bel-rtl

  • SOS EMPLOI 12 NOVEMBRE: DECROCHEZ UN JOB AVEC BEL-RTL

    SOS%20emploi.jpg

    Une journée sur les ondes pour vous aider à trouver un job ou réorienter votre carrière

    Le 12 novembre prochain, Bel-RTL proposera son opération SOS Emploi. Thèmes de cette année : changer de boulot à 40 ans et la grande distribution.

    Pour la seconde fois cette année, Bel-RTL revient avec son opération à succès, SOS Emploi. Le 12 novembre prochain, de 8h30 à 17h, des experts répondront à vos questions sur l’emploi et vous aideront à décrocher, peut-être, le job de vos rêves. « Pour cette édition, nous avons choisi 2 thèmes. Tout d’abord, la grande distribution qui subit une révolution. Après le séisme chez  Delhaize ou Cora, on constate que d’autres, comme Colruyt, engagent. Que se passe-til donc vraiment dans la grande distribution ? Le deuxième thème, c’est changer de job à 40 ans », explique Barbara Mertens, rédactrice en chef de Bel-RTL.

     EN PLEINE MUTATION

    Pour prendre le cas de la grande distribution, il est clair qu’elle est en pleine mutation. « Pour prendre l’exemple de Lidl, depuis 2 ans, nous évoluons du hard discount au smart discount, avec des magasins plus spacieux, plus lumineux. Nous avons élargi notre offre de produits frais avec plus de rayons boulangerie, ce qui a impliqué des engagements de personnel », explique Julien Wathieu, responsable communication chez Lidl. METTEZ-VOUS AU DIGITAL « Nous nous sommes mis au digital. Nos managers de vente sont équipés de tablettes et, par exemple, quand on postule en ligne, le CV arrive directement sur la tablette du manager susceptible d’être intéressé par le CV. En un an, nous avons engagé 703 personnes francophones dans nos magasins. Nous avons 45 postes ouverts pour notamment 30 « managers trainees » et 17 postes en magasin », ajoute Julien Wathieu.

     Pour en revenir à SOS Emploi, le jour de l’émission, vous pouvez appeler le numéro gratuit 0800/23.530. Vous laissez vos questions, un dispatcheur trouve l’expert le plus approprié pour y répondre et l’expert vous rappelle ensuite. Parmi les experts, du personnel du Forem, d’Actiris ou encore de Trace et de grandes entreprises comme Elia. D’ici le 12 novembre, vous pouvez consulter le site de l’opération (www.sosemploi.be ou http://sosemploi.blogs.sudinfo.be) qui est réalisée en partenariat avec JobsRégions, qui accompagne aussi souvent que possible les initiatives concrètes, proches de vos attentes en matière d’emploi, de débouchés et d’esprit d’entreprise.

    Via la page Facebook SOS Emploi vous avez en outre la possibilité de poser trois questions et de laisser votre CV. « Le samedi matin, sur Bel-RTL, il y a également la séquence « 3 minutes pour l’emploi » d’Olivier et le dimanche matin, on a l’interview d’un grand patron qui donne notamment sa vision du marché de l’emploi », ajoute la rédactrice en chef.

     « LES PLUS DE 50 ANS SE SENTENT ÉJECTÉS »

    Pas toujours facile d’envisager un changement complet de carrière une fois qu’on a passé 40 ans. « A chaque opération, nous constatons que le principal problème, ce sont les plus de 50 ans sur le marché de l’emploi. Nous avons beaucoup d’appels de gens dans cette tranche qui se sentent « éjectés » du marché. Nous avons donc décidé d’en faire un des thèmes de ce SOS Emploi », explique Barbara Mertens. Changer de job à 40 ou 50 ans ne s’improvise pas. « Il convient de prendre du recul et de se demander pourquoi on a envie de changer », souligne Carine Deville, consultante RH qui a créé son entreprise, FlexiHR, qui ajoute : « Il faut changer pour de bonnes raisons, afin d’éviter un effet boomerang. Donner un sens au changement et analyser à la fois le pourquoi et le vers quoi on va », Il ne faut pas non plus croire que tout s’arrête : «Changer de métier n’a pas d’âge et puis, avec les nouvelles mesures gouvernementales, il faut se dire qu’à 40 ans, on a encore une demi carrière devant nous », conclut la consultante RH.

    Source > L.B. sur > http://www.jobsregions.be