belles-mères

  • INFO BOULOT > 6 MÉTIERS QUI PLAISENT AUX BELLES-MÈRES

    shutterstock_28991761.jpg

    Rencontrer ses beaux-parents pour la première fois, c'est toujours une épreuve terrible. Est-ce qu'on va leur plaire? Des craintes un peu irrationnelles, mais pourtant tellement intemporelles.

    "Parlez-nous un peu de vous. Que faites-vous dans la vie ?" La question à mille points: vous savez très bien que si vous répondez "J'essaie de me lancer dans le cinéma", "Je suis artiste de rue" ou "Je travaille dans un bar à strip-tease", c’est plutôt mal parti.

    Mais au fond, quels sont les métiers qui plaisent à tous les coups à Belle-maman ? Voici 6 jobs qui ne risquent pas de lui faire avaler son gigot d'agneau de travers.

    Informaticien

    Pour les beaux-parents, l’informatique représente un monde impénétrable mais fascinant. Un métier d’avenir, qui plus est ! Vous aurez peut-être l'image d'une personne nocturne, associale, négligée, qui avait un peu de mal avec les relations dans sa jeunesse. Mais ils s’en moquent : aujourd'hui, les geeks ont la cote.

    Tout ce qu’ils vous demandent, c’est de les aider à mettre les photos de Gérard (leur bichon maltais) sur leur ordinateur. Une belle machine qui date de 1998, construite pour durer. Ils arrivent néanmoins difficilement à la dompter, donc parfois Beau-papa débarquera chez vous en détresse pour que vous l'aidiez à changer son fond d'écran.

    Médecin

    Le métier qui plaît par excellence. Vous sauvez des vies tout en gagnant très bien la vôtre, et Belle-maman adore parler de vous à ses copines de l’aquagym. "Mon beau-fils/ma belle-fille est médecin, voyez-vous" dira-t-elle d’une voix empreinte d’une fierté non déguisée dès que la conversation déviera sur le dernier épisode de Docteur House.

    Il faut par contre vous attendre à recevoir un coup de fil dès qu’elle aura mal à la mâchoire, à la hanche ou au gros orteil. Autre bémol: mieux vaut rencontrer vos beaux-parents APRES avoir fini vos études. Si vous êtes en première année de médecine, la perspective de devoir encore terminer 11 longues années d'études pourrait effrayer vos beaux-parents.

    Avocat

    Tout comme médecin, une valeur sûre du bon parti. Vous travaillez beaucoup, mais votre compte en banque vous le rend bien. Vous bénéficiez en plus du prestige d’une profession libérale un peu vieille école, et d’une tenue de travail pour le moins exotique.

    En plus, avec un peu de chance, Belle-maman pourra vous voir à la télévision lorsque vous défendrez ce serial-killer qui assassine ses victimes à grands coups de dictionnaire Larousse. La télévision, c'est une consécration!

    Entrepreneur immobilier

    Vous n’avez pas été à l’université, et alors ? Ca ne change plus grand-chose depuis que les plombiers gagnent plus que les psychologues. Construire des maisons, ça c'est une valeur sûre! Le Belge a une brique dans le ventre, c’est bien connu, et il y aura toujours du boulot pour les constructeurs et les promoteurs immobiliers.

    Le concret, ça rassure les beaux-parents : ils adorent vous imaginer parader sur les chantiers avec votre casque sur la tête. En plus, vous êtes un bricoleur, c'est toujours utile. Et avoir sa propre affaire, ça en impose!

    Trader

    Vous avez l’image excitante d’un élégant joueur de casino qui sait ce qu’il fait. Un peu comme le méchant dans les films de James Bond, qui mise tout sur le 27 à la roulette avec un air grave et sûr de lui.

    Si les rouages de votre métier resteront toujours un peu obscurs pour votre belle-famille, vous les impressionnerez par votre mystère. Et par votre fiche de salaire, assez conséquente. Travailler dans la finance, ce n’est une honte que dans les milieux de gauche ("Donc la crise économique, c’est de votre faute?"). S’il en va de la sécurité financière de leur fifille ou de leur fiston, Belle-maman et Beau-papa devraient rapidement mettre leurs idéaux de côté.

    Fonctionnaire

    En voilà une bonne place ! La sécurité de l’emploi, le salaire honnête, les horaires accommodants, le prestige de la fonction publique, le nombre de congés… Vous êtes un très bon parti en cette période de crise très agitée. Comment ça, vous ne pouvez pas faire sauter

    A lire également  > :

     

    Source > http://www.references.be