boulanger

  • QUI SERA LE MEILLEUR JEUNE BOULANGER-PÂTISSIER 2015 AVEC LES CENTRES IFAPME?

    Projet333.jpg

    Mercredi 22 avril, rendez-vous pour l’étape la plus gourmande du Trophée Jean-Marie Wanet : l’épreuve de pâtisserie.

    L’objectif de ce concours : sacrer le meilleur boulanger-pâtissier de Belgique francophone et germanophone.

    Quatorze passionnés issus des formations en alternance mesureront leur talent et leur créativité sous l’œil et les papilles d’un jury d’experts.

    Vous souhaitez partager cette expérience avec les participants, en savoir plus sur la formation de boulanger-pâtissier ? Nous vous attendons le mercredi 22 avril entre 9h et 16h au Centre IFAPME Huy-Waremme, rue de Waremme 101 à 4530 Villers-le-Bouillet.

    Ces témoignages gourmands vous intéresseront : http://www.ifapme.be/actualites/lire/2013/04/qui-sera-le-meilleur-jeune-apprenti-boulanger-patissier-2013.html

    Le Trophée Jean-Marie Wanet, en bref :

    Le Trophée Wanet

    Chaque année, depuis 1995, l'IFAPME et la fédération francophone des Boulangers-Pâtissiers organisent le Trophée Wanet pour mettre en avant les compétences et la créativité des jeunes  en formation en alternance et futurs professionnels du secteur.

    Au-delà de cette récompense, les meilleurs candidats auront peut-être la chance de participer aux concours des métiers internationaux grâce à l’association Skills Belgium.

    Les candidats:

    14 candidats confronteront leurs compétences lors des épreuves. Diplômés (ou en cours de formation) de l'alternance, ils sont issus des Centres de formation IFAPME et de l'école de Boulangerie-Pâtisserie de Neufchâteau.

    Les épreuves:

    Les épreuves allient les métiers de la boulangerie et de la pâtisserie. Le 22 avril, les épreuves qui se dérouleront  à Villers-le-Bouillet seront les épreuves de pâtisserie. Les épreuves de boulangerie se dérouleront en mai au Centre IFAPME de Libramont.

    Objectifs : rivaliser de talent pour réaliser de petits et grands gâteaux, des desserts au beurre, un misérable, des sujets en massepain, des pains, des pistolets, des sandwiches, des brioches, des croissants, des pains décorés et des spécialités régionales.

    Proclamation des résultats:

    La finale et la cérémonie de proclamation des résultats seront organisés en mai au Centre IFAPME Libramont.

    La formation de Boulanger-Pâtissier dans les Centres IFAPME:

    Cette formation est proposée aux jeunes dès 15 ans qui souhaitent devenir artisan boulanger-pâtissier. Organisée en alternance, la formation se déroule en entreprise (min.3 jours par semaine). Elle est complétée par des cours généraux, théoriques et pratiques dans les Centres IFAPME (min. 1 jour par semaine).

    Cette formation est également proposées aux adultes qui souhaitent apprendre ce métier pour l’exercer en tant que salarié, devenir indépendant ou créer/reprendre une entreprise.

    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

    Contact > http://www.ifapme.be/

  • BOULANGER-PÂTISSIER: UN JOB AU PAYS DES DOUCEURS ...

    boulanger.jpg

    Derrière les comptoirs alléchants, flexibilité et sens du commerce sont essentiels

    Qui n’a jamais rêvé d’un job dans les produits croquants et tendres qui nous rappellent notre enfance?

    Boulanger-pâtissier, un métier polyvalent et complet au pays des viennoiseries et autres douceurs...

    Passionnant, voilà comment on pourrait définir le métier de boulanger. Celui qui enchante nos petits-déjeuners réalise toutes les étapes de la fabrication des produits de boulangerie: il assure le pétrissage, la fermentation et la mise en forme de la pâte, la cuisson et le défournement du pain. Le pâtissier assure quant à lui la fabrication, la cuisson et la réfrigération des différentes pâtes. Il réalise les décors, les mousses, les crèmes et les nappages. Le pâtissier travaille également tous les dérivés du sucre et du chocolat. Il n’est pas rare qu’il étende sa production à la glacerie. Par ailleurs, cet artisan est un créatif. Il s’adapte en permanence et possède une sensibilité affinée en matière de goût pour développer les nouveaux produits.

    C’est un métier rentable qui peut procurer de réelles satisfactions tant sur le plan professionnel que sur le plan relationnel. Le boulanger pâtissier doit cependant jongler avec des horaires contraignants, la station debout, la chaleur du fournil et le rythme de travail soutenu.

    En 2010, 873 demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.) étaient inscrits auprès du Forem en tant que boulanger. On dénombre peu de femmes: 16 % chez les pâtissiers et 14 % chez les boulangers. Plus de 42 % de ces demandeurs ont moins de 30 ans, dont plus d’un quart est âgé de moins de 25 ans. Parallèlement, sur 6 mois en 2010, le Forem a géré 240 opportunités d’emploi pour le métier de boulanger-pâtissier. Un créneau à envisager puisqu’on constate que des difficultés de recrutement persistent pour les préparateurs en produits de pâtisserie et confiserie.

    UN PROFIL EXIGEANT

    Ces difficultés sont à la fois qualitatives (au niveau de la connaissance du métier, de l’expérience, du respect des horaires, etc.), quantitatives (trop peu de candidats postulent) et dépendent des conditions de travail. Le manque de candidats est hélas confirmé. Les qualifications des postulants seraient jugées insuffisantes car de nombreux atouts sont exigés pour l’exercice de ce métier. Le bon contact avec la clientèle, essentiel pour la tenue efficace d’un magasin, doit se coupler à la flexibilité horaire...

    Une condition indispensable au métier tandis que l’hygiène et la sécurité exigent une grande rigueur dans toutes les étapes de la production.

    Un métier exigeant donc mais varié et autonome. Qui s’organise, qui plus est, au pays des douceurs...«

    + LAURENCE BRIQUET

    FORMATION en province de LIEGE

    • > Enseignement secondaire: 3e-4e et 5e -6e professionnelle en boulangerie-pâtisserie à Liège (École d’Hôtellerie et de Tourisme de la Ville de Liège), Spa (Athénée royal et École d’hôtellerie), Waremme (IPES de Hesbaye - Site Sélys).7e professionnelle patron(ne) boulanger(ère)-pâtissier (ère)-chocolatier(ère) à Waremme (IPES de Hesbaye - site rue de Huy et site Sélys).
    • > CEFA: 3e-4e et 5e-6e CEFA boulangerie-pâtisserie (article 49) à Liège (Rue des Beauxarts. Infos: 04/229 80 80).
    • > IFAPME: apprentissage en boulangerie- pâtisserie à Liège (formation PME) et Verviers (Centre IFAPME). Formation chef d’entreprise en boulangerie-pâtisserie à Verviers (Centre IFAPME).
    • > Promotion sociale de niveau secondaire: pâtisserie au FPS de Liège; pâtisserie au FPS de Verviers; boulangerie-pâtisserie et chocolaterie-confiserie à l’IPEPS de Huy-Waremme.
    • > Forem: boulangerie-pâtisserie (Infos: www.leforem.be).
    • > Centres de compétence: Centre Epicuris à Villers-le-Bouillet (www.formation-epicuris.be).
    • > EFT: Le Pont à Sprimont (infos: 04/382 35 01).
    • > Horeca formation Wallonie: 0473/34.30.50.
    • > IFP: Industrie alimentaire- infos: http://boulangers.ipv-ifp.be

    Pour les autres régions > ICI

    Source > http://www.jobsregions.be