avant

  • LA NOUVELLE TENDANCE SUR FACEBOOK: POSTER DES PHOTOS «AVANT-APRÈS» (PHOTOS)

    388821265_B973149774Z_1_20140714174553_000_GN92QPQ9S_1-0.jpg

    C’est la nouvelle tendance du moment sur Facebook : les utilisateurs s’amusent à retrouver des vieilles photos datant de leur enfance. Des clichés qu’ils vont donc reproduire, avec le poids des années. Plutôt drôle…

    POURQUOI PAS VOUS ! ?

    Voir les meilleures > ICI

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be

  • CHERCHER UN JOB, C'ETAIT VRAIMENT MIEUX AVANT ?

    office-space.jpg

    En cette période de crise économique, trouver un emploi nécessite beaucoup de courage et de persévérance.

    Le taux de chômage chez les moins de 25 ans est désormais de 20 % en Belgique. Les jeunes chercheurs d'emploi envient bien souvent leurs parents, qui eux ont connu un âge d'or en termes d'offres d'emploi. Il y avait effectivement plus de possibilités d'emploi à l'époque... Mais chercher un job il y a 20 ans, c'était tout à fait différent d'aujourd'hui.

    Passons en revue les joies de la recherche d’emploi de l'époque pour faire taire les nostalgiques.

    • La candidature

    Il y a 20 ans, les conventions voulaient que l’on écrive sa lettre de motivation à la main. Une rature ? Il ne vous reste plus qu'à tout recommencer depuis le début. Microsoft Word et les traitements de texte étaient encore très peu utilisés. Et quand il l'étaient, c'était souvent avec bien trop d'enthousiasme. Le résultat était des CV qui expérimentaient toutes les options de mise en forme, en dépit du bon goût.

    Si l’annonce demandait de joindre une photo à votre CV, impossible de dégainer votre smartphone pour un petit selfie rapide. Il fallait se déplacer jusqu'à un photomaton (ou carrément se rendre chez un photographe professionnel), et faire ensuite des photocopies couleur de cette photo pour les coller sur ses CV.

    • La cible

    Il n’existait à l'époque aucun site internet comme Références, qui permettait de passer en revue les offres d’emploi du moment. Internet existait d'ailleurs à peine. Pour avoir une idée de l'état du marché du travail, la seule solution était d'éplucher la rubrique « petites annonces » du journal papier.

    Si vous souhaitiez envoyer des candidatures spontanées, il fallait alors s’armer de patience et du bottin des pages jaunes.

    • L’envoi

    Il y a 20 ans, il était tout bonnement impossible d'envoyer des dizaines de candidatures en un seul clic et gratuitement. Pour envoyer CV et lettres de motivation, trois options s'offraient à vous : premièrement, vous pouviez soudoyer vos parents pour qu’ils les expédient à partir du fax de leur bureau. Même si vous n'étiez jamais tout à fait sûr que le fax était bien arrivé à destination...

    L’autre option était d’envoyer ses candidatures par la poste. Il fallait pour cela se rendre dans un magasin de photocopies, puis préparer vos envoi un par un, en écrivant les adresses sur chaque enveloppe. Sans oublier qu'en 1990, un timbre coûtait 13 francs. Pour envoyer 50 CV (chose courante aujourd’hui), cela revenait à 650 francs, tout de même 16,5 euros !

    Et pour vraiment faire la différence, il ne vous restait plus qu’à traverser la ville et déposer vos CV en mains propres.

    • L’entretien

    À l'époque, si vous étiez en retard pour votre entretien d'embauche, aucun téléphone portable ne vous permettait de prévenir le recruteur. À vous de trouver une cabine téléphonique. Heureusement, le recruteur en question ne pouvait pas non plus mettre ce temps à profit pour vérifier votre e-réputation sur les réseaux sociaux et interpréter votre personnalité à partir de votre photo de profil sur Facebook !

    Une fois l’entretien passé, restait la partie la plus inhumaine : vous étiez obligé de rester rivé au téléphone fixe, de peur de rater un éventuel coup de fil d’une entreprise !

    Source : Blog-emploi.com > Texte: Magali Henrard via > http://www.references.be

  • 8 SITES INTERNET A CONSULTER AVANT DE PASSER UN ENTRETIEN

    searching%20internet.jpg

    Vous avez décroché un entretien d'embauche dans la boîte de vos rêves ? Félicitations.

    Maintenant, à vous de vous préparer de la façon la plus complète possible. Voici, pour commencer, 8 sites internet sur lesquels surfer pour mettre toutes les chances de votre côté.

    1. Le site de l’entreprise

    C’est le b.a.-ba des informations à réunir avant un entretien. Cherchez l’organigramme de la société pour identifier la hiérarchie et le fonctionnement de l'entreprise, ainsi que les derniers communiqués de presse pour voir quelle image celle-ci souhaite se donner à l'extérieur et connaître les dernières actualités dont elle est fière.

    2. Les sites des concurrents

    Renseignez-vous également sur les entreprises concurrentes. Pour avoir une image complète du secteur d'activité, renseignez-vous sur les points faibles et les points forts des concurrents, et sur la façon dont ils se positionnent sur le marché par rapport à la boîte pour laquelle vous postulez.

    3. Les sites d’informations

    Si l’entreprise est dans la tourmente, cela ne sera bien sûr pas officiellement visible sur son site. Pour une vue plus objective, tapez le nom de la société en question dans Google et surfez sur les sites d'informations pour vérifier si celle-ci a été dans l’actualité récemment, pour de bonnes ou de mauvaises raisons (grèves, restructuration, problèmes judiciaires...)

    4. Les réseaux sociaux de l’entreprise

    Encore un autre son de cloche, à ne pas négliger surtout si vous comptez intégrer le département communication/marketing. L’occasion de voir quelles valeurs l’entreprise promeut (flexibilité, égalité homme-femme, progès…) pour pouvoir en parler lors de l’entretien, ainsi que le ton général utilisé par l'entreprise pour parler à ses clients (B2B ou B2C). Profitez-en pour repérer des photos des employés et examiner quel est le dress code en vigueur!

    5. Les sites de bilans comptables

    Si vous comptez quitter votre emploi pour une autre entreprise, vérifiez auparavant sa bonne santé financière, histoire de ne pas rejoindre un navire qui coule. Pour cela, vous pouvez consulter les rapports annuels de l'entreprise (si l'entreprise est cotée en bourse) sur son site ou des sites de bilan comptable comme bilangratuit.fr.

    6. Les profils du recruteur

    La personne qui va vous faire passer l’entretien n’aura pas hésité à aller vérifier vos profils Facebook, Twitter et Linkedin à la recherche d’éventuelles informations compromettantes. N’hésitez donc pas à faire pareil : notez bien le nom de la personne qui vous recevra lors de l’entretien et tapez-le dans Google. Non seulement vous serez capable de la reconnaître, mais en plus vous aurez l’impression de connaître déjà un peu la personne, du fait de son parcours par exemple. Ce sera alors plus facile pour vous de créer un lien avec elle. Si vous préférez visiter les profils Linkedin de façon anonyme, voici comment faire.

    7. Les profils des autres employés    

    Sur base de l’organigramme de la société, faites des recherches sur les autres travailleurs pour vous projeter dans le poste. Si vous avez son nom, consultez également le profil de la personne que vous souhaitez remplacer. Quel est son parcours ?

    8. Googler son nom

    N’oubliez pas que le recruteur se renseignera lui-aussi sur vous avant l’entretien. Pour être sûr que votre e-réputation est irréprochable, googlez-vous et corrigez vos profils sur les réseaux si besoin. Comment faire ?

    Bonus : Références, votre site carrière

    Besoin de conseils pour passer votre entretien d’embauche ? C'est par ici !

    Source : Keljob.com via > http://www.references.be

  • INFO BOULOT > 4 CHOSES À FAIRE AVANT DE RÉDIGER VOTRE CV

    ordinateur_cafe.jpg

    Vous devez écrire ou réécrire votre CV mais vous ne savez pas par où commencer?

    Cela peut effectivement semblez compliqué : comment vous vendre de manière honnête et efficace, sans vous sous-estimer pour autant ?

    Pour vous simplifier la tâche, préparez la rédaction de votre curriculum vitae en rassemblant quelques informations. Il sera ensuite bien plus facile d'écrire votre CV.

    1. Listez tous les postes et fonctions que vous avez occupés

    Vous avez sans doute déjà beaucoup d’expériences professionnelles différentes. Et vous considérez une grande partie de celles-ci comme inutiles ou non-pertinentes. En êtes-vous sûr ? Cela dépend grandement du poste que vous convoitez. Commencez par dressez la liste de tous les postes que vous avez occupé. Quand vous les aurez tous sous les yeux, choisissez ceux qui conviennent le plus au poste.

    2. Listez toutes les tâches auxquelles vous avez été confronté dans chaque emploi

    Sur le même principe, écrivez toutes, absolument toutes vos missions passées, même les plus accessoires. Dans un emploi de marketing, vous avez été amené à faire de la communication interne, du SEO, du copywriting ou de l'événementiel? Prenez toutes ces tâches en compte. Vous ferez le tri ensuite, en sélectionnant les plus pertinentes par rapport à l’offre pour laquelle vous postulez.

    3. Passez en revue toutes les critiques (positives) que vous avez reçues

    Vous avez peut-être du mal à vous vendre en tant que personne. Lors de vos précédentes évaluations ou même au détour d’un couloir, vos anciens boss vous ont sans doute complimenté sur votre travail. Et ils ont sûrement vu en vous des qualités que vous n’avez jamais remarqué vous-même. Au diable la modestie! Rappelez-vous de tous les traits de caractères que vos patrons et collègues ont pu souligner. Listez-les et mettez-les en valeur dans la rubrique adéquate de votre CV.

    4. Listez toutes vos compétences, vos diplômes et formations

    Notez tout d'abord tous vos diplômes obtenus, ainsi que toutes les formations que vous avez effectuées. Réfléchissez enfin à toutes les compétences dont vous n’avez peut-être pas (encore) eu besoin dans un de vos jobs. Vous excellez à la réalisation de montages rigolos sur Photoshop ? Vous savez défaire n'importe quel nœud grâce à votre patience à toute épreuve ? Vous inventez sans cesse de nouvelles recettes inédites avec créativité et audace ? Vous êtes la meilleure organisatrice d’anniversaires surprises de votre bande de copains ?

    Toutes ces compétences pourraient se révéler utiles dans votre prochain emploi! Ecrivez tout ce qui vous passe par la tête, et faites ensuite le tri en fonction du poste pour lequel vous postulez. Même si vous n’utiliserez pas tout sur votre CV (le recruteur se moque probablement de savoir que vous avez franchi le niveau 410 à Candy Crush – quoique, c’est peut-être une preuve de persévérance), cela boostera votre confiance en vous. Mais oui, vous avez plein de talents !

    Source : thegrindstone.com via > http://www.references.be

  • EXERCICE PHYSIQUE : AVANT LE PETIT DÉJEUNER, C’EST MIEUX

    PHOTO-~1.JPG

    La pratique d’une activité physique à jeun est plus avantageuse en termes de dépense énergétique.

    Cette observation est intéressante, mais n’enlève rien à deux autres considérations : 1°) la quantité d’exercices est plus importante que le moment où l’on pratique cette activité, et 2°) le petit déjeuner reste un repas fondamental, régime amaigrissant ou pas.

    Cette équipe de l’université de Glasgow (Ecosse) s’est donc penchée sur l’influence d’une séance d’exercices physiques sur le métabolisme des graisses et des glucides, ainsi que sur la dépense énergétique totale, selon qu’elle intervient avant ou après le petit déjeuner. Des volontaires masculins, âgés en moyenne de 28 ans et en surpoids, ont été invités à participer à une séance de marche sur tapis roulant, soit avant, soit après le repas du matin. Un troisième test a consisté à… ne rien faire du tout.

    Par analyse de sang, les chercheurs ont donc évalué trois paramètres : la dégradation des graisses, celle des glucides et la dépense énergétique totale. Premier point : il va sans dire que l’exercice, peu importe quand il intervient, est préférable à l’inactivité. Et donc, dans un second temps, les spécialistes ont déterminé que l’impact de l’activité à jeun était (légèrement) plus bénéfique. Un « plus », à consommation calorique égale par ailleurs, évidemment.

    Ces résultats ont été publiés dans le « British Journal of Nutrition ».

    Source > http://www.passionsante.be

  • RFC HANNUTOIS / OREYE > REPAS D’AVANT MATCH

    rfch_be copie.jpgVoici le menu proposé pour le match à domicile contre OREYE :

    Samedi 10 novembre à 20h00 > RFC HANNUT –OREYE> (Repas à 18h00)

    • > Terrine de Gibier et son confit d’oignons
    • > Rôti de boeuf, poêlée de légumes et tomate au four
    • Jus de veau au thym
    • > Trio de desserts maison
    • >> Notre carte des vins revue pour votre plus grand plaisir

    Prix / pers incluant le repas 3 services et le service :25€ (boissons non comprises) Réservations avant le jeudi à 19h00 chez Piet Dignef au 0495/54.26.12 ou info@dignef.be

    Buffet enfants (- 12 ans) : 12,5 € / pers

    Contact club : Benoît Robert, président > mailto:president@rfchannutois.be ou : Frédéric Veraghaenne  > mailto:presse@rfchannutois.be

  • CHANGEMENT D'HEURE !!!! > AGENDA > FOOT > REPAS AVANT MATCH > RFC HANNUT – ES GEER AURA LIEU LE SAMEDI 6 OCTOBRE A 20H30.

    rfch_be copie.jpgNous vous confirmons le changement de date du match RFC Hannut – ES Geer qui aura lieu le SAMEDI 6 OCTOBRE A 20:00h.

    Vous trouverez ci-joint le menu pour le repas d’avant match à 18h au stade. Les réservations doivent se faire avant le jeudi 04 octobre à 18h auprès de notre traiteur Piet Dignef.

    Voici le menu proposé pour le match à domicile contre GEER :

    RFC HANNUT –GEER Samedi 6 octobre à 20h au lieu de 20:30 !!!!!!

    Repas >  Vous informer SVP !

    • Buffet de poissons et viandes de Luxe
    • Assortiment de poissons et viandes, accompagnés de salades, crudités et sauces
    • Salade de riz et de pommes de terre, taboulé et pâtes
    • Buffet de desserts maison : Mousse au chocolat, javanais, misérable et salade de fruits frais
    • Notre carte des vins revue pour votre plus grand plaisir

    Prix / pers incluant le repas 3 services et le service : 25€ (boissons non comprises)

    Réservations avant le jeudi à 19h00 chez Piet Dignef au 0495/54.26.12 ou mailto:info@dignef.be

    Buffet enfants (- 12 ans) : 12,5 € / pers

    Contact club : Benoît Robert, président president@rfchannutois.be ou : Frédéric Veraghaenne mailto:presse@rfchannutois.be

    Info >>

    RFC HANNUT – WAREMME, le mardi 9 octobre à 19h30 au Stade Ducarme.

     

     

     

     

  • AGENDA > FOOT > REPAS AVANT MATCH > RFC HANNUT – ES GEER AURA LIEU LE SAMEDI 6 OCTOBRE A 20H30.

    rfch_be copie.jpgNous vous confirmons le changement de date du match RFC Hannut – ES Geer qui aura lieu le SAMEDI 6 OCTOBRE A 20h30.

     

    Vous trouverez ci-joint le menu pour le repas d’avant match à 18h au stade. Les réservations doivent se faire avant le jeudi 04 octobre à 18h auprès de notre traiteur Piet Dignef.

     

    Voici le menu proposé pour le match à domicile contre GEER :

    RFC HANNUT –GEER

    Samedi 6 octobre à 20h30

    (Repas à 18h00)

    • Buffet de poissons et viandes de Luxe
    • Assortiment de poissons et viandes, accompagnés de salades, crudités et sauces
    • Salade de riz et de pommes de terre, taboulé et pâtes
    • Buffet de desserts maison : Mousse au chocolat, javanais, misérable et salade de fruits frais
    • Notre carte des vins revue pour votre plus grand plaisir

    Prix / pers incluant le repas 3 services et le service : 25€ (boissons non comprises)

    Réservations avant le jeudi à 19h00 chez Piet Dignef au 0495/54.26.12 ou mailto:info@dignef.be

    Buffet enfants (- 12 ans) : 12,5 € / pers

    Contact club : Benoît Robert, président president@rfchannutois.be ou : Frédéric Veraghaenne mailto:presse@rfchannutois.be