automatique

  • VOUS AVEZ UNE TONDEUSE AUTOMATIQUE? ATTENTION A CETTE NOUVELLE ARNAQUE

    Le Service public de Wallonie (SPW) met en garde contre une nouvelle arnaque ayant trait à une fausse taxation sur les tondeuses automatiques.

    « Le document, daté du 24 mars dernier, particulièrement fallacieux, envoyé à un citoyen de Gembloux, tente de lui extorquer 199€ au nom de la Région wallonne (SPW -Direction générale de la Fiscalité) en vertu d’un faux décret wallon du 16 février dernier instaurant soi-disant une redevance sur les tondeuses automatiques.

    Le Service public de Wallonie a décidé de déposer une plainte auprès du juge d’instruction de Namur.

    Le Service public de Wallonie invite les citoyens à la plus grande prudence et à contacter le numéro gratuit du SPW, 1718, en cas de doute» , explique le SPW.

    Voir un exemple du document sur le site source > http://www.sudinfo.be/1816812

    Source > Rédaction en ligne libre sur > http://www.sudinfo.be > illustration PhotoNews

  • LES ALGORITHMES RECRUTENT-ILS MIEUX QUE LES HUMAINS ?

    algorithme.jpg

     « Googliser » un candidat en demande d'emploi, ce n'est pas nouveau.

    Et si, à l'ère du Big Data, le sort des candidats à l'embauche était suspendu à la décision d'une simple équation ? Demain, adieu le CV. Des logiciels feront le tri pour les entreprises en scrutant et en analysant l'ensemble des traces numériques que nous laissons sur les réseaux sociaux.

    En 2012, déjà, une étude de Donald Kluemper, professeur de management à la Northern Illinois University, révélait qu'en passant dix minutes sur la page Facebook d'un candidat, on peut prédire plus efficacement les performances de l'intéressé qu'avec la plupart des tests de personnalité. La même année, Michal Kosinski, chercheur à l'Université de Cambridge et consultant pour Microsoft, a franchi un nouveau cap avec une étude de plus grande ampleur. Son équipe a mis au point un outil statistique capable de dresser un portrait psychologique intime et très détaillé d'un individu en fonction de ce qu'il like sur Facebook. Pour Kosinski, il est possible d'étendre ce modèle à toutes nos empreintes numériques et de révolutionner le recrutement. But ultime : évaluer des millions de candidats en quelques secondes avant d'en recevoir une poignée en entretien.

    Plus récemment, dans une étude reprise par le site de la Harvard Business Review, Nathan Kuncel et Deniz Ones, psychologues à l'Université du Minnesota, estiment qu'aujourd'hui, un algorithme est capable d'identifier, dans les CV, les données les plus en phase avec les critères recherchés par l'entreprise. Fini la discrimination, les erreurs d'évaluation subjective, le népotisme... Débarrassée de toute interprétation, son approche « objective » extrairait mieux les candidats qualifiés pour le poste.

    Pour le prouver, les chercheurs ont identifié des profils de salariés reconnus « meilleurs » que la moyenne sur différents critères : notation par leurs supérieurs, nombre de leurs promotions, capacité d'apprentissage, etc. L'algorithme aurait au moins 25 % de chances de plus de les identifier que l'humain. L'accès à l'emploi étant déjà fragilisé, risque-t-on d'assister à une nouvelle forme de darwinisme numérique ? Candidats et recruteurs risquent d'avoir du mal à avaler la pilule.

    Pourtant, des initiatives voient déjà le jour outre-Atlantique. C'est le cas de Gild, une boîte californienne spécialisée dans le recrutement de développeurs informatiques. Il y a deux ans, la start-up a créé un algorithme capable d'évaluer vos compétences en balayant sur internet 300 critères (sites fréquentés, contributions en ligne, qualité des commentaires sur Twitter ou sur les blogs...) et en les compilant. Gild dispose déjà d'un fichier de 8 millions de programmeurs dans 200 pays. Et selon son CEO, il suffirait d'y ajouter quelques filtres (région, par exemple) pour identifier la perle rare. La méritocratie version XXIe siècle ?

    L'accès à l'emploi étant déjà fragilisé, risque-t-on d'assister à une nouvelle forme de darwinisme numérique ?

    Source > Texte: Rafal Naczyk via > http://www.references.be

  • DÉCOUVREZ COMMENT DÉSACTIVER LA LECTURE AUTOMATIQUE DES VIDÉOS SUR FACEBOOK

    1802398782_B972549143Z_1_20140423153152_000_GKS2B2KJE_1-0.jpg

    La dernière nouveauté de Facebook ne plaît pas à tout le monde : désormais les vidéos se lancent automatiquement. Voici comment désactiver cette fonctionnalité qui peut être dérangeante.

    La dernière fonctionnalité de Facebook en date n’a pas laissé les utilisateurs de marbre. Désormais, les vidéos se lancent automatiquement dans votre fil d’actualité lorsqu’elles sont affichées à l’écran. Cela peut être dérangeant, mais, heureusement, voici comment désactiver cette fonction.

    Sur PC ou Mac : rien de plus simple

    Sur votre ordinateur cela ne vous prendra que quelques secondes. Cliquez tout d’abord sur la flèche vers le bas, située en haut à droite, près du petit cadenas. Allez ensuite dans « Paramètres » et choisissez l’onglet « Vidéos » sur la gauche en fin de liste. Une seule option s’affiche : la lecture automatique des vidéos. Il vous suffit de mettre ce paramètre sur la position « Désactivé » et le tour est joué !

     

    Facebook Vidéo.jpg

    Sur les appareils Apple (iPhone et iPad)

    Sur les supports mobiles de la marque à la pomme, la procédure est un peu différente. Rendez-vous dans les « Réglages » de votre téléphone ou de votre tablette, puis sélectionnez les « Propriétés » de l’application Facebook. Vous trouverez ensuite une sous-rubrique « Réglages » où vous pourrez désactiver la fonction !

    Sur les supports Android (smartphones et tablettes)

    Pour les appareils fonctionnant avec Android, la solution n’est malheureusement pas radicale. Vous ne pourrez désactiver la fonction de lecture automatique des vidéos seulement pour les moments où vous n’êtes pas connecté à un Wifi. Ça vous empêchera tout de même de ne pas consommer tout votre forfait Internet mobile à cause de ces vidéos intempestives. Dans la pratique, lancez l’application Facebook et allez dans les paramètres de celle-ci. Il ne vous reste plus qu’à décocher l’option « Lire automatiquement les vidéos en Wi-Fi uniquement ».

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/990992 Photo > Photo News