audrey joannes

  • BASKET (DAMES): SAUVÉ EN P1, HANNUT MISE TOUT SUR LA COUPE (+ LES TECHNIQUES)

    2014592326_B972067943Z_1_20140220190017_000_GDJ200ACN_1-0.jpg

    Au club depuis 2006, Audrey Joannes se sent comme chez elle à Hannut 

    A 28 ans, Audrey Joannes est la plus expérimentée du groupe hannutois. Ses missions : guider les jeunes et maintenir une ambiance au beau fixe entre les deux générations du noyau. 

    Vous êtes une fidèle à Hannut, jamais eu l’opportunité ou l’envie d’aller voir ailleurs ? 

    Non. Je n'ai connu que trois clubs en 20 ans. J'ai quitté Waremme parce qu'il n'y avait pas d'équipe féminine, je suis restée 10 ans à Haneffe puis je suis partie à Hannut parce que le club me proposait de jouer en P2. Je ne suis pas du genre à changer chaque année. A partir du moment où je me sens bien dans le club et que le niveau de jeu m'importe peu, je ne vois pas l'intérêt d'aller voir ailleurs. 

    Septième la saison dernière, pour une première saison en P1, l’équipe semble partie pour finir sur les mêmes bases. Sentez-vous une progression à certains niveaux ? 

    Le groupe a surtout évolué en maturité : les jeunes sont moins hésitantes sur le terrain et prennent plus de responsabilités. 

    Le maintien est dans la poche et il y a un écart avec les six premiers, que peut-on attendre pour cette fin de saison ? 

    L'objectif est de remporter la coupe même si cela s'annonce difficile. Le championnat va nous permettre de préparer la demi-finale contre Esneux, voire la finale. 

    Toutes les techniques des Clubs Basket Dames > ICI 

    Retrouvez l’intégralité de l’interview dans La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi 21 février. 

    Source > F.P. sur > http://www.sudinfo.be/941268 Photo > S.G.