attention

  • Imprimer

    FAILLE DE SÉCURITÉ CHEZ WHATSAPP > UNE FEMME A PU LIRE LES MESSAGES DE QUELQU’UN D’AUTRE

    Une faille sur WhatsApp vient d’être découverte. Le bug : des messages liés à un numéro ont été consultables après que ce numéro a été réattribué.

    WhatsApp, le service de messagerie instantané, a un gros bug. La technologie utilisée permet normalement la sécurité des échanges car ils sont liés à un numéro de téléphone unique.

    Mais une utilisatrice de l’application a publié sur Twitter qu’elle a pu voir les messages de quelqu’un d’autre. Son téléphone est neuf et sa carte SIM également. Elle a pu lire les messages de la personne à qui appartenait le numéro avant.

    WhatsApp avait normalement la possibilité de l’attribution d’un nouveau numéro de téléphone. Ce problème ne survient que quand on change de numéro ou lorsque l’on a un nouvel abonnement.

    Donc il faut faire attention si vous changez de numéro de téléphone. La personne qui le récupérerait pourrait être en mesure de lire vos messages

    Source en ligne libre > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    SRI HANNUT > ATTENTION AUX RISQUES D’INCENDIE DANS L’HABITATION EN FIN D’ANNÉE

    A l’approche des fêtes de fin d’année, la Zone de secours diffuse diverses recommandations afin de sensibiliser les habitants à certains risques inhérents à cette période de l’année.

    Les fêtes de fin d’année sont une période agréable et conviviale. Mais chaque année, on enregistre de nombreux incidents notamment avec des bougies qui mettent le feu aux rideaux, des sapins qui s’enflamment en un éclair de temps et embrasent tout le salon ou des appareils à fondue qui occasionnent un incendie (ou des brûlures).

    Nous vous donnons ci-dessous les conseils nécessaires pour une belle fin d'année en toute sécurité !

    Sapin et décorations de Noël

    • Vous préférez un sapin de Noël naturel ? Dans ce cas, achetez-en un avec racine. Arrosez-le régulièrement pour éviter qu'il ne sèche et pour limiter les risques d'incendie.
    • Utilisez de préférence un éclairage LED : ce type d'éclairage produit moins de chaleur et en plus, il consomme moins. Vérifiez les fils de vos lampions pour vous assurer qu'ils ne sont pas endommagés.
    • Ne déposez pas votre sapin trop près de rideaux ou autres objets pouvant facilement prendre feu, comme un poêle de chauffage ou un feu ouvert.
    • Eteignez les lampions lorsque vous allez dormir ou que vous sortez de chez vous.

    Bougies : convivialité ET sécurité

    • Placez les bougies sur un support stable que vous aurez déposé sur une surface plane. Et, mieux encore, mettez-les dans un support en verre de manière à les protéger des courants d'air.
    • Ne laissez jamais d'enfants seuls dans une pièce où brûlent des bougies. Pas même pour un bref instant.
    • Placez vos bougeoirs ou photophores dans un endroit où vous pouvez les voir. Ne les déposez pas à proximité de matières inflammables, comme des rideaux ou la décoration.   

    Fondue et gourmet

    Pour votre appareil à fondue ou gourmet, utilisez de la pâte ou du gel à brûler. N'utilisez pas d'éthanol ou d'alcool à brûler. Mieux encore vaut utiliser un appareil électrique. Veillez à ce que personne ne puisse trébucher sur le fil.

    Assurez-vous que l'appareil de fondue ou de gourmet se trouve sur une surface incombustible lors de l'utilisation et qu'il n'y a pas de matériaux inflammables à proximité.

    N’essayez pas d’éteindre un feu de friteuse ou une cocotte de fondue en utilisant de l’eau. Utilisez avec précaution la couverture anti-feu et ensuite coupez la source d’énergie (électrique, gaz).

    Feux d'artifice : pour éviter de devoir appeler les pompiers

    Laissez les professionnels s'occuper des feux d'artifice.

    Si vous souhaitez quand même en tirer un vous-même, achetez uniquement des feux d'artifice accompagnés d'un mode d'emploi dans votre langue et lisez celui-ci préalablement à l'utilisation.

    Utilisez une cigarette ou une mèche d'allumage pour la mise à feu.

    Ne tirez qu'une seule fois le feu d'artifice, n'essayez pas une seconde fois.

    Désignez un Bob pour allumer le feu d'artifice.

    Gardez à l’esprit que différentes villes et communes interdisent l’utilisation de feux d’artifice, à moins que les autorités locales aient délivré une autorisation à cet effet. Informez-vous donc auprès de votre administration communale avant d’utiliser des feux d’artifice.

    Lanternes célestes

    Ces lampions proviennent de pays où ils sont lâchés dans la mer. Ils suivent le cours imprévisible du vent. Or si de telles lanternes volantes allumées tombent sur des bâtiments ou des arbres, elles peuvent occasionner un incendie.

    Soyez conscient que la zone de secours Hesbaye émet toujours un avis défavorable aux communes pour le lâcher de lanternes célestes par le biais d’un règlement de police ou du règlement zonal d’incendie.

    Un dernier conseil pour la fin de l'année: un détecteur de fumée n'est pas seulement un bon cadeau, il double également votre chance de survie dans un incendie domestique. Ce n'est pas un cadeau cher ... mais il vaut une vie!

    Télécharger ici la notice complète > Ne-gachez-pas-votre-fete2018.pdf

    Par ailleurs, le SPF intérieur a rassemblé 20 conseils pour la fin d’année en autant d’images. Vous pouvez les télécharger via ce lien WeTransfer : https://we.tl/t-rM1B9MtvMV

    La Zone annoncera un conseil par jour sur son site internet.

    Source > Gauthier Viatour > Secrétaire de la Zone de secours Hesbaye

  • Imprimer

    RAPPEL IMPORTANT DE LA VILLE DE HANNUT > FEU D’ARTIFICE PRÉCAUTIONS D’USAGE!

    Les fêtes de fin d’année approchent et peut-être envisagez-vous de magnifier votre réveillon et d’éblouir vos convives en tirant un feu d’artifice.

    Attention cependant, des feux d’artifice de mauvaise qualité ou mal utilisés peuvent vite transformer une soirée de rêve en un véritable cauchemar.

    Brûlures, cécité,… chaque année de trop nombreuses personnes sont victimes d’accidents aux séquelles parfois irréversibles.

    Suivez donc ces conseils pour ne pas gâcher votre fête :

    Source > Ville de Hannut

    197-18-infographie-fr-WEB.jpg

  • Imprimer

    FRAUDE INFORMATIQUE > PAYPAL > MÉFIEZ-VOUS DES ARNAQUES !

    Un conseil : suivez les procédures habituelles 

    Face à l’augmentation des escroqueries liées aux comptes Paypal ces derniers mois, la police fédérale met en garde. 

     « Si vous l’utilisez, vous le savez, son principe de fonctionnement est très simple », explique Olivier Bogaert, commissaire de la Computer Crime Unit, l’unité de lutte contre la criminalité informatique de la police fédérale.

    « Lors de la création de votre compte, vous fournissez vos coordonnées et vous choisissez une adresse mail qui deviendra votre identifiant unique. Le service est gratuit si vous l’utilisez pour payer un achat. Il est payant, via le prélèvement d’un petit pourcentage, si vous êtes le vendeur. Dans ce dernier cas, soit Paypal vous fait parvenir une facture que vous payez via votre compte bancaire soit, la société prélève cette commission sur la carte de crédit dont vous avez communiqué les coordonnées. »

    Lorsque vous vendez, l’acheteur demande à régler via Paypal et c’est là que, visiblement, survient de plus en plus un cas d’arnaque bien particulier. Une victime en a fait les frais récemment : « Françoise, alors qu’elle a vendu son objet 100 euros, a vu son compte crédité de 1.000 euros. Son acheteur la contacte, s’excusant, il a fait une erreur de manipulation et demande qu’elle lui retourne les 900 euros qu’il a versés par erreur. Et de demander que ce montant lui soit envoyé en utilisant les coordonnées d’un compte qu’il lui fournit. Confiante et pensant lui rendre service, Françoise s’exécute et verse les 900 euros. »

    Erreur fatale. Elle aurait dû se renseigner et vérifier qu’il s’agissait bien d’une procédure habituelle de Paypal. Ce n’était pas le cas. « Dans le cas d’une vente via ce service, le remboursement pouvait intervenir par un simple renvoi de la somme vers le compte Paypal de l’acheteur. Mais, dans notre histoire, l’acheteur n’était pas le titulaire du compte Paypal, mais bien un escroc qui en utilisait les coordonnées, vraisemblablement obtenues par phishing. Françoise est doublement victime : de la somme qu’elle a envoyée mais aussi de ce même montant que lui réclame désormais le légitime titulaire du compte qui a été utilisé. »

    Tout aussi interpellant, le cas de ce jeune … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 07/04/2018

    Source > J.M. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 07/04/2018

    Autre article connexe sur la page de votre journal > « Les escrocs tentent de profiter des plus fragiles »

  • Imprimer

    LORS DES FEUX D'ARTIFICE, SOYEZ ATTENTIF À VOS ANIMAUX

    C’est bien connu, le bruit engendré par les feux d’artifice est une source de stress pour les animaux.

    Ne sachant pas d’où provient la détonation, ils ont tendance à prendre peur. Certains peuvent même faire des crises d’épilepsie. Mieux vaut donc les tenir à l’œil le soir du 31 décembre.

    Qui dit réveillon du 31 décembre, dit évidemment feux d’artifice. Et si la magie et la beauté de ces feux est un joli spectacle pour les yeux, nos animaux ont par contre tendance à paniquer.

    «  Presque tous les animaux sont effrayés par le bruit des feux d’artifice. Cela se remarque particulièrement chez les chiens (ils ont une ouïe surdéveloppée, cinq à sept fois supérieure à celle de l’homme, NDLR). Neuf sur dix font réellement des crises de panique qui peuvent même aboutir à des crises d’épilepsie  

     «  Malheureusement, beaucoup de propriétaires laissent leur chien à l’extérieur dans leur jardin. Et dans ce cas, ce n’est pas rare qu’ils prennent la fuite. Quand il y a des feux d’artifice on en recueille au moins un ou deux ce soir-là  », affirme Suzanne, de l’ASBL Chiens Perdus Sans Colliers à Marche-en-Famenne. Heureusement, s’ils sont pucés, les refuges ou SRPA n’ont pas de mal à retrouver les propriétaires.

    Mais pis qu’une fuite, les animaux peuvent surtout se blesser en voulant s’échapper. «  Les chats peuvent facilement se cacher. Ce qui n’est pas nécessairement le cas pour d’autres animaux. Il peut arriver que des chevaux pris de panique sautent au-dessus des fils barbelés qui délimitent leur enclos. Les chiens, eux, aboient, tourne en rond ou s’enfuient. Ils peuvent alors courir des kilomètres et parfois ils sont percutés par des voitures. Tous les ans, il y a de tels accidents. Je suis très souvent sollicité le 1 er  janvier  L’an dernier, j’ai dû soigner un chien qui avait tellement couru qu’il avait les coussinets en sang  », indique le vétérinaire.

    Heureusement, il existe quelques petits trucs et astuces pour éviter que vos animaux paniquent ce 31 décembre à minuit lorsque les premiers feux d’artifice retentiront dans le ciel. «  Pour éviter tout risque de panique de la part de son animal, il faut fermer les rideaux et allumer la radio afin de masquer le bruit violent engendré par les pétards  », précise Suzanne.

    Une autre solution, peut-être plus radicale, est la prise de médicaments.

    «  Il existe des calmants pour les chiens. Mais ce sont des solutions pour les animaux très sensibles. Et puis, ils agissent pendant deux ou trois heures, pas beaucoup plus. Sinon, un petit conseil : restez le plus normal possible avec votre animal. Comme il ne comprend pas d’où vient le bruit, si vous agissez bizarrement cela va le stresser encore davantage. Restez donc naturels  », conclut Yves Hustinx.

  • Imprimer

    NE GÂCHEZ PAS VOTRE FIN D'ANNÉE > LES FEUX D'ARTIFICE EN TOUTE SÉCURITÉ …

    Suivez ces conseils pour utiliser les feux d'artifice en toute sécurité

    Chaque fin d'année des accidents surviennent lors de tirs de feux d'artifice.

    Au cours du réveillon 2016-2017 20 blessés graves ont ainsi été dénombrés, essentiellement des jeunes gens, qui souffraient surtout de brûlures et de lésions ouvertes aux mains et aux yeux.

    Beaucoup de gens sont fascinés par les feux d'artifice. Ils peuvent en effet être très beaux... mais aussi dangereux. Pour les utiliser en toute sécurité, prenez donc vos précautions.

    Vous trouverez plus de conseils et toute l'information utile pour une utilisation sûre des feux d'artifice dans la brochure du SPF Economie.http://news.economie.fgov.be/162579-ne-gachez-pas-votre-fin

    LA BROCHURE > A télécharger sur > http://economie.fgov.be/fr/modules/publications/general

    hannut,blog,jcd,attention,feux d'artificeCette brochure présente les grandes lignes de la législation en matière

    • de détention,
    • d’utilisation et
    • de vente

    d’artifices de joie pouvant être vendus au grand public.

    Ce document, destiné

    • tant au grand public
    • qu’aux détaillants et
    • aux différents acteurs publics,

    Présente également une série

    • de mesures de sécurité élémentaires,
    • d’adresses utiles,
    • d’informations pratiques et de recommandations,
    • de renseignements sur les procédures administratives et
    • de renvois à la législation en vigueur. 

    Source libre > http://news.economie.fgov.be

    Beaucoup d’animaux ont peur des feux d'artifice

    Pour petits et grands, les feux d'artifices sont un moment de magie et d'émotions partagés, mais ces détonations soudaines et violentes provoquent la panique chez les animaux. Ces réactions peuvent parfois être minimisées moyennant quelques précautions.

    Saviez-vous par exemple que...

    Certaines déflagrations de feux d'artifice atteignent 160 décibels, soit 20 décibels au-dessus du seuil de douleur. Pour comparaison, un avion à réaction qui décolle produit 125 décibels à une distance de 100 mètres. Les feux d'artifices présentent donc un danger de lésions auditives pour l'humain. Mais de nombreux animaux ont une ouïe beaucoup plus fine et sensible que l'oreille humaine.

    Mieux vaut renoncer à allumer des feux d'artifice. Si un feu d'artifice a lieu près de chez vous, tenez compte des conseils  http://www.gaia.be

    La vidéo de RTL sur le sujet > http://www.rtl.be

    Source > articles divers > Photo > http://www.gaia.be

  • Imprimer

    CENTRE ANTIPOISONS > 8 % DES APPELS CONCERNENT DES ANIMAUX

    Faites très attention au chocolat pendant les fêtes

    Dernier mois de l’année, un mois festif… pour tous. Les appels les plus fréquents pour le centre Antipoisons actuellement ?

    Pour les chiens… ou pour les enfants qui finissent les verres d’alcool oubliés sur les tables par les parents…  

    Jeudi, 9 heures 30, Marijke est déjà au poste et n’a pas beaucoup de temps à nous consacrer. Elle décroche son téléphone pour le centre Antipoisons depuis 17 ans avec la même passion. « En moyenne, ce sont 160 coups de fil par jour », nous dit-elle. Et évidemment, c’est du non-stop, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. , … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 26/12/2017

    Le centre peut compter sur … / … Mais en décembre, que reçoit le centre comme appels ? « À la période de la Saint-Nicolas, nous avons reçu pas mal d’appels pour des chiens malades », nous dit-on. Mais on n’est pas chez le vétérinaire ? « Non », sourit Marijke , « mais à cette époque de l’année, ça devient un classique, des maîtres qui se tracassent parce que leur chien est malade car il a mangé trop de figurines en chocolat. On a beau dire que c’est mauvais, que c’est toxique, les propriétaires d’animaux croient récompenser leur chien avec cette sucrerie mais c’est une mauvaise idée. Dans certains cas graves, ça peut entraîner la mort du chien ».

    Quand on lit en effet le rapport du centre Antipoisons, on peut voir, pour 2016 : « Un appel peut impliquer plusieurs victimes et le nombre de victimes est donc supérieur au nombre d’appels. Les 47.568 appels classiques concernent 44.459 victimes humaines (22.188 adultes et 22.271 enfants) et 3.929 animaux ».

    Les appels pour les animaux représentent ainsi 8 % des appels ! Pas que pour du chocolat évidemment. L’année passée, le centre a été consulté 36 fois pour une intoxication à évolution mortelle chez l’animal.

    Pas de verre sur la table

    Autre motif d’appel en cette période… des enfants malades parce qu’ils ont trop bu ou, du moins, parce qu’ils ont goûté à quelques gouttes d’alcool.

    « Après une soirée, les parents ne pensent pas toujours à débarrasser la table et il reste parfois des fonds d’alcool dans les verres. Certains enfants trop curieux veulent, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 26/12/2017

    Source > M.SP sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 26/12/2017

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > DES PHARMACIENS ET ENSEIGNANTS INQUIETS POUR NOS ADOS !

    Les cocktails à la codéine font leur retour chez nos ados 

    « Deux à trois fois par semaine, des jeunes viennent me demander des sirops pour la toux ou des médicaments à base de codéine. Je refuse car il faut une ordonnance.

    Avec ce composant, ils veulent réaliser des Lean et s’enivrer beaucoup plus vite », s’inquiète Noémie, employée dans une pharmacie. « Les bouteilles de sirop et les Dafalgan à la codéine ont refait leur apparition sur les trottoirs devant les écoles.

    Les produits circulent entre certains groupes de jeunes. D’aucuns profitent du retour de l’hiver et de ses maladies pour voler les médicaments de leurs parents », s’insurge un professeur de français louviérois.

    Mais qu’est-ce que les Lean ? Il s’agit de la nouvelle drogue à la mode chez les jeunes. C’est un mélange d’alcool, de soda et de médicaments à base de codéine. Cette substance est un antidouleur de la même famille que l’opium et elle est délivrée sur prescription médicale. Ce cocktail détonnant permet de planer, voire d’avoir des hallucinations. Il est venu tout droit des États-Unis et a … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 20/12/2017

    Le Lean fait le buzz sur les réseaux sociaux et alimente de nombreuses discussions de jeunes entre 15 et 25 ans sur des forums qui leur sont dédiés. « J’ai pris du Fanta et de la vodka rouge. J’ai ensuite fait fondre 2 pastilles d’antidouleur à la codéine. J’ai plané une heure dans mon lit », raconte Louis, 15 ans, sur Facebook. « Moi, mes copains prennent leurs boîtes en soirée.

    Avant d’entrer dans la … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 20/12/2017

    Vers une lourde addiction

    Ces commentaires et ce phénomène prennent, à chaque période hivernale, de plus en plus d’ampleur en Belgique. « Entre décembre et février, les adolescents peuvent plus facilement s’en procurer. Il y a toujours bien une boîte ou un sirop d’un membre de la famille qui traîne », affirme un pharmacien … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 20/12/2017

    … / … Elle peut faire naître une addiction. Pire, elle peut conduire à une hospitalisation ou une overdose. »

    Source > Alison Vlt dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 20/12/2017

    Illustration > Sudinfo