bob bar

  • SOUPÇONS DE FRAUDE À HANNUT: LA MUTUELLE LUI RÉCLAME 30.356€

    301846623_ID8331213_webbar_193419_H46EML_0.jpgQui était le patron du Bob Bar de Hannut en 2009?

    Un Liégeois d’une quarantaine d’années est soupçonné d’avoir exploité deux établissements Horeca à Hannut et à Battice alors qu’il émargeait à la mutuelle. Montant indûment perçu: 30.356€ qui lui sont aujourd’hui réclamés. Son procès s’est ouvert hier à Huy.

    L’enquête démarre fin 2009, à la suite de deux contrôles successifs de l’inspection du travail au café le Bob Bar de Hannut. Une dizaine de travailleurs au noir sont repérés. Mais ce qui intrigue surtout les inspecteurs, c’est l’ambiguïté qui règne autour du nom du patron.

    Qui est véritablement le boss du Bob Bar? La jeune femme qui officie derrière le bar et qui se présente comme tel? Ou celui que les travailleurs au noir désignent comme le véritable employeur, un Liégeois d’une quarantaine d’années?

    Le rapport de l’inspection du travail arrive à la conclusion que c’est bien ce dernier qui en est le véritable employeur et gérant. “ C’est lui qui recrute le personnel, s’occupe de verser le loyer, de prendre contact avec la brasserie ”, argumentent les rapporteurs qui découvrent la même situation ambiguë à Battice, au Pita Istanbul, un établissement tenu par le neveu du prévenu.

    Problème: depuis 2002, le Liégeois émarge à la mutuelle. Une situation qui lui interdit toute reprise d’activité sans en avoir averti le médecin-conseil.

    L’auditorat du travail de Huy est saisi d’une plainte. Et voilà comment notre Liégeois se retrouve devant le tribunal correctionnel de Huy. Il conteste avoir été le gérant du café et parle d’acharnement de la part des deux inspectrices qui l’ont contrôlé: “ elles m’ont dit: “ on va te liquider, te mettre dans la merde. Tout ça Monsieur le président, c’est de l’arnaque ”.

    Le jugement sera rendu le 18 décembre prochain.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Mercredi 21 Novembre 2012 à 07h12