austérité

  • AUSTÉRITÉ: EN BELGIQUE LA CULTURE VA PERDRE 16% DE SES MOYENS

    70e284eba3bc2de8fe61bdf7e7977eb9-1436979605.jpg

    Les établissements scientifiques fédéraux savent maintenant à quelle sauce ils vont être mangés.

    La cure d'austérité avait été annoncée par le gouvernement Michel.

    On connaît désormais les chiffres par institution. Et le secteur culturel est particulièrement touché.

    Les Musées royaux des Beaux-Arts et la Bibliothèque royale voient leur dotation baisser de près de 20% entre 2014 et 2019 (18,1% et 19,3%). Le Musée Royal de l'Afrique Centrale (-15%), le Ceges (-9,7%), l’Institut du patrimoine artistique (-15,8%), les Archives de l’Etat (-16,6%), et les Musées royaux d’art et d’histoire (-15,8%) sont aussi concernés. Cela c'est pour les frais de fonctionnement, il faut aussi compter les coupes dans le personnel, et dans les investissements.

    Au Musée royal de l’Afrique centrale : un vaste chantier, et après ?

    Pour mieux se rendre compte de la situation, prenons un exemple concret : le Musée Royal de l'Afrique Centrale. Pour l’instant fermé au public, c’est un vaste chantier que présente fièrement son directeur, Guido Gryseels : " Là, vous voyez le pavillon d'accueil avec le magasin, le restaurant, les informations touristiques,… " Il n'y a encore que quelques murs de béton mais Guido Gryseels s'y voit déjà : " On sera le plus beau musée au monde sur l'Afrique, ça ne fait aucun doute ! "

    Et pourtant, son enthousiasme se double de sérieuses craintes … Lire la suite ici ...

    Source > - GEORGES GOBET – IMAGEGLOBE sur > http://www.rtbf.be