bénévole

  • BÉNÉVOLAT DU 10 AU 12 JUILLET: LASEMO, UNE ENTREPRISE DE GRANDE AMPLEUR… LE TEMPS D’UN FESTIVAL

    lasemo.jpg

    Être bénévole l’été ou pendant l’année est un coup de pouce pour votre recherche d’emploi 

    Une fois n’est pas coutume, le festival LaSemo prend possession du parc d’Enghien du 10 au 12 juillet. Mais il ne débarque pas seul : il emmène avec lui ses centaines de bénévoles. Une expérience pour ceux qui n’ont pas peur de se bouger… et de le montrer sur leur futur C.V. ! 

    Pour la 8em fois, le festival LaSemo débarque dans le parc d’Enghien les 10, 11 et 12 juillet. Au programme : musique, gastronomie, foire, jeux, spectacle, cinéma, mais aussi… bénévolat ! Car à côté des professionnels (régisseurs, techniciens, artistes, etc.), le festival accueille pas moins de 650 bénévoles. «Pendant l’année, ils sont 80 à travailler pour nous. Mais ils sont rejoints par des centaines au moment de l’événement», précise le directeur Samuel Chappel. 

    Et en ce qui concerne le bénévolat, il y en a pour tous les goûts ! «Les postes sont très variés, confirme-t-il. Ça va de la personne derrière le bar, à celle qui nettoie, accompagne les artistes, informe le public ou encore s’occupe du montage et démontage. Et j’en passe !» En contrepartie, les bénévoles sont nourris, logés, blanchis. Ou presque. «Ils ont à manger et on leur donne aussi quelques boissons. Ils peuvent dormir dans le camping. Enfin, ils ont accès au festival pendant les trois jours.» 

    Les bénévoles ne doivent en effet pas consacrer leur journée entière à la tâche qui leur a été dévouée. «Ils travaillent environ six ou sept heures par jour. Le reste du temps, ils peuvent profiter des spectacles, concerts et autres activités», précise Samuel Chappel. 

    Petite particularité toutefois pour ceux qui gèrent le montage et démontage. «Ils arrivent une bonne semaine avant l’événement et repartent une semaine après. Ils dorment donc du début à la fin sur le festival et peuvent en profiter complètement. Ils doivent juste se reposer un peu pour être en forme pour tout démonter», sourit-il. 

    Pendant le festival, ce sont donc des centaines de personnes qui vivent ensemble. «Ça donne une ambiance très sympa», assure Samuel Chappel. De plus, être bénévole constitue aussi un plus sur votre C.V. : «Ils apprennent comment fonctionne un événement qui est, pendant trois jours, une entreprise de grande ampleur.»  

     «PRÊTS À SE BOUGER» 

    Même si leurs responsabilités sont limitées, «participer à un événement montre qu’ils sont prêts à se bouger», ajoute Samuel Chappel. Un trait de caractère qui a de forte chance de séduire votre futur employeur. Quant à ceux qui sont bénévoles toute l’année, le bénévolat ne constitue pas un simple «plus». Il devient un véritable coup de pouce. «Grâce à ça, des jeunes se voient donner des responsabilités qu’ils n’auraient pas eues si tôt dans leur carrière. Je parle non seulement de la gestion d’une équipe, mais aussi de celle d’un timing», confie le directeur de LaSemo. 

    Chaque année, deux tiers des bénévoles sont des anciens qui reviennent. Mais l’ASBL LaSemo recherche malgré tout de nouveaux candidats. «Il reste encore quelques places pour cette année. Et puis, à partir d’août, la recherche reprend déjà pour l’an prochain !» 

    Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, LaSemo est un festival riche et varié. «Ce n’est pas qu’un événement musical, commente Samuel Chappel. Théâtre, gastronomie et activités ludiques sont au rendez- vous.» Le tout dans une atmosphère «engagement durable». 

    Source > SABRINA BERHIN  sur > http://www.jobsregions.be

    Intéressé ? Rendez-vous sur http://www.lasemo.be/fr/benevoles

    Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

    Lasemo / bénévolat / Enghien / expérience / spectacles / concerts

  • APPEL AU BENEVOLAT AU MAGASIN OXFAM HANNUT

    Logo Oxfam.jpg

    Le magasin du monde OXFAM de Hannut (50, rue Albert Ier)  recherche des bénévoles pour assurer les permanences de vente au magasin le mercredi après-midi ou le jeudi après-midi.

    Merci de contacter Mme Keppenne le mardi matin au magasin ou par téléphone au 019/324.345 ou 0474/531.044.

  • VOUS AVEZ UN PEU DE TEMPS POUR LA CULTURE > DEVENEZ « BÉNÉVOLONTAIRE » À LA DÎME ?...& POURQUOI PAS !

    image1.jpg

    On ne le dira jamais assez, le projet Ferme de la Dîme ne peut survivre sans l'aide précieuse des "bénévolontaires" qui œuvrent en coulisse lors de chacune des soirées.

    Dominique, Yves, Nordin, Emile, Andie, Pauline, Véronique, Michèle, François, Catherine, Sylvie, Pierre, Vincent, Manu, Philippe, Donatienne, Francine, Françoise... : la préparation et la gestion des dîner-spectacles demande beaucoup d'énergie et repose en bonne partie sur les bénévoles.

    Par ailleurs, d'autres besoins en coups de mains réguliers ou occasionnels existent en matière d'affichage, d'entretien des locaux ou des abords, d'envois presse ou spectateurs, de mise à jour de sites, d'encodage...

    Nous avons démarré une réflexion afin d'optimiser au mieux l'organisation de ces aides précieuses et d'éviter les stress de dernière minute, pour offrir à la petite équipe de travailleurs permanents (Catherine, Emmanuelle et Simon) plus de temps et de qualité dans leur travail.

    Vous avez envie de contribuer d'une manière ou d'une autre au projet? Bénévolontaires actuels mais aussi vocations naissantes, nous vous invitons dans le bar de la Dîme ce dimanche 15 février à 15h pour une rencontre conviviale où chacun pourra exprimer ses envies d'investissement, ses pistes de solution et où nous pourrons ensemble élaborer un "système D" (comme Dîme) qui alliera la convivialité à l'utile, le plaisir à l'indispensable.

    Signalez-nous votre présence éventuelle pour les quantités de pâtisseries, thé et café... Si vous ne pouvez être présent ce dimanche mais avez néanmoins le souhait de participer, vous pouvez vous exprimer par mail à ferme@deladime.net

    Au plaisir de vous revoir à la Dîme, Michèle Vos, bénévole et membre du CA, Catherine et Emmanuelle, membres de l'équipe permanente

  • BON A SAVOIR > LE CENTRE CULTUREL CHERCHE VOLONTAIRE (HANNUT)

    l_20090917093535.jpg

    Le Centre Culturel de Hannut recherche personnel bénévole pour gérer le bar de nos soirées spectacles et concerts.

    En échange, nous vous offrons l'accès gratuit à toutes nos activités.

    Nous cherchons notamment 2 personnes pour ce jeudi entre 19h30 et 22h30.

    Intéressé? mailto:Alainbronckart@passeurdart.be

  • DEVENIR FAMILLE D’ACCUEIL BÉNÉVOLE

    Sans-titre-17.jpgDevenir une famille du monde AFS et contribuer au rapprochement des cultures

    AFS est une Organisation internationale d’échange d’étudiants et de jeunes adultes présente dans plus de 80 pays et qui favorise et accompagne l’apprentissage des relations interculturelles par des séjours à l’étranger en immersion. Animée quotidiennement par près de 43000 volontaires, AFS a déjà transformé la vie de millions d’étudiants et familles à travers le monde.

    En Belgique, chaque année, près de 130 jeunes des quatre coins du monde décident de quitter leur cocon familial pour vivre 3, 6 ou 10 mois au sein d’une famille francophone bénévole. Ils ont entre 16 et 18 ans et ils viennent chez nous pour s’intégrer dans une communauté locale, découvrir notre culture et parler notre langue.

    AFS recherche des familles d’accueil bénévoles

    AFS se prépare pour la prochaine rentrée fin août et recherche dès aujourd’hui de nouvelles familles d’accueil pour ses jeunes internationaux!

    Qui peut devenir famille d’accueil ?

    L’idéal, c’est une famille qui s’intéresse aux autres cultures, qui aime rencontrer des jeunes, curieuse, désireuse de faire entrer un petit bout du monde dans son quotidien. La localisation géographique, la religion ou la composition de la famille a peu d’importance. L’essentiel est d’avoir envie de partager tout simplement… Et les volontaires AFS sont à leur côté pour les accompagner tout au long de leur aventure AFS !

    Source > www.hannut.be