jour était particulier : après 16 ans de maïorat, Joseph Haquin a cédé sa place à Thomas Courtois ce mardi soir.

    « Je suis très heureux. Je suis prêt et préparé, il faut dire qu’on le sait maintenant depuis quelques mois », réagit le nouveau bourgmestre. À 18 mois des élections ce dernier se voit remettre l’écharpe maïorale, l’occasion pour lui de … La suite pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/41949

  • Imprimer

    WASSEIGES > LE MAYEUR JOSEPH HAQUIN A VIDÉ SON BUREAU

    Joseph Haquin est un homme incontournable à Wasseiges, tant il fait partie du paysage politique de la commune depuis des années.

    Un paysage qu’il s’apprête à quitter puisqu’il cédera sa place de bourgmestre à Thomas Courtois ce mardi 7 février. Le moment de vider son bureau et l’occasion pour de nombreux souvenirs de remonter à la surface…  

    Bien qu’il ne regrette pas un instant sa décision de mettre fin à son mayorat, la chose se concrétisant, un pincement au cœur envahit Joseph Haquin, bourgmestre de la commune de Wasseiges en vidant son bureau.

    « Je ne vais pas laisser tous mes papiers et toutes mes affaires que j’ai amassées durant tout ce temps dans le bureau. J’ai carrément retrouvé un règlement de police qui date de 2000, c’est dire tout ce qui s’est accumulé » , rigole le doyen des maïeurs de l’arrondissement de Huy-Waremme.

    Cela fait déjà une quinzaine de jours que Joseph Haquin s’y est attelé. Parmi ses trouvailles, essentiellement des documents de travail, des lettres de remerciements, de jolis cadres et bien entendu des photos.

    « Que de souvenirs ! Je n’ai pas grand-chose comme décorations dans mon bureau. C’est surtout un lieu de travail, mais j’y avais quand même des petites choses comme des trophées. » C’est qu’en 16 années de mayorat, Joseph Haquin a vu la commune se transformer, et il n’en est pas peu fier.

    Vu les montagnes de documents, vider le bureau pour faire place à son successeur ne fut pas une mince affaire.

    « C’est surtout que je ne triais jamais au fur et à mesure », rigole-t-il. Néanmoins, ceci aura permis au maïeur démissionnaire de retrouver des documents et des cadeaux qui lui ont réchauffé le cœur.

    « J’ai mis du temps parce que j’en ai profité pour redécouvrir les lettres de remerciements que j’avais reçues. Evidemment ça me touche. C’est comme quand je suis retombé sur toute une série de photos. Je les regarde et je me souviens… »

    Mais tous les souvenirs ne sont pas aussi roses. En effet, durant ses différents mandats, Joseph Haquin a vécu des événements qui ont marqué de manière plus négative la commune de Wasseiges. « Il y a eu ces inondations dans le village de Meeffe. Je me souviens encore de ce jour-là quand une employée m’a appelé pour me prévenir. Ou encore l’effondrement des marnières, ces galeries souterraines, qui avait causé l’éboulement d’une maison dans leur chute. »

    Mais un bourgmestre, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/02/2017

    Source > CYNTHIA CHAROT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 06/02/2017

    Sur ce blog, deux publications sur le sujet >

    23 Nov 2016 > WASSEIGES: JOSEPH HAQUIN DEMISSIONNE, THOMAS COURTOIS DEVIENT LE NOUVEAU BOURGMESTRE > http://hannut.blogs.sudinfo.be

    24 Nov 2016 > WASSEIGES > « EN 34 ANS, ON A REFAIT LA COMMUNE » JOSEPH HAQUIN (MR) QUITTE LA POLITIQUE HEUREUX >  http://hannut.blogs.sudinfo.be