baignades

  • VOUS COMPTEZ VOUS RENDRE À LA MER LE WEEK-END PROCHAIN POUR PROFITER DU SOLEIL? LISEZ BIEN CECI

    Avec les températures annoncées pour les prochains jours, vous aurez peut-être envie de vous rendre à la mer en fin de semaine, notamment si vous faites le pont après le jeudi de l’ascension.

    Mais attention, toutes les plages ne sont pas surveillées.

    En effet, si vous voulez bronzer ou vous baigner en toute sécurité, vous avez intérêt à vous rendre à Knokke-Heist, Coxyde, Blankenberge ou au Coq. En effet, seules ces quatre communes peuvent assurer la présence de maîtres-nageurs sur leurs plages dès cette semaine. Les plages seront ainsi surveillées entre 12 et 18h30, peut-on lire sur le Nieuwsblad.

    Dans les autres communes, où les sauveteurs n’entrent en action que plus tard dans l’année, se baigner est interdit et même punissable.

    Vous voilà prévenus.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1848858 > Illustration Photonews

  • BON À SAVOIR > BIENTOT DES AMENDES EN CAS DE NON-RESPECT DES INTERDICTIONS DE BAIGNADE A LA COTE?

    Des baigneurs ont été repérés ce week-end: bientôt des amendes en cas de non-respect des interdictions de baignade à la Côte?

    Le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé souhaite punir plus sévèrement toute personne se baignant dans la mer malgré une interdiction. «Quiconque se baignerait en dehors des zones autorisées devrait recevoir une amende.

    Des zones de baignade surveillée ont été mises en place le week-end dernier au littoral, mais uniquement à Blankenberge et au Coq. Pourtant, des baigneurs ont été observés dans d’autres communes de la Côte. En théorie, toute personne qui nage dans la mer malgré une interdiction s’expose à une amende de 250 euros, mais, dans la pratique, aucune n’est administrée. Pour le gouverneur, «les gens qui ne se plient pas aux … Lire la suite ici ...

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be Illustration > Archives Photonews