attitudes

  • 8 ATTITUDES À ÉVITER POUR PRÉVENIR LE BURN-OUT

    burnout_2.jpg

    La ministre de l’Emploi Monica De Coninck vient de lancer une campagne pour promouvoir le bien-être au travail, et mettre en garde contre les risques du burn-out.

    Mal moderne et de plus en plus répandu, cette dépression causée par le stress professionnel progresse petit à petit, par étapes insidieuses, mais comporte de grands risques pour la santé physique et mentale.

    Il est possible d’agir en amont contre le burn-out, en évitant certains comportements néfastes : voici lesquels.

    1. Etre un hyper-travailleur

    Le burn-out touche des personnes qui s’investissent (trop) dans leur travail. Evitez de devenir un travailleur hyperactif, qui veut sans cesse faire plus, mieux et plus vite. On peut être efficace sans s’infliger une pression si lourde.

    2. Attendre trop longtemps

    Les prémices d’un surmenage s’accompagnent d’une fatigue persistante, qui s’aggrave un peu plus chaque jour. Dans ce cas-ci, repousser ses limites est une grosse erreur : n’attendez pas d’être complètement vidé pour prendre des mesures. Restez attentifs aux premiers signaux.

    3. Sous-estimer le problème

    Les premiers signes de burn-out sont physiques, et votre médecin traitant pourrait ne pas diagnostiquer un burn-out. Maux de tête, de ventre, insomnies, palpitations, courbatures… Posez-vous les bonnes questions : est-ce que ces symptômes sont dus au stress ?

    4. Se croire indispensable

    Le monde (et votre entreprise) peut tourner sans vous. Vous ne pouvez pas tout faire tout seul, ni être partout en même temps. Soyez moins exigeant avec vous-même, et plus réaliste : non, vous n’êtes pas le seul à travailler de façon efficace. Apprenez à déléguer et à lâcher prise.

    5. Se laisser submerger par les émotions

    Soyez à l’écoute de vos émotions bien sûr, ne les reniez jamais. Mais ne les laissez jamais prendre le pouvoir : les crises de larmes ou de colère n'ont pas leur place en plein open-space. Trouvez le juste milieu. Si vous sentez le burn-out arriver, gardez la tête froide et agissez avec discernement.

    6. Devenir cynique

    C’est parfois un réflexe de survie… Pourtant, cela ne sert à rien de devenir négatif et destructeur. Ce n’est pas aux autres de payer votre mal-être. Essayez de vous focaliser sur les choses positives qui vous entourent, et restez chaleureux dans vos relations. Ne devenez pas toxique pour votre entourage.

    7. S’isoler

    Le comportement crucial qui vous fera basculer dans le burn-out, c'est le repli sur soi-même. Plus vous vous isolerez, plus vous vous sentirez mal. Ne gardez pas le silence, parlez de votre état d'esprit avec votre entourage ou votre médecin, sollicitez de l'aide pour chercher des solutions.

    8. Ne faire que travailler

    Le travail n’est pas la seule chose dans la vie. Il peut vous passionner, vous combler, vous donner confiance en vous, mais il ne peut en aucun cas suffire à vous rendre heureux. Ne négligez pas l’importance des relations, de l’amour, de l’amitié, de la famille, des loisirs… Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

    Campagne de prévention contre le burn-out

    Source : leplus.nouvelobs.com via > http://www.references.be